Guide de Suisse : Comment partir ?

Partir en voyage organisé
Partir seul

La Suisse est typiquement un pays où l'on peut se rendre seul sans aucun problème. C'est une destination très sûre. Sur place, l'organisation est parfaite. Les offices de tourisme vous renseignent et vous aident. Les réservations par Internet pour les hébergements sont une pratique largement rodée. La langue française est parlée dans de nombreux cantons. Les vols depuis la France avec des compagnies à bas prix ou non sont nombreux. Aucune difficulté pour se déplacer en voiture. Le réseau des chemins de fer est très efficace. Le seul problème sera le budget. A vous de jongler pour organiser votre séjour sans vous ruiner...

En avion

On peut trouver des vols Paris-Genève à partir de 70 euros l'aller-retour (Easyjet). A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais surtout du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre en avance.

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs
En train
En bus
Location de voitures
Se loger

C'est le gros du budget pour des vacances en Suisse. Difficile de se loger à bas prix quel que soit le canton, même si certaines destinations haut de gamme sont plus chères que d'autres.

Hôtels

Les tarifs hôteliers sont, à prestation égale, près de deux fois plus chers en Suisse qu'en France. Pas de chambre double agréable et confortable à moins de 120/150 CHF. Se loger en Suisse coûte donc cher mais les hôtels sont, de manière générale, très bien tenus et de qualité. Du reste, la présence de nombreuses écoles hôtelières dans la région lémanique, dont celle très réputée de Lausanne, témoigne de cette vieille tradition locale, et notamment en matière de service, quasiment irréprochable. Toutefois, les salles de bains sont souvent les dernières à être rénovées, et il n'est pas rare, même dans un 4-étoiles, de trouver un carrelage désuet et un sèche-cheveux vintage années 1970. Autre solution, les chambres d'hôtes qui commencent à se répandre tout doucement. Attention, le camping sauvage est interdit en Suisse.

Auberges de jeunesse

La formule est répandue en Suisse et certaines auberges de jeunesse sont abritées dans de très beaux bâtiments. Il en existe près de 80, réparties dans tout le pays. On ne s'avance pas trop en précisant qu'elles sont toutes d'une impeccable propreté et souvent bien situées dans les villes importantes. Le lit en dortoir coûte environ 40 CHF pour une nuit. Site de la Fédération unie des auberges de jeunesse en Suisse : www.youthhostel.ch

Campings
Tourisme rural - Agritourisme
Se déplacer

Les transports en commun étant onéreux, la location de voiture est finalement très économique si vous êtes deux ou plus, car les offres sont plutôt bon marché en raison de la forte concurrence des loueurs dans les aéroports. De plus, il est plus facile de se déplacer en montagne avec une voiture et la vignette autoroute est déjà payée par le loueur. Si vous optez pour les transports en commun, le train, le bus, le bateau et même le vélo sont combinables ! N'hésitez pas à optez pour un pass dans ce cas, beaucoup plus économique.

Avion

La Suisse dispose de trois aéroports nationaux : Zurich (le plus grand), Bâle-Mulhouse (aéroport partagé entre la Suisse, l'Allemagne et la France) et Genève-Cointrin. Ceux-ci sont reliés entre eux principalement par les avions de la compagnie Swiss International Air Lines.
Il faut ajouter à ceux-là 12 aéroports régionaux dont les plus importants sont ceux de Berne-Belp, Saint Gall-Altenrhein et Lugano.

KLM
Bateau

Tous les lacs de Suisse sont navigables et visitables en trajet simple ou excursions. Très agréable pour découvrir le pays. Si vous comptez combiner des transports en train, bateau et bus, optez pour le Swiss Travel Pass, plus avantageux que les pass lac par lac.

Bus

De la capitale aux villages les plus reculés, la Suisse est parfaitement desservie, notamment grâce aux nombreuses lignes de cars postaux qui prennent le relais des trains : www.carpostal.ch

Si vous comptez combiner transports en train, bus et bateaux le Swiss Travel Pass est sans doute intéressant pour vous.

Train

La Suisse bénéficie d'un réseau ferroviaire beaucoup plus dense qu'en France, beaucoup de villages sont desservis. Les trains sont confortables, les horaires bien pensés (des départs à heure fixe), de grande précision (pays d'horlogers oblige !), et les trains historiques à crémaillères en haute montagne sont impressionnants. Ils sont de véritables excursions à eux seuls, comme le Viège (Visp) -Zermatt, ou le train qui monte jusqu'au toit de l'Europe à Jun appartiennent réellement au patrimoine du pays. Vous trouverez dans les gares des panneaux (un jaune pour les départs et un blanc pour les arrivées) indiquant tous les horaires et le numéro de voie correspondant à votre train. Sachez qu'en Suisse, le numéro des voies ne change pas : si donc vous prenez le même train que celui que vous avez pris un autre jour, la voie sera la même. Sachez également que les arrêts ne sont pas tous indiqués sur les panneaux, ni sur les titres de transport : si vous avez des correspondances, pensez donc à vous renseigner au guichet ou directement auprès du contrôleur.

Le plus avantageux, si vous séjournez plusieurs jours et prévoyez des déplacements, est de faire l'acquisition d'un Swiss Travel Pass (valable en train en car et en bateau).

Icône du paysage suisse : les chemins de fer à crémaillères

Une conception made in Switzerland, vous êtes totalement sûr ? Les chemins de fer à crémaillère sont à l'origine conçus pour faciliter l'ascension des touristes aux stations de montagne ou des habitants aux hauts sommets. L'ingénieur Niklaus Riggenbach, né à Guebwiller (Alsace), est l'inventeur du système. Il passera toute sa vie entre Paris, la Suisse et l'Allemagne en voyages successifs. C'est la France qui lui a donné son brevet d'invention.

Voiture

La voiture garantit, bien sûr, une grande liberté, mais attention, il n'est pas toujours facile de trouver une place de stationnement dans les villes importantes !

Vignette autoroutière. Pour pouvoir circuler sur le réseau autoroutier et semi-autoroutier suisse, même sur quelques mètres, une vignette est obligatoire pour les voitures comme pour les motos. Elle coûte 40 CHF, est valable jusqu'au 31 janvier de l'année suivante et peut s'acheter aux postes de douane suisses, dans la plupart des stations-service et dans les bureaux de poste. Si le montant vous paraît élevé, sachez qu'ensuite vous n'aurez plus aucun péage. (Excepté pour certains tunnels routiers alpins, dont celui du Grand-Saint-Bernard.)

Contrôles. Outre sa courtoisie, la police est assez discrète, veillant au bon ordre avec efficacité. Vous ne pouvez certes pas impunément vous livrer à des acrobaties en centre-ville, mais les contrôles sont assez rares, y compris donc pour cette fameuse vignette autoroutière. Les plus grosses entraves à la loi consistent généralement en un stationnement interdit, et la sanction est alors imparable. Les contraventions pour non-paiement d'horodateurs sont autour de 40 CHF, soit le double de la France. Mais pour ce prix-là, vous avez droit à une mise sous plastique pour vous permettre de déchiffrer le procès-verbal, même par temps de pluie.

Règles de circulation

Les limitations de vitesse ne sont pas tout à fait les mêmes qu'en France et les radars sont nombreux :
- en ville : 50 km/h ;
- routes ordinaires hors agglomération : 80 km/h ;
- autoroutes : 120 km/h.
Les couleurs sont également différentes : vert pour les autoroutes, bleu pour les routes nationales.

Les documents nécessaires pour circuler en Suisse sont le permis de conduire national ou international et le certificat national d'immatriculation du véhicule (carte grise). Les ceintures de sécurité sont obligatoires à l'avant comme à l'arrière et, attention, les enfants de moins de 12 ans (10 ans en France) doivent être assis à l'arrière.

En cas de panne, le triangle de sécurité est obligatoire en complément des feux de détresse.

Enfin, les piétons ont toujours la priorité et en Suisse, ce n'est pas une éventualité !
A noter que les prix des carburants sont inférieurs à la moyenne européenne.

L'hiver : pensez à vous équiper de pneus neige avant de partir car les routes sont verglacées et prenez vos chaînes dans le coffre, en cas de chutes de neige.

Pour les véhicules circulant au gaz naturel, la liste des stations est sur le site www.erdgastanken.ch

Taxi
Deux-roues

Malgré les pentes parfois vertigineuses, la Suisse est un pays bien aménagé pour la pratique du vélo, de la bicyclette et du VTT. De nombreuses pistes balisées et des itinéraires entièrement tracés d'une ville à l'autre permettent de traverser pratiquement tout le pays sur plus de 3 300 km de pistes cyclables signalisées. Vous pouvez aussi combiner votre tour confortablement avec les transports publics grâce aux horaires des parcours relais recommandés. Ainsi, vous éviterez les montées et les passages dangereux en prenant un train ou un car. Vous obtiendrez des guides dans les librairies ou sur www.veloland.ch

Auto-stop

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un train
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Organiser son voyage en Suisse

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de Suisse