L'archipel de Fernando de Noronha respire la nature par tous les pores. En 1989, il a été déclaré parc national marin. Une magnifique végétation subtropicale accueille le visiteur qui a fait l'effort d'entreprendre le long voyage jusque-là. Les possibilités pour la plongée en surface ou avec bouteilles sont excellentes. Des milliers de tortues de mer y vivent, et bien qu'il soit interdit de nager avec les dauphins, on peut néanmoins les observer facilement depuis les merveilleuses plages : Praia da Quixaba, Praia do Leão, Praia do Bode, Praia do Boldró, Praia do Atalaia, Praia do Sancho ou Praia da Conceição. Depuis le sommet du Morro do Pico, le visiteur a une vue imprenable sur les îles. La protection de l'environnement est ici une priorité. Il est interdit d'y construire et les conditions de vie y sont encore quelque peu primitives. Le visiteur doit s'acquitter d'une taxe d'environnement. Comme l'accès par la mer est difficile, on va sur l'archipel par les airs, ce qui rend le séjour dans ce paradis relativement onéreux puisque presque toutes les marchandises locales proviennent du continent. Mais bon, la rareté a son prix.

L'archipel rassemble 21 îles créées il y a plus de 10 millions d'années par une éruption volcanique. Il se situe, sur une surface totale de 260 km², à 545 km au large de Recife et à 360 km au large de Natal.

Histoire

Découvert par Juan de la Cosa, un compagnon de Christophe Colomb en 1492, l'archipel prend d'abord le nom de Quaresma (carême). Il change de nom en 1504, quand le roi Manoel Ier l'octroie à Fernando de Noronha. Celui-ci, un marchand juif converti sous la pression amicale de l'Inquisition, faisait commerce de bois du Brésil dès sa découverte, au XVIe siècle. Il ne mit jamais les pieds sur son territoire, que sa famille oublia même de revendiquer (cela donne une idée du peu d'importance qu'elle y accordait). Redevenues propriété de la couronne du Portugal, les îles deviennent un enjeu stratégique et passent un temps sous la domination de la France qui y érige une dizaine de fortins (dont on peut toujours voir les ruines). Durant la Seconde Guerre mondiale, Noronha sert de base aérienne aux Etats-Unis.

Les lieux incontournables de l'ARCHIPEL FERNANDO DE NORONHA

Comment partir à l'ARCHIPEL FERNANDO DE NORONHA ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à l'ARCHIPEL FERNANDO DE NORONHA

Photos de l'ARCHIPEL FERNANDO DE NORONHA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2019-01-09
816 pages
Avis