BASILIQUE NOTRE-DAME (KOŚCIÓŁ MARIACKI)

Plaque millesim 2020

Cette église gothique, appelée aussi basilique Sainte-Marie, est l’un des symboles incontournables de l’histoire de Cracovie. Construite au XIIe siècle, puis détruite par les Tatars au XIIIe siècle, elle est reconstruite en style gothique entre 1355 et 1408. Depuis, elle n’a pas changé. Vue de l’extérieur, Notre-Dame est une église gothique typique de Pologne, en briques. Sa façade présente un porche polygonal en style tard baroque (1750). Les portes latérales sont ornées des têtes sculptées en bronze des apôtres, la porte centrale de saints polonais.

La particularité de la façade réside dans la différence de hauteur de ses deux tours, celle de gauche (81 mètres) dominant celle de droite (69 mètres). Le motif d'une telle dissymétrie est expliqué par une légende, selon laquelle deux frères architectes avaient été chargés par le roi Boleslas le Modeste d'ajouter deux tours à l'église. Bientôt les deux frères commencèrent à rivaliser entre eux, jusqu'à ce que l'aîné assassine son frère en arrêtant ainsi la construction de la tour. Enfermé dans la chapelle Sainte-Antoine, l'assassin fut exécuté le lendemain, mais aucun architecte n'accepta de terminer le travail de construction, obligeant la municipalité à rajouter une coupole à la tour plus petite. La chapelle Saint-Antoine, qui se trouve justement au pied de la tour plus haute est d'ailleurs aussi appelé « la chapelle des Malfaiteurs », parce qu'ici les criminels passaient la nuit précédant leur exécution en compagnie de leur confesseurs.

La plus haute a toujours fait office de tour de guet. Elle présente un chapiteau surmonté d’une couronne pesant 350 kg, et au-dessus une boule dorée qui contiendrait l’histoire écrite de la ville. Toutes les heures du jour et de la nuit d'ici retentit un air de trompette, le « Hejnał », qui s’entend dans toute la vieille ville et s’interrompt brusquement, comme si le musicien était mort subitement. La tour de droite a toujours servi de beffroi municipal, ici se trouve la cloche de l'église. On peut d'ailleurs y grimper pour apprécier les environs.

L’intérieur de l’église est richement décoré et présente des travaux d'embellissement en style baroque entrepris en 1753-1754, puis en 1889-1891 pour lui restituer son aspect gothique originel. Le peintre Jan Matejko, aidé par ses apprentis Wispiański, Dmochowski et Mehoffer, fut alors chargé de décorer la nef centrale de peintures et de réaliser des vitraux. Le chœur est dominé par le vrai trésor de l'église, l'autel principal. Constitué d'un gigantesque polyptyque à cinq panneau avec des sculptures en bois de tilleul peint et doré, c'est l'œuvre du sculpteur Veit Stoss, réalisé entre 1477 et 1489 et consacrée essentiellement à la vie de la Vierge. Haut de presque 16 mètres et large de 11 mètres, cet impressionnant retable est orné de presque 200 sculptures, d'une force expressive et d'un réalisme étonnant. Veit Stoss s'était d'ailleurs inspiré par ses contemporains : artisans, servantes, étudiants, bourgeois. Certaines sculptures atteignent presque 3 mètres de hauteur. Avec le début de la Seconde Guerre mondiale, le retable fut démonté et caché à Sandomierz en 1939. Retrouvé par les Allemands, il fut ainsi transporté au château de Nuremberg où il resta jusqu'en 1946 quand il retourna à Cracovie. Il retrouva son emplacement initial dans le chœur de l'église seulement en 1957. L'ouverture des volets du polyptyque a lieu chaque jour à 11h50. C'est pourquoi il est intéressant de s’installer devant le retable vers 11h40 afin de pouvoir admirer également les panneaux de la face extérieure des volets. Attention toutefois car l'église a entrepris des travaux pharamineux pour rénover l'ensemble de ce chef-d’œuvre architectural. Vous verrez sûrement des ouvriers travaillant au sein de l'église lors de votre visite. Lors du passage du Petit Futé, le polyptyque était ouvert en permanence et pour une durée indéterminée. Pas besoin de vous précipiter dans ce cas : le spectacle sera le même à toute heure et donc pas d'ouverture programmée à 11h50 tapantes. A titre d'info, la statue monumentale en pierre du Christ en Croix qui se trouve à droite de l’entrée, sur l’un des autels latéraux, est également l’œuvre de Veit Stoss.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
BASILIQUE NOTRE-DAME (KOŚCIÓŁ MARIACKI)

Rynek Główny 5
  Cracovie
Pologne
Voir sur la carte

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Traversée Maritime
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs
  • Expériences & Boxs

Avis des membres sur BASILIQUE NOTRE-DAME (KOŚCIÓŁ MARIACKI)

Note générale : 4.6/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
10 avis
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2020
Le centre religieux
L’entrer est payant 10 zt, l'intérieur est richement décoré, des belles couleurs et sculptures. A ne pas manquer.
Avis déposé le 25/07/2020 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2019
A ne pas manquer
Cette majestueuse basilique domine la place principale (le Rynek) de Cracovie. De jour comme de nuit, il y a toujours de l'animation et elle est un point de rencontre pour les "Free tour" de la ville. La visite à l'intérieur n'est pas incontournable, sachez qu'il faut parfois faire une longue file derrière les touristes pour y entrer.
Avis déposé le 03/02/2020 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2019
Très bien mais attention
Église magnifique mais attention : beaucoup ne vienne en ce lieu que pour voir le fameux retable de Veit Stoss, le plus grand retable gothique en bois d'Europe... Mais il est en restauration. Ne pas louper le trompettiste qui joue le Hejnal toute les heures du haut de la tour !
Avis déposé le 30/12/2019 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2019
Histoire de l'église
Il est difficile de déterminer la date exacte de la construction du premier temple roman.
Il est certain qu’au début du XIIIe siècle, avant 1222, le temple existait déjà.
C'était une basilique à trois nefs avec deux tours de l'ouest.
Construit en pierre, il avait des dimensions de 42 mètres sur 24.
En 1241, à la suite de l'invasion des Tatars, la ville fut mis à ras.
Il n’a pas été possible de reconstruire la paroisse Sainte-Marie. En 1259, la capitale du pays a survécu à une nouvelle invasion mongole.

Après 1320, le roi Władysław Łokietek a commencé la construction de la cathédrale.
Son fils, Kazimierz Wielki, a poursuivi ses travaux.
Le nouveau corps, sous la forme d'une basilique à trois nefs, a été érigé en 1397.
Entre les tours, la chapelle de l'Assomption de la Sainte Vierge Marie a été a été construite.
En 1406, la tour supérieure était recouverte d'un casque temporaire, et le casque approprié n'a été construit qu'en 1478.

La couronne de chapelles gothiques autour de la nef a été construite dans les années 1435 - 1446, en préservant l'architecture gothique tardive.
L'autel monumental a été créé par le sculpteur exceptionnel Wit Stwosz de 1477 à 1486 (la date de 1486 a été trouvée en septembre 2019 lors de la conservation du projet!).

Au cours des siècles suivants, l’église Mariacki ne subit d’importants changements qu’au milieu du XVIIIe siècle.
Le curé Jacek Łopacki, au cours de ses 39 années de règne, a complètement transformé l'intérieur du temple.
Entre 1753 et 1754, le toit de l'église fut abaissé.
Un certain nombre d'autels latéraux en marbre noir ont été construits aux piliers et aux chapelles latérales.

À la fin du XIXe siècle, lorsque l'importance et la valeur de l'architecture historique ont été comprises, il a été décidé de restaurer la robe gothique de l'église.
La rénovation a duré de 1889 à 1891. Le caractère gothique de l'intérieur a été restauré, certaines couches baroques ont été supprimées, notamment des peintures murales.

En 1939, l'autel principal a été démonté et caché à divers endroits, notamment à Sandomierz.
Malheureusement, les nazis ont trouvé un chef-d’œuvre sculpté et l’ont emporté à Nuremberg, d'où il est retourné à Cracovie en 1946.
Avis déposé le 01/11/2019 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
Notre Dame
Eglise immanquable dans un angle de la place Reynik. La haute tour est animée toute les heures par un sonneur qui maintient une tradition devenue l'attraction touristiques alors que l'intérieur de l'édifice est magnifiquement décoré. Attention de ne pas gêner lors d'une visite les nombreux fidèles qui se recueillent en ce lieu
Avis déposé le 27/09/2019 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2019
Magnifique ! À voir absolument quand on est à Cracovie. Située sur la place principale, la basilique domine la ville. L'intérieur est majestueux. À éviter : monter dans la tour, sans grand intérêt.
Avis déposé le 29/03/2019 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2018
Une église à 2 tours de hauteur inégale, un joueur de trompette qui s'interrompt brutalement (voir les légendes), une construction en briques, un retable de bois réalisé par Veit Stoss.
Avis déposé le 31/08/2018 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2017
L'église notre Dame ou Basilique Sainte Marie est incontournable et immanquable sur la place du marché (Rynek Glowny), avec ses deux tours différentes que se dressent face à la place du marché.
Son rétable gothique en bois de tilleul est le plus grand d'Europe. Chaque jour, à 11h50, les panneaux du retable s'ouvrent.
Deux entrées: une visiteurs payante avec supplément pour faire des photos, et une pour la prière.
Avis déposé le 24/02/2018 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juin 2017
Vous ne pouvez pas manquer l'Eglise Notre Dame, située en angle de la place principale de Cracovie et ses deux tours asymétriques dont l'histoire des deux frères rivaux bâtisseurs est si romanesque. Mais la visite intérieure est tout aussi intéressante et vous serez particulièrement impressionnés par la hauteur de sa voûte et la décoration polychrome. Le retable aux dimensions exceptionnelles (plus de 10m) est spectaculaire. Les photos intérieures sont payantes.
Avis déposé le 25/06/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2016
Visite incontournable de ce monument de Cracovie. L'intérieur est magnifique. Pour visiter une partie de l'Eglise, il faut payer l'entrée et un supplément pour pouvoir prendre des photos.
Toutes les heures, le hejnal est joué.
Avis déposé le 27/03/2017 
Je gagne 100 foxies

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !