Les 8 plus belles illuminations de Chartres en lumière

Depuis 2003, Chartres en lumières met en valeur le patrimoine de la capitale de l'Eure-et-Loire. D'avril à octobre et encore plus particulièrement lors de la Fête de la lumière, le 18 septembre cette année, les sites incontournables de la ville sont illuminés et plongés dans un décor féerique où la musique tient une place de choix de la tombée de la nuit à 1h du matin. Des trois portails de la fameuse cathédrale de Chartres au musée des Beaux-Arts en passant par l'église et la rue Saint-Pierre, on découvre une scénographie toujours bien menée, gratuitement et au rythme de nos envies. Voici nos 8 illuminations coup de coeur ! 

La cathédrale, portail nord© VilledeChartres_Studio Martino

Cathédrale, portail royal

Les 5500 m2 de surface du portail royal de la cathédrale constituent le phare de Chartres en lumières. La scénographie retranscrit, avec poésie et malice, l'histoire de la construction de la cathédrale. Tout d'abord, elle nous rappelle que la foi est au coeur du projet : c'est elle qui a inspiré et animé les bâtisseurs. Ensuite, les hommes ont imaginé cet édifice majestueux. Le travail de Spectaculaires permet de sublimer l'architecture de la façade royale. Le spectateur découvre les détails du gothique flamboyant de l'époque. Enfin, les bâtisseurs ont construit le monument, grâce aux sciences et techniques en plein essor durant le Moyen-Âge, telles que les mathématiques, l'écriture, l'art de l'enluminure, du vitrail.

Conception graphique : Spectaculaires

© VilledeChartres

Cathédrale, Portail nord

Cette scénographie s'attache à sublimer la finesse de la statutaire de la façade, récemment rénovée. Elle permet au spectateur de découvrir la splendeur polychrome de la façade, telle qu'elle pouvait être admirée chaque jour par les habitants et voyageurs du XIIIe siècle grâce à une mise en lumières caractérisée par sa très grande précision. Les contours s'habillent d'une lumière blanche qui se teinte de bleu, avant que la richesse d'une palette chromatique médiévale ne change le portail en enluminures, habillant les lignes architecturales, les voussures et les détails les plus profonds. Les statues prennent vie, les drapés de leurs vêtements s'animent, leurs ornements scintillent, les visages ressuscitent. Au centre du portail, la statue de la Vierge est le choeur d'une arche de lumières.

Concepteurs : Spectaculaires 

© VilledeChartres_Studio Martino

Cathédrale, Portail sud

Tout au long de la journée, l'intérieur de la cathédrale est éclairé par la lumière du soleil passant à travers la rose située sur le portail sud de l'édifice. Ce portail symbolise d'ailleurs la victoire de la lumière sur la nuit. Si la rose sud mène le soleil vers l'intérieur de la nef pendant la journée, la scénographie restitue quant à elle cette lumière comme si, une fois la nuit tombée, elle retournait du coeur de la cathédrale vers le ciel. Se jouant du crépuscule, la rose renaît alors et s'épanouit à nouveau à partir de son bouton central sur la façade du portail sud. Illuminant la pierre qui l'entoure de sa douce lueur, elle semble vouloir nous restituer l'immense clarté des merveilles que sa lumière a croisé dans l'intimité de l'édifice... Dans un hommage aux maîtres verriers de Notre-Dame de Chartres, qui nous ont laissé en héritage le plus bel ensemble de vitraux du XIIIe siècle, des éclats colorés s'échappent de la rose... Les fragments de lumière multicolores s'inscrivent de manière mouvante sur les murs, les couleurs chatoyantes des vitraux se diffusent en un effet miroir du lever du jour jusqu'au zénith !

Concepteur : Spectaculaires 

© VilledeChartres_F.Delaunay

Musée des Beaux-Arts, jardins de l'Évêché

Comme l'explique les scénographes, " Luna " est un conte retraçant les aventures d'une petite lune nommée Luna se lançant à la recherche de son amie Stella. C'est à travers son aventure qu'elle va nous emmener dans les différents univers célestes, remplis de merveilles et de mystères qui ont tant inspiré les Arts depuis des milliers d'années.

" Au lancement de ce conte animé, l'Univers se crée sous les yeux émerveillés du spectateur. C'est alors que Luna et Stella, les héroïnes de l'histoire, prennent forme. En poursuivant Stella, Luna va tomber dans un trou noir. Une mésaventure qui va la transporter dans un monde parallèle : une invitation au voyage à travers l'histoire de l'astronomie. Le périple commence à l'époque de l'Antiquité. L'étude du système solaire débute, elle est évoquée par l'apparition de créatures mystiques, représentatives des interprétations irréelles de l'époque. Un paysage effrayant pour la petite Luna qui préfère s'enfuir. Elle rencontre alors le Soleil, symbole de l'arrivée de la science, du savoir et de la connaissance. Un cadre qui la réconforte mais le voyage doit se poursuivre.

L'étude de l'Espace se précise et inspire de nombreuses oeuvres picturales dans le courant du XIXe siècle traversées par Luna. On arrive alors au début du XXe siècle dans le décor de Voyage dans la Lune de Meliès. On rêve de conquête spatiale mais ce n'est encore qu'un fantasme. Luna se sert alors du canon de Meliès pour se faire expulser dans le Ciel. On rentre dans l'ère de la modernité. La conquête de l'espace devient réalité. Avec elle, le monde de l'imaginaire se développe toujours plus autour de la science-fiction. Des petits clins d'oeil au monde du cinéma se dessinent alors sur les murs du musée des Beaux-Arts. Saurez-vous les retrouver ? C'est suite à ce décor que prend fin la quête de Luna, qui retrouve son amie Stella. On s'approche alors de la planète Terre, illuminée de ses lumières artificielles. Puis, les deux amies se réunissent et deviennent constellation. "

Concepteurs : Camille Gross et Olivier Magemans 

© VilledeChartres_Studio Martino

Théâtre de Chartres

La scénographie revisite le thème traditionnel de l'Amour avec humour et légèreté. Elle raconte l'histoire d'un jeune homme qui cherche à séduire une jeune femme. Celle-ci repousse les avances du jeune homme avec la complicité du théâtre. Les éléments du théâtre à l'italienne (lustre, pente, balcons...) deviennent les atouts qui aident la jeune femme à se dérober face à son courtisan. Les deux amants finissent par se retrouver avant le baisser de rideau.

Concepteur : Marie-Jeanne Gauthé 

© VilledeChartres_Studio Martino

Galerie de Chartres, ancienne chapelle Sainte-Foy

Les dessins projetés, sous forme d'origami, se déclinent en quatre thèmes différents (Space, Aqua, Terra et Lux). Les utilisateurs peuvent créer leur propre illumination de la façade. En effet, ils ont la possibilité de choisir parmi les thèmes et effets proposés via une grande tablette tactile installée en face de la chapelle. Le logiciel, intuitif, permet de projeter les illuminations choisies instantanément sur la façade. Les spectateurs peuvent ensuite se prendre en selfie devant leur réalisation pour l'immortaliser. Le système offre plus de 120 combinaisons différentes !

Concepteur : Pixel N'Pepper 

© VilledeChartres_Studio Martino

La médiathèque l'Apostrophe

Cette scénographie vous invite à faire un voyage dans le temps. Et si depuis la nuit des temps, Chartres en lumières avait été évoqué ? On découvre ainsi des énormes dinosaures broutant la cime des arbres alors que Chartres s'écrit en lettres de feu. Chartres devient enluminé au Moyen-Âge où on s'imagine dans un scriptorium en pleine décoration de livres. Le siècle des lumières devient le Chartres des lumières et les visages de grands philosophes, hommes et femmes du siècle, défilent dans les arbres. Notre époque contemporaine arrive : plein feu sur la télévision à sa naissance... et le numérique achève la scénographie.

Concepteur : Spectaculaires 

© VilledeChartres_F.Delaunay

Église Saint-Pierre

Cette scénographie fixe, réalisée par "Ça va être beau", propose une mise en avant de l'architecture de l'église Saint-Pierre. Les vitraux sont illuminés de l'intérieur vers l'extérieur, tandis que les arcs-boutants, légers, se parent de mosaïques d'inspiration byzantine. Le toit préfigure la voûte céleste et la décoration rehausse l'ensemble comme si l'église devenait un reliquaire incrusté de pierres précieuses. " Dans les tons ors et bleus des vitraux du choeur, je propose une mise en valeur de l'architecture du bâtiment, dans un souci d'harmonie avec les vitraux rétro-éclairés de l'église. La structure gothique des contreforts sera soulignée et rehaussée de motifs baroques. Sur les toits, une représentation d'une voûte céleste. Sur la tour de la façade cour, un grand vitrail fera un effet de trompe-l'oeil avec les vitraux réels de l'église. "

Concepteur :  Ça va être beau

© VilledeChartres_F.Delaunay

Les dernières Actus

Festival Entremets à Chartres...

Entremets, qui se déroule à Chartres, est un festival qui aborde la gastronomie sous différents angles dans un esprit ...
Lire l'article

Les 8 plus belles illuminatio...

Depuis 2003, Chartres en lumières met en valeur le patrimoine de la capitale de l'Eure-et-Loire. D'avril à octobre et ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis