Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人
Résultats Parc - Jardin à TIRANA (TIRANË)

L'avis du Petit Futé sur GRAND PARC DE TIRANA

Plaque millesim 2022

Appelé « Grand parc du lac artificiel de Tirana » (Parku i Madh i Liqenit Artificial te Tiranës) ou plus simplement « Grand parc » (Parku i Madh), ce parc de 290 ha constitue le poumon vert de Tirana et l’endroit le plus agréable de la capitale albanaise. Il est situé directement au sud de Blloku et du stade national (Air Albania Stadium), entre l’autoroute d’Elbasan et la route nationale d’Elbasan. Arboré et bien aménagé, il comprend une zone boisée de 230 ha, un lac artificiel de 55 ha, un jardin botanique, des jardins à la française (ceux du palais présidentiel) et un zoo municipal. Hormis le petit parc de Rinia, c’est presque le seul espace vert dans le centre de la ville. C’est aussi le deuxième plus vaste parc urbain des Balkans après celui de Maksimir (316 ha), à Zagreb, en Croatie.

Ce qu’il faut savoir

Le parc est géré par des « rangers » qui disposent d’un centre d’information à l’entrée nord, entre la caserne de la garde républicaine et le parking de la pizzeria San Giovanni.

Histoire. Le parc fut créé en 1955 sous le nom de parc Saint-Procope (Parku i Shën Prokopit). Le projet était alors d’offrir 8 m2 d’espace vert à chacun des 150 000 habitants que comptait alors la ville. Le parc fut toutefois réservé aux familles de l’élite du régime jusque dans les années 1970. Il fut renommé « grand parc de Tirana » en 1967 lorsque l’Albanie se déclara « premier État athée du monde ». Depuis la chute du régime communiste en 1992, le parc est peu à peu grignoté par l’urbanisme avec, au départ, quelques maisons individuelles et restaurants empiétant sur la verdure. L’agglomération comptant désormais 1 million d’habitants, la pression immobilière s’accentue. La municipalité souhaite même faire ériger un vaste complexe de luxe au centre du parc lui-même. En attendant, les habitants demeurent très attachés au Grand parc pour les loisirs, le sport et les événements culturels qui s’y déroulent tout au long de l’année.

Faune et flore. On recense ici environ 31 000 arbres. Les espèces les plus présentes dans le parc sont le robinier ou faux-acacia (Robinia pseudoacacia), le chêne de Hongrie, le frêne, le cyprès et le pin d’Alep. On trouve aussi des arbustes et quelques arbres fruitiers comme le grenadier. Parmi les animaux, on peut croiser des couleuvres, des lézards et des tortues des Balkans (Testudo hermanni boettgeri). Les espèces d’oiseau les plus courantes sont la fauvette passerinette (Sylvia cantillans), la fauvette orphée (Sylvia hortensis), le moineau soulcie (Petronia petronia), la bécassine sourde (Lymnocryptes minimus) et le hibou grand duc (Bubo bubo). Dans le lac, si les poissons sont rares, on note l’arrivée depuis 2014 d’une espèce aquatique invasive jusqu’alors inconnue en Albanie, la tortue de Floride (Trachemys scripta elegans).

Activités. Le parc compte des terrains de sport (volley-ball, football, tennis et basketball) à réserver sur une page dédiée du site Internet des parcs de Tirana (sport.aprtirana.al). Trois espaces de fitness ainsi que deux tables de ping-pong sont en accès libre. On trouve aussi des fontaines d’eau potable, des sentiers pédestres aménagés dont deux sur le thème de la Chine et du Japon ainsi que deux grandes aires de jeux pour enfants. La piste cyclable principale (Pista e biçikletave) fait le tour du lac sur 5 km. En saison, des canoës et des petits bateaux sont en location sur le quai situé à l’entrée ouest, près de la digue, en face du Lake View Bar. Dans la partie sud du parc, Gear Bike Albania propose quant à lui des vélos à louer.

Visite du Grand parc

Le parc est traversé de nombreuses allées pavées et par une grande piste cyclable qui fait le tour du lac. L’entrée principale se situe au sud de Blloku, niveau de la place Frédéric-Chopin (Sheshi Frederik Shopen), à droite du grand bâtiment de l’université polytechnique de Tirana.

Garde républicaine (Garda e Republikës) – Place Frédéric-Chopin (Sheshi Frederik Shopen), à droite du grand bâtiment de l’université polytechnique. Cette caserne marque l’entrée nord du Grand parc. Prestigieuse unité militaire créée par le roi Zog en 1928, la garde républicaine est chargée de la sécurité des hauts responsables politiques du pays. À la limite sud du parc, une autre caserne abrite quant à elle le commandement de la garde républicaine.

Mémorial de l’Holocauste (Memoriali i Holokaustit) – Environ 50 m au sud de l’entrée nord. L’allée à travers les arbres débouche sur ce petit monument inauguré en 2020 : trois plaques portant des inscriptions en albanais, en hébreu et en anglais rendent hommage aux victimes de la Shoah et aux Albanais qui protégèrent les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. L’Albanie est en effet un des rares pays de l’Europe occupée où une majorité des Juifs furent sauvés, notamment grâce à la solidarité des habitants. En continuant tout droit vers le sud, on parvient au restaurant Shtëpia e Trëndafilave (« Maison aux Roses », tous les jours 7h-23h), puis à l’église Saint-Procope.

Église Saint-Procope (Kisha e Shën Prokopit) – Environ 120 au sud du mémorial de l’Holocauste, tous les jours sauf mercredi 7h30-16h. Cette église orthodoxe est située au « point culminant » du parc, à environ 25 m d’altitude. Elle est traditionnellement fréquentée par la communauté aroumaine de la ville avec des liturgies en albanais et en grec. Pas très belle et construite entre 1940 et 1945, celle-ci est l’héritière d’une ancienne église du XIXe siècle qui donna son nom au parc à sa création en 1955. En partie démolie et transformée en café en 1967, elle a été rouverte au culte en 1993. En passant au sud de l’église vers la gauche, l’allée longe un terrain de basket-ball et un skatepark, avant de mener à la statue du chanteur populaire Francesk Radi (1949-2017), ici immortalisé avec sa guitare Fender, puis à l’amphithéâtre.

Amphithéâtre de Tirana (Amfiteatri i Tiranës) – Environ 20 m à l’est de l’église Saint-Procope (plusieurs sentiers possibles). Conçu par des architectes bulgares avant la rupture avec l’URSS (1961) et achevé en 1974, ce théâtre à ciel ouvert de 1 300 places est un haut lieu de la vie culturelle dans la capitale, avec de nombreux spectacles en été. Juste au sud de l’amphithéâtre, sur la rive nord du lac de Tirana, se trouvent le restaurant Green Park (tous les jours 7h-23h), des pontons et une ancienne « cabane des nageurs » (Godina e Notarëve) réaménagée en 2018.

Zone mémorielle (Ansambli Memorial) – 120 m au nord-est de l’église Saint-Procope. Au bout de l’allée principale, on trouve d’abord, sur la gauche, le cimetière des soldats allemands (Varrezat e Ushtarëve Gjermanë). Aménagé en 2006 avec le soutien de l’ambassade d’Allemagne, celui-ci abrite les dépouilles de 56 militaires du IIIe Reich tombés en Albanie au cours de la Seconde Guerre mondiale ainsi que huit stèles de granit portant les noms d’environ 1 800 autres soldats allemands identifiés parmi les 2 400 qui sont morts dans le pays durant l’occupation. Au bout de l’allée, le Mémorial de la Renaissance (Memoriali i Rilindasve) a été créé en 1978. Il rend hommage aux quatre principaux intellectuels du mouvement de la Rilindja Kombëtare (Renaissance nationale) lancé en 1870 qui déboucha sur l’indépendance de l’Albanie en 1912. Au centre figurent les bustes des trois frères Frashëri réalisés par le sculpteur Odhise Paskali (1903-1985), à qui l’on doit aussi la statue équestre de Skenderbeg sur la place du même nom sur la rive droite : Abdyl (1839-1892), Sami (1850-1904) et Mid’hat Frashëri (1880-1949). De part et d’autre se trouvent les tombes de Mid’hat Frashëri (à gauche) et de l’écrivain Faik Konica (1875-1942) dont les dépouilles furent rapatriées des États-Unis, respectivement en 2018 et en 1995. Un peu plus loin, sur la droite, le « cimetière des soldats anglais » (Varrezat e Ushtarëve Anglezë) date quant à lui de 1994. Il est dédié aux soldats du Commonwealth (Anglais, Écossais, Australiens…) morts en Albanie durant la Seconde Guerre mondiale et dont le nombre est estimé entre 38 et 53. Il comporte 46 stèles et l’inscription indique que les dépouilles se trouvent « à proximité ». En effet, durant la guerre froide, le régime communiste albanais fit ensevelir les corps de ces militaires sous un des bâtiments de l’université de Tirana et il fut impossible de récupérer ceux-ci lors de la reprise des relations avec le Royaume-Uni. Notez que la colonne de marbre rouge sur laquelle se trouvent les inscriptions au centre du mémorial est un remploi : il s’agit de l’ancienne pierre tombale du dictateur communiste Enver Hoxha (1908-1985) qui fut remplacée par une plus simple sépulture en 1992 (voir Cimetière des Martyrs de la Nation). À côté du cimetière des soldats du Commonwealth se trouvent trois terrains de sport (football, tennis, basket-ball).

Cinéma en plein air (Open Air Tirana) – Environ 120 m au sud-est de l’amphithéâtre, ouverture à 19h, film à 20h30, réservations au +355 69 52 67 186, billet 300 lek. Des films essentiellement en langue anglaise sont projetés tous les soirs de mai à octobre (programme sur www.facebook.com/openairtirana). Un peu plus loin à l’est, le Théâtre Pinocchio (Teatri Pinoku) propose quant à lui des spectacles pour enfants en journée.

Entrée ouest. Située à côté d’un des quartiers les plus chics de la capitale, l’entrée ouest du Grand parc est accessible soit au sud par la grande rue Sami-Frashëri (Rruga Sami Frashëri) qui délimite la partie ouest de Blloku, soit au sud-est par la promenade Lasgush-Poradeci (Shëtitorja Lasgush Poradeci). Portant le nom d’un grand écrivain originaire de Pogradec (1899-1987), celle-ci est aménagée avec une piste cyclable sur la digue de 400 m de longueur qui retient les eaux du lac depuis 1955. Au croisement des deux axes, l’entrée du parc est signalée par une barre d’immeuble moderne couleur orange, la tour Perxhola (« pergola ») construite en 2010. Celle-ci abrite notamment le restaurant gastronomique Mullixhiu. En face, au bord du lac, se trouvent le très fréquenté Lake View Bar (tous les jours 6h-minuit) et le ponton aménagé en 2019 où l’on peut louer un canoë ou un petit bateau. En partant de la tour Perxhola vers l’intérieur du parc, l’allée passe par une fontaine, puis par l’hôtel Vila Park (+355 42 56 597), un petit établissement de 12 chambres sympa, pas très cher, mais guère pratique quand on a une voiture. Le personnel vient chercher les clients et leurs bagages à l’entrée du parc en voiturette de golf. On rejoint ensuite le Mémorial de l’Holocauste en longeant l’arrière de la caserne de la garde républicaine.

Lac artificiel (Liqenit Artificial). Lancé en 1955 et achevé trois ans plus tard, le creusement de ce lac de 55 ha a été l’un des plus grands aménagements de la capitale durant la période communiste. Les autorités réquisitionnèrent alors des milliers d’habitants pour creuser « bénévolement » (gratuitement) la zone. Si aujourd’hui un jet d’eau de 21 m de hauteur domine le lac avec un éclairage coloré la nuit, le niveau des eaux du lac a, lui, tendance à diminuer. En cause : le tremblement de terre de 2019 (6,4 de magnitude, le plus fort dans la région depuis les années 1970). Celui-ci a provoqué des fissures dans la digue. Interdit à la baignade jusque dans les années 1960, le lac devint par la suite la plus grande piscine à ciel ouvert du pays avec plusieurs clubs de natation et des plages aménagées. Désormais, en été, les baigneurs sont devenus plus rares et se sont d’ailleurs surtout des hommes. Le lac est surtout fréquenté par des canoës et petits bateaux à louer (voir « Entrée ouest »).

Zone des restaurants – Au nord-est du Grand parc, le long de la route d’Elbasan (à l’est), de la rue Faik-Konica (au nord), accès également par les sentiers du parc ou par la rue Skerdilajd-Llagami venant du stade national et du Mak Hotel Tirana. Cette partie du parc abrite pas moins de huit restaurants qui profitent d’un cadre agréable et sont pour certains accessibles en voiture. Parmi eux, le plus célèbre, mais aussi le plus surcoté est le Juvenilja Castle, ouvert en 1996 et où l’écrivain Ismail Kadaré avait autrefois ses habitudes. On recommande davantage l’hôtel-restaurant Dreri (hoteldreri.com, tous les jours 8h-23h) qui propose une bonne cuisine italienne et des chambres confortables à prix raisonnables. Dans le même secteur se trouve aussi le bâtiment semi-circulaire de la Faculté de géologie et des mines (Fakulteti i Gjeologjisë dhe Minierave), le pavillon de l’Œil du Ciel (Syri i Qiellit) qui marque le souvenir de la « tragédie de Llogara » (le crash de deux hélicoptères au col du Llogara, dans le sud du pays, qui fit 23 morts en 1989), ou encore, la discothèque Calvin, le long de la route d’Elbasan.

École Woodrow-Wilson (Shkolla Woodrow Wilson) – Dans la partie centrale du Grand parc, accès soit au nord par l’allée principale ou la piste cyclable venant de l’église Saint-Procope, soit au sud par la rue Hermann-Gmeiner (Rruga Herman Gmeiner). Fondé en 2001, cet immense établissement scolaire privé doté d’une piscine et de terrains de sport n’est pas ouvert aux visites. Il accueille environs 300 enfants de la crèche au lycée. Suivant les méthodes d’enseignement américaines avec une partie des cours en anglais, ses sections collège et lycée sont réputées parmi les meilleures du pays. L’école porte le nom de Woodrow Wilson (1856-1924) qui fut président des États-Unis de 1913 à 1921 et qui permit d’éviter un démantèlement de l’Albanie au sortir de la Première Guerre mondiale. L’école est entourée par l’ancienne caserne désaffectée de la garde républicaine au nord, le commandement de la garde républicaine au sud et par la « baie des putains » (Gjiri i Kurvave) à l’ouest, le long du lac, un ancien lieu de prostitution dans les années 1980.

Palais présidentiel (Pallati presidencial) – Au sud-ouest du Grand parc, sur les collines de Sauk, accès par la route nationale d’Elbasan (Rruga e Elbasanit), entrée en face de celle du cimetière des Martyrs de la Nation. De style « rationaliste » ou « fasciste », ce gros bâtiment carré de quatre étages est entouré de beaux jardins à la française (74 ha) dont une partie est ouverte au public (9h-20h, 16h en hiver). Il s’agit depuis 2013 de la résidence officielle du président de la République. Le bâtiment fut commandé par le roi Zog en 1936 et conçu par l’architecte italien Giulio Bertè (1897-1967) à qui l’on doit notamment l’hôtel de ville de Dürres. Il fut achevé en 1941 par un autre Italien, Gherardo Bosio (1903-1941) qui, en parallèle, supervisait les travaux d’urbanisme du centre de Tirana. Il servit de quartier général à l’armée italienne en Albanie jusqu’en 1943, puis de parlement au régime albanais pronazi et enfin de lieu de réception pour les hôtes étrangers du régime communiste. Depuis cette période, il reste connu sous le nom de « palais des brigades » (Pallati i Brigadave).

Partie sud. La zone du parc située au sud du lac artificiel est traversée par des allées et la piste cyclable qui fait le tour de l’étendue d’eau. Près de la digue se trouve le restaurant Summer Depo avec bar, piscine et terrains de sport couverts (tous les jours 8h-23h), le complexe sportif privé Kalçeto Peti, des hôtels, puis, plus loin, des villas de luxe, d’autres restaurants, une aire de jeux pour enfants et le loueur de vélos Rosalies Gear Bike Albania (tous les jours 8h-22h).

Zoo municipal (Parku Zoologjik) – Au sud-est du lac de Tirana, du côté sud de l’autoroute d’Elbasan. Créé par la municipalité en 1971, l’unique zoo du pays (6 ha) devait rouvrir au public courant 2022 après une importante rénovation. Il avait été fermé à plusieurs reprises par le passé par manque d’argent et sous la pression d’organisations internationales pour la protection des animaux qui considéraient celui-ci comme l’un des pires zoos d’Europe au vu des conditions de vie de ses pensionnaires. Ces dernières années, il ne restait plus que six espèces d’animaux sur place : ours, loups, renards, lamas, autruches et chevreuils.

Jardin botanique (Kopshti Botanik) – 150 m au nord-ouest du zoo, le long de l’autoroute d’Elbasan – lundi-vendredi 8h-14h – 50 lek. Sur 15 ha, ce jardin abrite environ 1 400 espèces végétales différentes, soit environ un tiers de la flore du pays. Fondé par l’université de Tirana en 1971, le site est aujourd’hui un peu délaissé. Du coup, on est ici au calme pour un pique-nique. Le jardin reste aussi un décor apprécié des jeunes couples qui viennent s’y faire prendre en photo avant leur mariage.

Organiser son voyage à TIRANA (TIRANË)
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Apprendre une langue étrangère
5/5 (3 avis)
Partager sur

Informations et horaires sur GRAND PARC DE TIRANA

Accès libre.

Avis des membres sur GRAND PARC DE TIRANA

3 avis
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
jeanmichmuch
5/5
Visité en mai 2022
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
incontournable
Un poumon de verdure ce parc, situé au sud non loin à pied de la place Skanderbeg, de plus lors de notre visite il faisait assez chaud, et sous les arbres c'était bien agréable .Les "locaux" passent un moment agréable ici dans les nombreux bars restaurants au bord du lac ou bien à se détendre sous les ombrages. Un beau cheminement de balades pédestres et fléchées, quelques monuments et statues, un théâtre de verdure... un endroit à visiter et à y passer un bon moment, incontournable de votre visite à Tirana.
lorna57
5/5
Visité en août 2019
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Superbe pour une balade
Magnifique espace vert en plein centre ville, idéal pour se balader, pique-niquer ou se reposer à l'ombre en été! A ne pas manquer
HEDO
5/5
Visité en juin 2019
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Très beau parc avec différentes ambiances, sentiers vallonnés, bord du lac, ....
Endroit idéal pour rencontrer les habitants de Tiranä en quête d'un peu de fraîcheur en fin de journée.
Coupe du
Monde 2022
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez votre séjour pour un Noël au pays des châteaux, en Touraine

Vivez un Noël magique en Touraine ! 

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

A éviter Décevant Moyen Très bien Excellent
(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Êtes vous sur de vouloir dépublier votre avis ?

    Oui, je suis sûr

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !