La ville de Vang Vieng, située à 170 km de Vientiane (3-4 heures de trajet), est une halte privilégiée pour les touristes - jeunes et en majorité anglophones - se rendant à Luang Prabang par la route. Sa population est estimée à 30 000 habitants environ. Mais à certaines périodes de l'année, les touristes y sont aussi nombreux que les habitants ! Ce fut jadis, avant l'arrivée du tourisme, un village paisible établi au bord de la rivière Nam Song, niché au creux de montagnes karstiques percées de grottes, au nombre de 32 et peut-être plus. Devenue très prisée, Vang Vieng regorge de restaurants, bars, agences de voyages, hôtels et guesthouses qui poussent comme des champignons depuis dix ans. Si le cadre naturel de Vang Vieng et ses environs restent magnifiques, durant la première décennie des années 2000 les rues de cette petite ville ont perdu de leur charme : on n'y trouvait qu'une succession d'établissements dédiés aux touristes, dont d'innombrables restaurants avec écrans géants qui diffusaient en boucle, et à plein volume, des épisodes de Friends ou des Simpsons... On ne s'y sentait plus trop au Laos en réalité. Car les jeunes venaient ici pour faire la fête, du matin au soir... Le tubing était l'attraction principale de la ville ! Cette fameuse activité consistait à descendre la rivière Nam Song dans une grosse chambre à air, en s'arrêtant dans chacun des bars qui longent les rives de la rivière. Les propriétaires des bars redoublaient d'imagination pour attirer les clients : les établissements proposaient des verres d'alcool gratuits, du saut à la corde, de la tyrolienne et des pistes de danse avec musique techno à fond... Ambiance festive et très alcoolisée. Toute la journée, quand ils n'étaient pas en train de faire du tubing ou de se déhancher sur de la variété commerciale, les jeunes se baladaient à moitié nus (en maillot de bains pour les garçons et en bikini pour les filles), le corps peinturluré et dans un piteux état d'ébriété, surtout les anglophones - anglais, américains, australiens, néo-zélandais et sud-africains.Mais depuis septembre 2012, les excès sur la Nam Song sont dorénavant de l'histoire ancienne. En effet, sous la pression des gouvernements étrangers (dont australien, qui a perdu bon nombre de jeunes), le gouvernement laotien a mis fin à cette débauche en faisant fermer et détruire tous les bars le long de la rivière. La ville a donc retrouver son calme malgré quelques établissements du centre-ville où l'on peut continuer à faire la fête. Le tubing est toujours autorisé, certains nostalgiques s'y retrouvent pour une petite descente, dans le calme. Enfin, il serait dommage d'oublier que Vang Vieng abrite aussi d'immenses montagnes en pain de sucre, des grottes... Que l'on peut y pratiquer le VTT, l'escalade, de la tyrolienne, du kayak, le rafting et même faire un tour en ballon. De nombreuses agences proposent des excursions outdoor d'un ou plusieurs jours dans les environs.

Les lieux incontournables de VANG VIENG

Organiser son voyage à VANG VIENG

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de VANG VIENG

14.95 €
2020-10-07
360 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !