Créé en 1964. 12 950 km2. A l'ouest d'Iringa. Altitude : entre 750 et 1 900 m.

Ce parc, le troisième plus grand de Tanzanie (13 fois plus grand que le Maasaï Mara au Kenya par exemple), érigé en réserve de chasse dès 1910, était rattaché à la réserve de Rungwa, ayant la même taille que lui. Il tient son nom (en langue Hehe, l'ethnie de la région) de la rivière qui forme sur 160 km sa limite orientale, et qui se jette dans la Rufiji. Malheureusement, trois grandes plantations de riz prennent une bonne partie de l'eau sur les plaines d'Usangu, au nord-est de Mbeya où la rivière a ses sources. C'est très certainement le plus beau parc du pays, et par conséquent l'un des plus beaux endroits sauvages du monde. C'est aussi, avec le Selous, le plus important des sanctuaires d'éléphants. Eloigné de tout, il est encore très peu visité, ce qui en fait un lieu réservé à un tourisme d'élite, du moins d'un point de vue financier. La faune y est absolument exceptionnelle : en plus des classiques lions, léopards, guépards, éléphants, hippopotames, crocodiles, girafes, buffles, guibs harnachés et autres élans, il est presque facile d'y voir des grands et petits koudous, des hippotragues noirs, des antilopes rouannes, des oryx, des babouins jaunes, des lycaons et beaucoup d'autres, sans oublier 370 espèces d'oiseaux (plus de 460 d'après certains), 38 espèces de poissons et 1 650 plantes différentes... La végétation, parsemée de kopjes, est très variée d'un endroit à l'autre du parc : miombo (bois secs et assez denses de Brachystegia), baobabs, palmiers et savane herbeuse dans les plaines, acacias le long des cours d'eau, figuiers sauvages, Commiphora...

Pour une visite intéressante, commencez par longer (côté Ouest) la rivière Ruaha, puis les Mwagusi et Mdonya Sandrivers ; une boucle est même possible, en longeant entre ces deux sandrivers et l'escarpement Nord-Ouest (haut d'une centaine de mètres), du côté des marécages de Mwayembe. Un séjour d'environ une semaine est conseillé. La meilleure saison pour la visite est de fin juin à début décembre. Il pleut pas mal de décembre à avril. Il y fait en général plus chaud que sur les hauts plateaux des parcs du Nord. Attention aux mouches tsé-tsé, très présentes par endroits.

À voir / À faire à RUAHA NATIONAL PARK

Adresses Futées de RUAHA NATIONAL PARK

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à RUAHA NATIONAL PARK

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites
  • Assurance voyage

Photos de RUAHA NATIONAL PARK

TANZANIE

Guide TANZANIE

TANZANIE 2020/2021

14.95 €
2019-10-09
480 pages
Avis