Livingston est situé à l'embouchure du Río Dulce, en bordure de la baie d'Amatique. C'est l'une des curiosités du Guatemala avec sa population noire ou garífuna comme les habitants de Livingston s'appellent eux-mêmes, issus du métissage des derniers Indiens caraïbes et des esclaves, ayant fui l'enfer des plantations. Les Garínagu (pluriel de Garífuna) seraient arrivés il y a plus de deux cents ans en Amérique centrale, après une longue odyssée qui débuta en Afrique et passa par les Antilles.

Les Indiens qui peuplaient les Antilles et les esclaves africains arrivés sur les côtes de l'île Saint-Vincent après que des navires négriers s'y furent échoués (Antilles) allaient s'unir, se métisser et devenir les Garínagu. Plus tard, les Anglais, après avoir pris possession de l'île, déportèrent cette population dans les îles honduriennes. Ceux qui survécurent s'installèrent sur les côtes caribéennes du Honduras et du Guatemala, dont Livingston.

Livingston s'établit au début du XVIIIe siècle. Aujourd'hui, la majorité de sa population est indienne q'eqchi, la petite communauté garífuna ne constituant qu'une part minoritaire des habitants.

Installé dans une situation extrêmement favorable, le village va devenir le port d'exportation des richesses produites sur le sol du Guatemala, dont le café.

Village de pêcheurs (l'embouchure du Río Dulce est riche en poissons), Livingston vit aujourd'hui principalement du tourisme qui s'y développe fortement.

Coincée entre jungle, océan et rivière, la ville n'offre qu'une seule solution pour la rejoindre, le bateau : depuis Puerto Barrios ou Río Dulce, ou encore depuis Punta Gorda au Belize. Il y règne, comme sur le reste de la côte, un climat tropical, moins oppressant cependant qu'à Puerto Barrios ; les vents venus de la baie d'Amatique amènent avec eux une certaine fraîcheur.

Tous ces éléments font de Livingston un lieu à part, vers lequel convergent chaque année des nuées de touristes en excursion pour la journée. Plus que la visite du village en elle-même, c'est la balade en barque depuis El Relleno (Río Dulce) qui est vraiment agréable.

À voir / À faire à LIVINGSTON

Organiser son voyage à LIVINGSTON

Photos de LIVINGSTON

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

GUATEMALA

Guide GUATEMALA

GUATEMALA 2018/2019

14.95 €
2018-05-02
336 pages
Avis