L'Explorers Way est la route légendaire qui traverse le continent australien du sud au nord, ou vice versa. Parcourus pour la première fois en 1860 par l'explorateur John McDouall Stuart, ses 3 200 km sillonnant l'Outback comptent aujourd'hui parmi les road trips de légende, attirant les voyageurs du monde entier. Des coteaux couverts de vigne de la Barossa Valley à la savane tropicale du Top End, l'Explorers Way longe des sites naturels somptueux où il est recommandé de faire des pauses le temps d'une randonnée à pied ou à vélo, ou d'une balade en canoë. Au départ et à l'arrivée, on en profitera aussi pour visiter Adélaïde au sud et Darwin au nord, où découvrir l'Australie urbaine, au charme si particulier. Pour votre prochain road trip, voici dix sites à découvrir le long de l'Explorers Way. 

L'Explorers Way© Tourism NT/ Sam Earp

Adélaïde, la douceur du Sud

Adélaïde est la capitale de l'État d'Australie du Sud. Point de départ ou d'arrivée de l'Explorer's Way, son climat est tempéré, sa cuisine inventive, ses vins renommés et sa scène artistique particulièrement réputée : que demander de plus ? D'autant qu'Adélaïde se situe à proximité de la mer, offrant un cadre splendide où il fait bon se promener dans ses parcs et jardins et le long de ses rues ombragées. Le large choix de restaurants proposant une cuisine du monde, à déguster accompagnée d'un verre de vin local, satisfera gourmets et gourmands. 

Plage de Glenelg, Adelaïde© South Australian Tourism Commission

Kangaroo Island, l'île des animaux

C'est au large de la côte sud du continent, à Kangaroo Island, que vous pourrez observer la faune endémique d'Australie évoluant en liberté. Cette île longue de 155 km abrite, en effet, d'impressionnants kangourous roux qui peuvent atteindre jusqu'à 1,80 m ! Mais ce n'est pas tout, ces derniers vivent en compagnie de wallabies ou d'adorables koalas que l'on ne se lasse pas d'admirer. Vous pourrez aussi rencontrer des phoques, des otaries et même des pingouins ! 

Remarkable Rocks, Kangaroo Island© South Australian Tourism Commission

Barossa et Clare, au coeur des vignes

La vallée viticole de la Barossa se trouve à un peu plus d'une heure de route d'Adélaïde. Ses plaines vallonnées, parsemées de villages pittoresques, semblent s'étendre à l'infini. Il faut déguster les vins de la vallée de la Barossa, le shiraz particulièrement, réputé pour sa grande qualité. Un peu plus au nord, la Clare Valley abrite une quarantaine de domaines comptant parmi les plus anciens vignobles d'Australie. Situé entre Adélaïde et la région des Flinders Ranges, c'est l'endroit idéal pour faire une pause sur la route et parcourir à pied ou à vélo le sentier du Riesling Trail avant de se restaurer dans un bon restaurant mettant le terroir à l'honneur.

Clare Valley© John Montesi

Flinders Ranges, de sentier en sentier

On aurait tort de penser que l'Outback n'est qu'une succession de vastes plaines : la longue chaîne montagneuse des Flinders offre du relief à ce paysage. Elle s'étend sur 430 kilomètres et culmine à 1 170 mètres. Le Parc national des Flinders Ranges, parmi les plus célèbres du pays, se découvre au fil de ses nombreux sentiers de randonnée bordés d'eucalyptus. La faune endémique constituée d'émeus, de kangourous et de wallabies prolifère dans la région. Le parc abrite aussi la formation de Wilpena Pound, un amphithéâtre naturel né il y a 800 millions d'années.

Wilpena Pound, parc national d'Ikara - Flinders Ranges© South Australian Tourism Commission

Coober Pedy, un paysage lunaire 

La route des Explorateurs nous mène à Coober Pedy en poursuivant vers le nord.  La capitale mondiale de l'opale offre un paysage unique en plein coeur du désert. L'hostilité du territoire et l'aridité ont poussé les habitants à creuser sous terre pour se protéger des températures extrêmes recensées à Coober Pedy, aussi bien en hiver qu'en été. Ces maisons troglodytes ou dugouts (excavations) sont à découvrir absolument ! 

Coober Pedy© fotofritz16

Alice Springs, une oasis dans le désert

Au beau milieu du désert, Alice Springs est la "capitale" de la région centrale australienne. Sa situation géographique est un atout pour visiter le Centre Rouge, vaste région désertique. Très active, Alice Springs compte de nombreuses galeries diffusant l'art aborigène et des festivités insolites y sont organisées tout au long de l'année. Parmi elles, une course de dromadaires et une régate de bateaux dans une rivière à sec ! En avril, le festival d'art et de lumière en plein air Parrtjima, illumine la ville et, à la fin de l'été, l'Alice Desert Festival rassemble un large public venu découvrir sa riche programmation artistique. Il s'agit de l'un des festivals les plus emblématiques du Territoire du Nord. 

Kangaroo Sanctuary, Alice Springs© Tourism NT

Le Parc national d'Uluru - Kata Tjuta, un site sacré 

Classé au Patrimoine mondial, le Parc national d'Uluru - Kata Tjuta est un incontournable du Centre Rouge. Pour les aborigènes Anangu, c'est même un site sacré. Il est vrai que ce gigantesque dôme monolithique au beau milieu du désert est spectaculaire, notamment pour sa couleur rouge qui varie selon la lumière, contrastant avec le bleu du ciel, le vert du bush. À noter : à compter du 25 octobre 2019, il est interdit d'escalader Uluru. Toutefois, le sentier de randonnée qui en fait le tour donne un bel aperçu de sa grandeur, sur dix kilomètres. Il est aussi possible de le parcourir à vélo et même en Segway ! Jusqu'au 31 décembre 2020, Field of Light, une installation lumineuse composée de 50 000 diodes, propose un parcours unique aux visiteurs à la nuit tombée. Dans les environs, il faut aussi voir le Parc national de Watarrka et son majestueux Kings Canyon, dont on peut découvrir la crête lors d'une randonnée.

Uluru (Ayers Rock)© Tourism NT

Katherine, là où l'Outback rencontre les tropiques 

À Katherine, les paysages changent, la végétation s'épaissit et la chaleur devient humide : bienvenue dans le Top End tropical ! La ville s'étend sur les rives de la Katherine River qui prend sa source dans l'immense parc national de Nitmiluk. Ce parc de 3 000 km², traversé de treize gorges, est un sublime mélange de forêt tropicale et de savane. Pour le parcourir, de nombreux sentiers pédestres sont à disposition des visiteurs. Les gorges se découvrent lors d'une croisière ou d'une balade en canoë. Pour un panorama spectaculaire, on peut aussi les survoler en hélicoptère !

Katherine Gorge, parc national de Nitmiluk© Tourism NT

Le Parc national de Kakadu, un trésor naturel

Le Parc national de Kakadu est le plus grand d'Australie. Classé au Patrimoine mondial depuis 1981, il abrite une richesse naturelle préservée sur son territoire de 20 000 m². Des mangroves aux marécages en passant par sa forêt luxuriante, son écosystème varié forme une véritable palette de couleurs ! De nombreux crocodiles marins évoluent aussi dans le parc, se reposant dans des billabongs, étendues d'eau typiques d'Australie. Côté culture, on ne manquera pas les nombreuses peintures rupestres aborigènes comme celles de Nourlangie Rock, dont certaines datent de plus de 40 000 ans. 

Le parc national de Kakadu© Tourism NT

Darwin, la tropicale

C'est à Darwin que l'Explorers Way démarre ou se termine. La baie qui longe la ville est sublime, à découvrir lors d'une croisière au coucher de soleil : coup de foudre assuré. On aime aussi particulièrement son atmosphère décontractée et cosmopolite. Ici, un seul credo : " No worries, mate ! ", et on y prend vite goût ! D'avril à octobre, chaque jeudi et dimanche après-midi, le marché de Mindil Beach permet d'assister à des spectacles de jongleurs et de musiciens tout en dégustant des plats de cuisines du monde sur la plage, dans une ambiance typiquement australienne, face à la mer d'Arafura. Darwin est aussi une base idéale pour partir en excursion vers les parcs nationaux de Litchfield et Kakadu, ou encore vers les îles Tiwi

Darwin© Tourism NT