2019 en Normandie, n'est pas une année comme les autres. En 2019, nous célébrerons en juin le 75e anniversaire du débarquement. Déjà si loin et pourtant si proche, si ancré dans les esprits, dans les villes, dans les rues (regardez bien leurs noms !). La région profondément meurtrie par la Seconde Guerre mondiale, marquée tant par les nombreuses victimes civiles et militaires que par les destructions, met à l'honneur son histoire, ces soldats tombés pour la France et la liberté enfin retrouvée. Le temps d'un week-end, revivez ce qu'il s'est joué sur ces terres, sur ces plages. Difficile de faire un choix parmi tous les sites ? Sortez des sentiers battus et du Calvados, direction la Manche !

 

Un lieu d'histoire

Elle semble bien isolée cette belle et longue baie du Cotentin parmi ses consoeurs du Calvados. À environ 45 km de Cherbourg, la plage de la Madeleine - Utah Beach, de son nom de code lors du jour J - située à Sainte-Marie-du-Mont, est la plus éloignée à l'ouest. Plus méconnue que la sanglante Omaha, mais davantage que Juno, Gold et Sword, elle fut un point stratégique au dénouement de l'opération Overlord. Pour le comprendre, le Musée du Débarquement propose au visiteur un parcours chronologique complet dans un espace construit sur un point d'appui allemand : un de ces impressionnants bunkers qui ponctuent la côte normande, face auxquels les troupes américaines ont débarqué. Tourné vers la mer avec cette vue formidable, quasi paradisiaque, à l'exact opposé de ce qui s'y est déroulé il y a 75 ans, le musée est entièrement dédié à cette période de l'histoire : de la vie des civils sous l'occupation à la prise de Cherbourg, en passant bien entendu par le débarquement d'Utah et la construction de son fameux port artificiel. Vidéos et films documentaires, dont Victory in the sand (La Plage de la victoire), récompensé par le Ciné Eagle Award, objets du quotidien sous l'occupation, pièces maîtresses de la stratégie alliée, armes de pointe de la division allemande, témoignages écrits et sonores, cartes, lettres, portraits y sont présentés, nous permettant de mesurer le courage et les prouesses de ces hommes qui ont changé le cours de l'Histoire. Découvrez également un " Higgins Boat ", la barge d'assaut caractéristique du débarquement ainsi que le " Water Bu alo ", un incroyable engin amphibie ou encore ce spectaculaire bombardier B-26 exposé dans le hangar qui jouxte le bâtiment. Si vous possédez un smartphone ou une tablette, vous pourrez utiliser l'application " Utah Inside ", vitrine virtuelle qui offrira une nouvelle dimension à l'espace muséographique. Elle vous permettra de découvrir l'intérieur de cet avion (alors que son accès est interdit au public) dont il ne reste que 3 exemplaires au monde. De plus, elle vous assurera un accès à du contenu exclusif en plusieurs langues, 9 au total (dont la traduction en direct du documentaire La Plage de la victoire) afin de s'adapter, satisfaire et surtout aider à la compréhension des faits historiques en fonction de votre nationalité, de quoi enrichir considérablement votre visite ! L'histoire comme si vous y étiez.

 

Un devoir de mémoire célébré

Le 6 juin 1944, date à la fois funeste et salvatrice, trouve en Normandie de nombreux échos, telles des piqûres de rappel pour ne jamais oublier. Il serait tragique de laisser le souvenir s'envoler. Or la région et ses habitants mettent un point d'honneur à transmettre et honorer ce jour J qui changea nos vies. Vous ne pouvez pas passer à côté des nombreux monuments érigés un peu partout. Édifices que vous retrouverez en toute logique aux abords du Musée du Débarquement d'Utah Beach rendant hommage à ces soldats, à leur sacrifice qui conduisit à la liberté. Les cérémonies commémoratives du mois de juin jouent d'autant plus leurs rôles que les vétérans et témoins de cette période s'éteignent peu à peu. En cette année du 75e anniversaire, un grand nombre de festivités et de manifestations historiques sont prévues pour célébrer l'événement et le Musée du Débarquement s'inscrira pleinement dans ce moment fort grâce à sa proposition en collaboration avec Arnhem 44 (spécialiste des antiquités militaires) de l'Utah Memory Field. Ce rassemblement gratuit où bon nombre d'exposants vous attendront, sera l'occasion de faire une visite touristique exceptionnelle de 70 km en véhicules d'époque avec le Utah Memory Tour, mais aussi d'observer des reconstitutions ou de faire des découvertes grâce à des animations interactives et ludiques. Un concert est même programmé ! Vous pourrez également visionner à l'intérieur du musée la projection inédite d'un documentaire raconté par ces Français qui furent témoins de l'époque : The Girl Who Wore Freedom (La Petite Fille vêtue de liberté) est une véritable immersion dans l'Histoire avec comme fil conducteur, Dany Patrix, une fillette émerveillée par la bravoure et l'héroïsme des GI américains, aujourd'hui célébrés. Et pour parfaire et compléter le tout, une exposition temporaire de juin 2019 à fin novembre 2020, " Utah Beach... Hier et aujourd'hui ", présentera des clichés pris entre la plage d'Utah et le village de Sainte-Marie-du-Mont au moment du débarquement. Ceux-ci sont exposés de façon chronologique et superposés aux vues actuelles : immersion dans le passé garantie pour le visiteur !

 

Des sites à ne pas manquer

Afin de poursuivre votre week-end consacré au D-Day, baladez-vous aux alentours. Pourquoi d'ailleurs, ne pas commencer tout simplement par le village de Sainte-Marie-Du-Mont ? L'ascension du clocher de son église vaut le détour : vue imprenable sur le beau paysage du Cotentin ! Faites également un arrêt à Sainte-Mère-Église à 9 km à l'ouest. Vous avez déjà certainement entendu parler de ce village. Première commune de France à avoir été libérée, elle est célèbre pour sa borne " zéro ", point de départ de la Voie de la Liberté, mais aussi pour le parachutage de la 82e division la nuit du 5 au 6 juin 1944 et surtout pour l'incroyable histoire de John Steele. Accroché au clocher de l'église suite à la perte de contrôle de son parachute, il décide, deux heures durant, de faire le mort... pour rester en vie. Insolite, un mannequin est d'ailleurs en lieu et place afin de reconstituer cette incroyable histoire ! Poursuivez votre chemin un peu plus loin, à 10 km de là pour y découvrir la Batterie d'Azeville, une des premières constructions du célèbre Mur de l'Atlantique. Plus éloignée encore, mais incontournable, arrêtez-vous également dans la commune de Saint-Vaast-la-Hougue, à 30 km d'Utah, pour admirer ses fortifications (inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO). Amoureux de la nature et du bucolique ? Prolongez votre périple en vous dirigeant vers Cherbourg-Octeville. Ne serait-ce que pour admirer les magnifiques panoramas qui défileront sous vos yeux et pourquoi pas, y faire des étapes pour en profiter davantage. Premier arrêt, Valognes, pour ce fabuleux hôtel de Beaumont datant du XVIIIe, un vrai petit Versailles ! Mais aussi les thermes romains ou l'ancienne abbaye bénédictine royale. Ne manquez pas non plus l'île de Tatihou, sa Réserve ornithologique naturelle et ses 3 jardins. Pour les plus aventureux, l'accès peut s'effectuer à pied à marée basse. Vous pouvez également choisir la traversée avec un véhicule amphibie. Poursuivez sur Morsalines qui borde les marais du Cotentin pour son charme authentique et où le microclimat ambiant offre une flore exceptionnelle : il n'est pas rare d'y croiser des espèces tropicales ! Toutefois, pour les moins téméraires, sachez que vous pourrez également profiter de la Réserve de Beauguillot à Sainte-Marie-Du-Mont, flore et faune préservées (des phoques y ont même élu domicile !) sont au rendez-vous. Et que dire de cette plage, celle d'Utah, théâtre du grand conflit et dénouement de 1944 qui a retrouvé depuis sa sérénité.

 

À table !

Un séjour en Normandie sans en goûter les spécialités serait un sacrilège ! Oubliez les délicieux, mais classiques cidres, camembert... Nous, nous vous parlons de celles que vous n'oublierez pas de sitôt. Sainte-Marie-du-Mont n'est pas loin d'Isigny-sur-Mer, commune réputée pour sa coopérative laitière. Beurre de baratte pour les tartines de pain frais du matin, crème qu'on a envie de manger à la cuillère, mais que l'on peut savourer en glace à l'italienne à la belle saison, fromages AOC, raviront votre palais. Et c'est sans oublier ce bon vieux caramel. Ce dernier se décline à foison : bonbons, biscuits, chocolats, pop-corn... Une bonne idée de souvenir gourmand à ramener chez soi ! La liste des friandises ne s'arrête pas là, guimauves, pâtes de fruits, confitures, nougats viennent parfaire l'offre. Le plus dur sera de faire un choix !

 

Infos futées

 

Quand ? Même si la Normandie est belle en toute saison, son climat reste capricieux. Pour votre séjour, privilégiez donc la période printanière ou l'arrière-saison (mai et septembre sont assez idéaux ; juin est évidemment plus chargé avec les commémorations) pour éviter la foule estivale et bénéficier d'une météo clémente.

 

S'y rendre. En voiture, prendre l'A13 en venant de Paris et sa région, l'A84 en venant de Rennes. En train, TER depuis Paris Saint-Lazare (8 liaisons par jour) et de nombreuses autres grandes villes de France. En bus, ligne Saint-Lô/Cherbourg desservant les villes de Carentan, Sainte-Mère-Église, Montebourg, Valognes.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains, Bus, Covoiturage - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DU TOURISME DE LA BAIE DU COTENTIN - Plus d'informations sur le site

MUSÉE DU DÉBARQUEMENT UTAH BEACH - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez