Visites - Points d'intérêt > Musée > Musée spécialisé

MUSÉE DES TISSUS ET MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - MTMAD

34, rue de la Charité
69002 Lyon
France - Voir sur la carte
Partagez ce bon plan

L'avis du Petit Futé sur MUSÉE DES TISSUS ET MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - MTMAD

Plaque millesim 2018

Deux musées et une visite unique retraçant une histoire lyonnaise, celle des tissus et de la soie, mais également une histoire universelle, plus de 4 500 ans d'histoire du textile, pour un ensemble exceptionnel (qui a bien failli disparaître, mais qui voit son horizon s'éclaircir grâce à la région Auvergne Rhône-Alpes) qu'il faut absolument visiter. Un lieu magnifique, un hôtel particulier au coeur de la Presqu'île, des collections d'une incroyable richesse et d'une étonnante beauté, pour une visite destinée à tous les publics.

Le Musée des Tissus. Lyon est une ville dont l'histoire est marquée par les tissus, notamment le commerce et la fabrication de la soie. Indissociable de l'histoire des canuts et des soyeux lyonnais, ce musée a été créé au milieu du XIXe siècle, mais ce n'est qu'un siècle plus tard que les collections sont transférées dans l'hôtel particulier de Villeroy, superbe bâtisse du XVIIIe siècle. Profitant de ce cadre unique et d'un parcours muséographique actuel, permettant à chacun de profiter pleinement de sa visite selon son niveau d'intérêt - du novice à l'expert -, le Musée des Tissus dévoile un incroyable conservatoire de motifs et de techniques, des tissus qui sont de véritables oeuvres d'art. La visite nous emmène à travers le temps - une tunique plissée égyptienne nous fait remonter vers 2 150 avant J.-C. - et dans l'espace car le monde entier est ici représenté. Tout commence avec la découverte d'étoffes égyptiennes et coptes. Ensuite, les visiteurs partent vers l'Orient avec les merveilleuses soieries byzantines, les soieries bouyides, les tissus fatimides, une collection de tapis, l'Asie mineure et la Turquie ottomane. Avec l'Extrême-Orient, on se rend d'abord en Chine. Les XVIIe et XVIIIe siècles connaissent l'effervescence des compagnies des Indes et le développement des motifs qui ornent aussi bien la porcelaine que les soieries. Le Japon, longtemps tributaire de la Chine pour la production de la soie, développe un style particulier : le kakemono, le tsuzure, les robes de théâtre et les fukusa. Le parcours consacré à l'Europe rappelle l'importance de l'invasion islamique du VIIIe siècle en Espagne, l'influence de la Sicile, le développement de l'industrie à la Renaissance ou encore l'art de la broderie. Bien sûr, la soierie lyonnaise fait l'objet d'attentions particulières. On découvre des créations d'auteurs classiques - Pillement, Philippe de Lasalle, Dugourc - jusqu'à la période contemporaine illustrée par Raoul Dufy ou Sonia Delaunay. Au final, une visite pleine d'émerveillement et de belles surprises pour toute la famille.

Le Musée des Arts décoratifs, lui aussi né au milieu du XIXe siècle, est installé dans l'hôtel de Lacroix-Laval, édifié par Soufflot en 1739. Sa visite est incontournable pour découvrir de superbes pièces originales parmi une collection époustouflante par sa qualité et sa richesse. L'importante collection de majoliques italiennes dévoile une incroyable floraison de formes et de couleurs. Côté mobilier, de la Renaissance jusqu'au début du XIXe siècle, les plus grands ébénistes sont présents : Oeben, Roussel, Dubois, Hache, Mondon, Canabas ou Durand. On poursuit avec des tapisseries du XVe au XVIIIe siècle, rhénanes, flamandes, florentines et françaises. On s'attarde ensuite, à travers un florilège de modèles, sur l'histoire de la pendule sous toutes ses formes et tous ses styles. Dernière série, l'orfèvrerie : on y voit des pièces anciennes, parisiennes et provinciales, mais aussi un intéressant volet consacré à l'orfèvrerie contemporaine. A noter qu'un mardi par mois, certaines portes de meubles sont exceptionnellement entrouvertes, révélant des secrets cachés. Une visite riche, éblouissante, des collections à donner le tournis.

Visites destinées aux enfants : pour les 2-4 ans, le musée propose un Eveil muséal (le 3e dimanche du mois de 10h15 à 11h15) en compagnie d'un plasticien qui, à travers des échanges ludiques et créatifs, met en éveil tous les sens des enfants et des parents. Pour les 4-6 ans, c'est une après-midi muséale qui est proposée. Après une courte visite des collections à la recherche de l'inspiration, chacun crée une oeuvre originale à l'atelier. Idem pour les plus grands, de 7 à 12 ans, avec un atelier artistique. A partir de 7 ans jusqu'aux adolescents, le musée propose des cours de couture et même des stages pour s'initier au métier de styliste et de modéliste. Enfin, il est possible de fêter son anniversaire au musée, dès l'âge de 2 ans... et sans limite supérieure ! Pour les plus jeunes et les ados, la fête peut prendre la forme d'un conte, d'un atelier créatif, d'une chasse au trésor dans les collections, ou encore d'une visite en costumes d'époque. Pour les adultes, une visite commentée révèle les trésors cachés du MTMAD, un atelier artistique propose une réalisation après une courte visite du MTMAD.

Informations et horaires sur MUSÉE DES TISSUS ET MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - MTMAD

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture de la billeterie à 17h30. Fermé les dimanches de Pâques et de Pentecôte. Gratuit jusqu'à 12 ans. Adulte : 10 € (ce billet donne un accès aux collections permanentes et aux expositions temporaires des deux musées). Enfant (de 12 à 25 ans) : 7,50 € (et demandeurs d'emploi, carte familles nombreuses). Accueil enfants. Visite guidée. Boutique. Animations.

Avis des membres sur MUSÉE DES TISSUS ET MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - MTMAD

Note générale : 4 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
4 avis d'internautes
Avis déposé le 03/06/2018 à 11:43
Note globale :
Visité en mai 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Les collections sont exceptionnelles à l'échelle mondiale.
Or, il faut savoir que ce musée a failli fermer suite à l'imbécile acharnement des derniers maires - dont Gérard Collomb - à le couler en refusant de financer un des plus beaux symboles de la civilisation artistique lyonnaise et française : quand on sait que Lyon est une " référence absolue " en matière de tissage de la soie (les tissus utilisés pour restaurer maints monuments historiques, Versailles compris, sont fabriqués à Lyon), on est effaré devant ce mélange d'avarice et de bêtise,
Bref, piloté par la Région, un projet a été mis en place et il faut souhaiter qu'il aboutisse à une pleine rénovation de cet établissement.
Actuellement, les notices figurant à côté de chaque tissu sont très techniques et seulement compréhensibles par les spécialistes. Mais il ne faut surtout pas les enlever (car ce musée est un centre de documentation de référence pour les professionnels) mais ajouter des explications compréhensible par le public normal, ayant quelque culture mais sans maîtriser les techniques textiles. Ainsi, ce musée pourrait combiner deux fonctions non contradictoires : continuer de servir de centre de documentation pour les professionnels et, en plus, faire comprendre au grand public l'importance et la beauté de ces chefs d'oeuvre.
Accueil courtois, boutique intéressante : il y a assurément un fort potentiel commercial à développer pour assurer une source de financement indispensable qui rendra cet établissement moins dépendant des subventions publiques.
Lyon – Musée des tissus - © Ibn Battûta (FG), 19 mai 2018
Lyon – Musée des tissus - © Ibn Battûta (FG), 19 mai 2018
Lyon – Musée des tissus - © Ibn Battûta (FG), 19 mai 2018
Lyon – Musée des tissus - © Ibn Battûta (FG), 19 mai 2018
JK
Avis déposé le 26/01/2018 à 16:02
Note globale :
Visité en novembre 2017
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Les collections du musée des tissus sont exceptionnelles même si certaines pièces emblématiques ne sont, hélas, plus visibles (retournées au stockage) sans qu'on ait l'information préalable.
Le problème est qu'elles sont très mal mises en valeur dans un bâtiment vieillissant (tirant sur le délabré), avec une muséographie totalement dépassée, des notices mal disposées (souvent à l'autre bout des pièces) et d'une telle complexité technique qu'elles sont à 99% incompréhensibles, même avec de bonnes connaissances sur les textiles.
De plus, en dehors du monsieur de la boutique, le personnel est plutôt apathique (ou glacé, il faisait froid) bien qu'assez aimable (mais le lyonnais semble naturellement aimable).
Mêmes remarques pour la partie "arts décoratifs" si ce n'est que les collections sont belles mais pas exceptionnelles.
Visite à éviter avec des enfants ou des personnes pas trop motivées par le sujet car vraiment rien n'est fait pour essayer de les intéresser.
On attend avec impatience les grands travaux récemment validés, en espérant qu'ils aboutiront à un cadre à la hauteur des pièces exposées et surtout, bien plus compréhensible au visiteur.
Avis déposé le 29/12/2017 à 17:28
Note globale :
Visité en décembre 2017
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Très bel endroit ! Collection intéressante ! Je recommande pour ceux qui aime ce type de musée !
Avis déposé le 28/01/2017 à 17:27
Note globale :
Visité en juin 2016
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Dire que Lyon possède le plus beau musée des tissus du monde et qu'il n'en fait pas de promotion particulière.
L'histoire des soyeux et canuts lyonnais nous rappelle l'importance de l'industrie du textile à Lyon.
La plupart des pièces présentées sont autant historiques que magnifiques. Vous pourrez y voir des merveilles en soie, orgueils des lyonnais.
Elle couvre 4500 ans de production textile, de l’Égypte pharaonique à nos jours, du Japon aux Amériques, en passant par la Chine, l’Orient, l’Italie ou les Pays-Bas. Le musée conserve également un grand nombre d’albums d’échantillons, avec une vision exhaustive de la production lyonnaise entre la fin du 18e siècle et les années 1950. Le musée des Tissus de Lyon abrite aussi 2 ateliers de tissus d'importance mondiale.

Carte et itinéraire pour MUSÉE DES TISSUS ET MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - MTMAD

Lat : 45.75304794 / Lon : 4.83158922
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis