Vue du ciel, la presqu'île est un ensemble de lignes droites, de paillotes bien rangées, de quelques maisons blanches et de baobabs qui foisonnent. Pemba est un appendice de continent avec d'un côté une baie sauvage (l'une des plus grandes du monde après celles de Diego Suarez à Madagascar et de Rio au Brésil), dont les rives ne sont que très peu habitées, de l'autre des bras de fleuve qui sillonnent la végétation style mangrove et, enfin, l'océan.

Pemba n'a qu'une centaine d'années. La ville moderne fut fondée en 1904 comme centre administratif de la Compagnie commerciale du Niassa, déménageant ainsi ses quartiers généraux de l'île d'Ibo qui ne permettaient pas aux gros navires d'accoster. Longtemps restée en dehors des visées colonisatrices, elle n'a pratiquement pas été touchée par le mouvement de libération ni par la guerre.

En longeant la côte sur les hauteurs, les maisons de paille s'agglutinent sur la pente, jusqu'à la mer. C'est le quartier de Paquitequite, le coeur de la ville pour les habitants. Typique, mais sale et délabré. C'est sur sa plage que les dhows débarquent des îles, chargés de bambous, de végétaux... Connue sous le nom de Porto Amelia avant l'indépendance, la ville de Pemba, capitale de la province de Cabo Delgado, souffre de son isolement. Malgré tout, elle a gardé son importance pour la pêche, et son port était considéré comme l'un des meilleurs que les Portugais n'aient jamais possédé au temps de la colonisation.

En un siècle à peine, la population est passée de 1 500 à 141 416 habitants (2007). Pemba a longtemps fait l'objet de tous les rêves exotiques des étrangers et des Mozambicains de Maputo : d'un côté, une baie aux eaux tranquilles qui ne désemplit jamais, bleu foncé cerclée de vert, et qui prend des allures de miroir à certaines heures de la journée ; de l'autre, l'océan qui découvre des plages de sable blanc dans un mélange éclatant de bleu turquoise. Au centre, une ville, au caractère presque insulaire et située en hauteur, laisse au regard la possibilité de se perdre complètement et d'observer en contrebas les allées et venues des pêcheurs.

Aujourd'hui, même si l'on devine encore une certaine atmosphère, Paquitequite et Wimbe ne sont plus aussi idylliques qu'il y a quelques années. Les touristes qui se rendent à Pemba ont donc plutôt tendance à descendre vers Murrebue ou Mecufi, plus au sud, là où les plages ont gardé leur beauté naturelle, leur sable blanc et leur turquoise éclatant.

À voir / À faire à PEMBA

Adresses Futées de PEMBA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à PEMBA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
Hébergements & séjours
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de PEMBA

MOZAMBIQUE / ESWATINI

Guide MOZAMBIQUE / ESWATINI

MOZAMBIQUE / ESWATINI 2020/2021

16.95 €
2020-07-08
324 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.