RESERVA NACIONAL DE PARACAS

Plaque millesim 2018

Au sud de Paracas commence la réserve naturelle de 335 000 ha, avec ses plages désertes où l'on peut apercevoir des lézards, des flamants roses, des dauphins et des otaries. Le camping sauvage y est possible, à condition de prévoir alimentation et boisson.

Plus loin, on pouvait observer une monumentale concrétion rocheuse, paradis des oiseaux, appelée la Catedral, mais celle-ci (si photogénique pourtant !) a été détruite par le tremblement de terre de 2007. On y passe toujours et depuis le mirador superbe plage au sable gris sur la gauche.

La playa Roja avec son sable rouge est tout aussi photogénique. Pour se baigner les eaux calmes de la Mina sont parfaites, des dauphins viennent parfois vous saluer, attention la page est petite et l'affluence nombreuse en fin de semaine en été.

Les tours marquent souvent un arrêt au petit port de Lagunillas, allez déjeuner dans la paillote " El Che " la plus recommandée. Vous pouvez aussi grimper un petit mirador pour avoir vue sur cette petite baie et ses bateaux de pêche.

Pour la visiter, on peut choisir le tour organisé en taxi ou en minibus (entre S/ 25 et 80 pour 2 ou 3 heures de visite). Le plus intéressant reste cependant de louer un VTT (S/ 30 la journée sans guide, compter 7 h) ou un scooter (S/ 100) : attention il peut faire très chaud, dans ce cas nous vous conseillons de rester sur le secteur La Roja-Lagunillas (restaurants) et La Mina. Ou l'explorer en quad (S/ 80 pour 2 heures en groupe, un pilote + un passager derrière un quad de tête).

Dans le Museo de Sitio Julio C. Tello de Paracas (au point de contrôle de la Reserva, entrée gratuite), on apprend que si les côtes péruviennes ne représentent que 0,1 % du littoral mondial, elles accueillent pourtant 10 % des richesses sous-marines ! La scénographie ludique du musée est accessible aux enfants.

On découvre aussi le beau site arraché aux sables de l'oubli, en 1927, par Julio C. Tello, qui révéla les textiles funéraires (bandes superposées de coton qui entouraient les morts et les protégeaient de l'humidité) des cultures paracas et nazca. Ce musée retrace l'évolution de ces civilisations de 200 à 700 apr. J.-C au fil de 120 pièces archéologiques. On y apprend notamment que, si les Nazca enterraient leurs morts dans la position foetale (symbole de la naissance et donc de la renaissance) avec des couvertures et des objets de céramique, c'était pour qu'ils ne manquent de rien dans la nouvelle vie qui les attendait. Le musée inclut également la nécropole de " Cabezas Largas ", datant de 500 av. J.-C. (les hommes de la civilisation paracas se faisaient étirer le crâne dès la naissance), d'où proviennent la plupart des momies du Museo Larco Herrera de Lima.

Si vous marquez l'arrêt au Centre d'interprétation, ne surtout pas rater la plage tout de suite à droite au bout d'un long chemin où les flamants roses sont les plus nombreux pour vous souhaiter la bienvenue.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
RESERVA NACIONAL DE PARACAS

Paracas
Pérou
Voir sur la carte

Avis des membres sur RESERVA NACIONAL DE PARACAS

Note générale : 3.4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
5 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2017
La réserve se fait facilement en voiture, une route moitié goudronnée, moitié piste fait une boucle pour voir les principaux points de vue de la réserve.
De magnifiques falaises, couleur de l'eau superbe, très peu de monde beaucoup de vent.
Possibilité de s'amuser un peu dans les dunes, il n'y a personne
Avis déposé le 04/09/2017
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2016
Magnifique ballade en vélo au coeur de la réserve. Paysages désertiques et plages magnifiques avec falaise ocre. Un bon ceviche à Lagunillas sera la cerise sur le gâteau.
Avis déposé le 14/01/2017
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en décembre 2016
Endroit trés beau et super à faire en vélo. Un bon plan est d'y aller vers 18h30, ce qui permet de rouler pratiquement de nuit et donc d'éviter la chaleur et en plus il n'y a plus de garde donc entrée gratuite. Pendant 1h30 a peu prés il faut rouler jusqu'a la plage de la Mina pour camper. C'est très agréable de s'y réveiller le matin et d'être sur place. Sur une autre plage pas loin il y a moyen de prendre un verre.
Superbe paysage tout du long!
Avis déposé le 19/12/2016
3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2016
Réserve d'oiseaux, de pélicans, de pingouins et d'otaries. Des milliers d'oiseaux survolent les îles.
Récolte du guano qui sert de fertilisant naturel.
Découverte du candélabre dessiné sur la falaise.
Speedboats pour rejoindre la réserve. Beaucoup de touristes...
Avis déposé le 03/10/2016
2/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2016
Si vous comptez votre temps, l'excursion ne vaut pas trop la peine. On a surtout l'impression de visiter le désert. Les Flamants Roses sont très loins, les bus s'arrangent pour vous emmener au restaurant de leurs copains. Le musée est rapidement intéressant afin de connaître l'historique environnemental de la région.
Cependant, prix très faible, donc ca se fait.
Avis déposé le 27/08/2016
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Pérou

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !