Visites - Points d'intérêt > Archéologie / Artisanat / Science et technique > Site archéologique

SITE ARCHÉOLOGIQUE D'AL BASS

Tyr
Liban - Voir sur la carte
Partagez ce bon plan

L'avis du Petit Futé sur SITE ARCHÉOLOGIQUE D'AL BASS

Plaque millesim 2018

On accède au site par la route qui longe le camp palestinien d'Al Bass à l'est de Tyr. C'est à 500 m au sud du rond-point Al Bass. Ce site est très large. En été, sous un soleil de plomb, la visite peut être fatiguante, autant venir tôt le matin.

Une fois à l'intérieur du site, il faut prendre la voie byzantine formée de dalles calcaires disposées en chevrons. De part et d'autre, s'étend une vaste nécropole romano-byzantine qui comporte un grand nombre de sarcophages et de constructions et enclos funéraires. L'ensemble a été aménagé entre le IIe et le Ve s. de notre ère.

Un premier sarcophage fut exhumé en 1940 par des soldats français en poste à Tyr, mais il fallut attendre quelques années avant que ne soit découvert l'ensemble de la nécropole. Celle-ci est riche de centaines de sarcophages de marbre ou de pierre. Ornés de bas-reliefs, ils sont aujourd'hui exposés au Musée national de Beyrouth. C'est le cas des magnifiques tombeaux retraçant des épisodes de la vie d'Achille, d'après l'Iliade d'Homère. Gravés sur le marbre, le nom et la profession du défunt nous indiquent que de nombreux sarcophages abritaient le corps de grands fabricants de la pourpre.

Sur votre gauche, la chapelle funéraire remonte au VIe siècle apr. J.-C. Elle est constituée d'une petite cour avec une fontaine, d'une chambre semi-circulaire (son sol est pavé de marbres). A l'opposé de la voie byzantine, on distingue le tombeau-tour qui date du IIe siècle apr. J.-C.

A l'extrémité de la route byzantine - peu avant qu'elle ne cède la place à la voie romaine - s'élève un arc monumental, haut de 20 m, construit en pierre sablonneuse par les Romains au IIe siècle apr. J.-C. Il s'écroula au Ve ou au VIe siècle durant l'un des tremblements de terre. On distingue très nettement des traces de roue dans le dallage en calcaire de la voie romaine. Au sud de cette voie, la chaussée pédestre a conservé son pavement en chevron. Elle était bordée d'une rangée de boutiques abritées par l'aqueduc qui amenait l'eau douce de Ras el-Ain jusqu'à la cité (soit à 6 km de Tyr).

La fontaine sépulcrale est précédée d'une petite cour pavée de mosaïques. Ce complexe funéraire est décoré de plusieurs niches et de divers bassins. Le défunt était enterré derrière la fontaine. Au sud de cette fontaine, les thermes des Bleus comportent une mosaïque où est inscrit " la victoire des Bleus ".

Long de 480 m et large de 160 m, l'hippodrome de Tyr, construit au IIe siècle en forme d'épingle à cheveux, est l'un des plus grands et des mieux conservés du monde romain. Ses gradins en pierre bordant le terrain permettaient d'accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs assis. Une spina, sorte de long muret, délimitait le centre de la piste. En son milieu, trônait un obélisque en granit (aujourd'hui remonté) et un peu plus loin la statue d'Hercule. Plus tard, une chapelle byzantine fut édifiée sur le site abandonné. A l'époque romaine, les courses attiraient des foules passionnées. En attendant le départ, dix chars prenaient place à l'extrémité de la spina dont ils devaient faire sept fois le tour. A la chute de l'Empire romain, l'hippodrome fut délaissé et enseveli au cours des siècles qui suivirent sous six mètres de sable.

Informations et horaires sur SITE ARCHÉOLOGIQUE D'AL BASS

Ouvert tous les jours de 8h à 19h. Entrée : 6 000 LL.

Avis des membres sur SITE ARCHÉOLOGIQUE D'AL BASS

Note générale : 3 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
1 avis d'internautes
Avis déposé le 31/08/2011 à 11:52
Note globale :
Attention aux résidents du camp palestinien d'à coté ...

Carte et itinéraire pour SITE ARCHÉOLOGIQUE D'AL BASS

Lat : 33.26829529 / Lon : 35.21143723
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis