10 destinations pour les mélomanes

Voyager c'est en prendre plein les yeux, mais aussi... plein les oreilles ! Dans certains pays, la musique est omniprésente et tient un rôle majeur dans le quotidien des habitants. Berceaux de la bossa-nova, du zouk ou du hip-hop, les destinations ici sélectionnées sont un véritable voyage pour les sens. Préparez-vous à danser pour fêter cette nouvelle année ! Petit Futé vous a concocté un tour du monde musical, du Brésil à l'Autriche en passant par Cuba

© theasis

10 - Abidjan, à la découverte du coupé décalé : En seulement 15 ans, le coupé décalé a su s'enraciner dans le paysage culturel ivoirien au point d'avoir ses propres awards depuis deux ans, à Abidjan. Marqué par le style inclassable des chanteurs et leur joie de vivre contagieuse, ce style musical représente à merveille la frénésie de la capitale ivoirienne. Né en 2003 dans les boîtes de nuit, le coupé décalé est aujourd'hui devenu un véritable phénomène en Afrique, en Europe et même aux États-Unis. 

© romayan

9 - La Havane et la musique cubaine : Buena Vista Social Club et leurs sons envoûtants nous font voyager dès les premières notes... Marcher dans les rues de La Havane c'est découvrir toute la chaleur de cette musique, ancêtre de la salsa et influencée par la rumba. L'ambiance est indescriptible, La Havane est indiscutablement le coeur bouillonnant de la fête à Cuba. Arrêtez-vous dans les bars pour siroter un mojito et improviser quelques pas de salsa cubaine.

© Filippo Bacci

8 - Kingston, la terre du reggae : La Jamaïque est le berceau de la musique reggae. Elle a y vu le jour à la fin des années 60, c'est aujourd'hui l'un des mouvements musicaux les plus représentatifs de la culture populaire jamaïcaine. C'est ici que de nombreux chanteurs ont vu le jour : Jimmy Cliff, Burning Spear et bien sûr l'inoubliable Bob Marley qui a contribué à sa diffusion dans le monde entier. Un musée lui est d'ailleurs consacré à Kingston

© Charline Redin

7 - Berlin, l'empire de la musique électronique : Techno, musique expérimentale, électropop... Berlin est sans conteste l'une des villes qui a le plus contribué à la musique électronique. La capitale allemande est devenue, au fil des années, un pôle d'attraction des plus grands musiciens et clubs du genre. Depuis 1989, la techno y est devenue un symbole de liberté et de bohème. On peut même y visiter le MOMEM, un musée dédié à la musique électronique. 

© TommL

6 - Les Antilles et la chaleur du zouk : Originaire des Antilles françaises, le zouk est né dans les années 80 avant d'être popularisé en Europe par des groupes comme Kassav que l'on retient précurseur. Il tire ses influences de rythmes traditionnels tels que le gwo ka, la biguine, le mazouk ou le kompa. C'est aujourd'hui le symbole des cultures musicales guadeloupéennes et martiniquaises. De passage dans les Antilles, vous entendrez résonner ces sons langoureux à chaque coin de rue ! 

© Gilles Morel

5 - Liverpool et les Beatles : C'est à Liverpool que l'un des plus grands groupes de tous les temps s'est formé. Lennon et McCartney s'y sont rencontrés au Cavern Club, avant de créer les Beatles. Encore aujourd'hui, se promener à Liverpool c'est marcher sur les traces des fab four. Le musée qui leur est consacré, The Beatles Story, regroupe des objets mythiques. Bonus : dans l'audioguide, c'est la voix de la soeur de John Lennon que l'on écoute. 

© ilbusca

4 - Vienne au son de la musique classique : Berceau de la musique classique, Vienne respire au son des plus grands compositeurs de tous les temps. On y visite avec intérêt la maison de Mozart ou de Beethoven avant de s'émerveiller devant son opéra dans lequel résonnent chaque jour les plus grands airs de Wagner, Verdi ou Strauss. En été, le concert de l'orchestre philharmonique de Vienne en plein air, au château de Shönnbrunn, accueille plus de 10 000 spectateurs. 

© VvoeVale

3 - New-York, berceau de la musique hip-hop : La rivalité entre la côte ouest et la côte est fait toujours rage. Si la Californie abrite elle-aussi parmi les plus grands noms du hip-hop, New-York et sa richesse culturelle sont une étape incontournable pour tous les fans du genre. Les influences du jazz et de la soul caractérisent ces sons de la east coast. C'est à Harlem et dans le Bronx que l'on est vraiment plongé dans les origines du hip-hop actuel. 

© Antonio Gravante

2 - La très jazzy Nouvelle-Orléans : À la Nouvelle-Orléans, chaque jour est une fête. La musique résonne partout et le jazz est l'une des principales fiertés de la ville qui a vu naître l'indétrônable Louis Armstrong. Ne manquez pas le Préservation Hall qui contribue à la préservation du jazz traditionnel. Quant au New Orleans Jazz Festival, il accueille chaque année une programmation éclectique pendant plus de 10 jours au mois de mai. Les plus grands noms s'y sont produits, d'Aretha Franklin à Bob Dylan. 

© theasis

1 - Rio de Janeiro, entre samba et bossa nova : Comment ne pas penser à Rio de Janeiro lorsqu'on parle de musique ? Il y a bien sûr le Carnaval, pendant lequel la ville est en effervescence. Mais Rio de Janeiro est une fête permanente ! La musique résonne à chaque coin de rue, de Lapa à Santa Teresa avec une préférence pour la samba, qui est née dans la ville. Le sambodrome en est l'exemple parfait, l'ambiance y est folle dès les premières répétitions du Carnaval. 

© PeopleImages
Ailleurs sur le Web

Les dernières Actus

INÉDIT : Watt Up, la première...

Depuis le 2 janvier 2018, une nouvelle base de loisirs " branchée " a ouvert ses portes sur la Marina du Marin : Watt ...
Lire l'article

10 destinations pour les mélo...

Voyager c'est en prendre plein les yeux, mais aussi... plein les oreilles ! Dans certains pays, la musique est ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté