Si les voyages ont toujours été quelque chose qui vous anime, alors peut-être que le tourisme est un secteur dans lequel vous pourriez vous épanouir d'un point de vue professionnel. Le tourisme, c'est une multitude d'acteurs qui oeuvrent au quotidien pour faire la promotion d'un département, d'une région, d'un ou plusieurs pays, mais aussi pour faire vivre d'inoubliables expériences à ceux qui comme vous, aiment parcourir le monde et découvrir ses innombrables richesses. Que vous veniez d'obtenir le bac ou bien que vous ayez décidé de vous reconvertir, voici quelques conseils pour optimiser vos chances de travailler dans le tourisme.

Suivre une formation

Comme pour de nombreux secteurs, suivre une formation est un atout majeur et optimise vos chances de travailler dans le tourisme. Cela tombe bien, il en existe plusieurs.

On pense en premier lieu à l'incontournable BTS Tourisme, accessible après le bac. Cette formation en deux ans permet d'obtenir un diplôme d'État et d'exercer plusieurs métiers. On peut aussi bien travailler à la réception d'un office de tourisme ou d'une structure touristique, que devenir conseiller de voyage dans une agence, animateur dans un centre de vacances ou bien guide-accompagnateur pour un organisateur de voyages.

Il existe une autre option pour se former dans le tourisme après le bac : suivre un bachelor tourisme et hôtellerie en trois ans, comme le propose l'ESG Tourisme. Cet acteur majeur de l'enseignement supérieur privé en France est une école de commerce spécialisée dans le tourisme. Elle offre même la possibilité de pousser encore plus loin les études, en poursuivant par un mastère management du tourisme, puis par un mastère 2 management du tourisme événementiel ou management hôtelier. Les débouchés sont alors encore plus larges, avec la possibilité de travailler pour des voyagistes, des tour-opérateurs, des hôtels prestigieux ou autres grandes enseignes de restauration en tant que chef de produit, responsable marketing ou chargé d'analyses marketing.

Le panel des métiers est large dans le secteur de tourisme. N'oubliez pas de vous renseigner sur les portes ouvertes des écoles avant de vous inscrire à une formation. Cela reste le meilleur moyen d'échanger avec des professionnels, de poser toutes les questions et de faire le bon choix.

Être curieux et ouvert sur le monde

Les personnes qui souhaitent travailler dans le tourisme sont souvent des amoureux des voyages. Sans nécessairement aller au bout du monde, partir découvrir d'autres territoires et vivre des expériences sont incontournables pour optimiser ses chances de travailler dans le tourisme. Cela permet notamment d'accroître ses connaissances sur une région ou un autre pays. Quels sont les paysages emblématiques ? Les lieux qui sortent des sentiers battus ? La culture locale ? Les spécificités gourmandes ? En connaître un large rayon sur un territoire, c'est mettre toutes les chances de son côté pour en faire la promotion lors de sa future mission professionnelle.

Et puis, en étant voyageur soi-même, on est plus à même de cerner les attentes des visiteurs. Ce sont des éléments utiles à plein de métiers, que l'on soit conseiller voyage, guide touristique ou bien concepteur de circuits sur mesure.

Maîtriser au moins une langue étrangère

Difficile d'imaginer exercer dans le tourisme sans maîtriser un minimum au moins une langue étrangère. L'anglais étant la langue internationale, il est presque impératif de la parler couramment. C'est même indispensable pour bon nombre de métiers du tourisme, comme guide touristique ou chargé d'accueil dans un office de tourisme ou un musée par exemple.

Savoir parler une seconde langue étrangère est un plus. Arrivent en tête des langues comme l'allemand, l'espagnol, l'italien et le chinois.

Pour apprendre une langue étrangère, il est possible de suivre des formations en France, à l'étranger ou en ligne. Voyager, regarder des films en VO et lire dans une autre langue sont aussi d'une précieuse aide.