Lorsque les vacances arrivent, nombreuses sont les personnes à faire le choix de la location d'une maison ou d'un appartement pour poser les valises. Si l'on a souvent tendance à ne pas s'occuper de l'assurance habitation du logement concerné puisque l'on part seulement pour quelques jours ou quelques semaines, il est pourtant nécessaire de s'y intéresser. Car oui, même sur une durée limitée, les risques d'incidents dans un logement loué sont bien réels. Un dégât des eaux, un incendie, une effraction avec vol, un problème avec les voisins, comment s'y prendre pour partir serein ? Faisons le point dans cet article. 

Que faire lorsque le propriétaire a déjà une assurance habitation ?  

Dans la grande majeure partie des cas, les propriétaires qui proposent la location d'un logement pour les vacances, et donc de courte durée, ont souscrit une assurance habitation pour protéger les locataires et leur bien. Mais il faut tout de même distinguer deux cas de figure.

Particulièrement vigilants, certains propriétaires souscrivent une assurance multirisque habitation présentant la mention : " pour le compte de qui il appartiendra ", avec abandon recours. Pour le locataire, c'est une aubaine puisqu'il est couvert pour l'incendie, le dégât des eaux ainsi que pour sa responsabilité à l'égard des tiers et notamment des voisins. 

Autre option, certains propriétaires font le choix de souscrire une assurance habitation présentant cette fois-ci uniquement la mention " abandon de recours " ou " renonciation à recours ". Si ce type de contrat protège également le locataire dans le cadre d'un dégât des eaux ou d'un incendie, le voyageur n'est en revanche pas couvert pour sa responsabilité vis-à-vis des tiers.

Et c'est là qu'il est important pour le futur locataire de songer à une assurance habitation pour le logement loué à l'occasion d'un voyage. En utilisant un comparateur d'assurance comme Lecomparateurassurance, il se voit en effet proposé plusieurs devis dont les formules lui permettent de se protéger des incidents causés à un tiers, mais aussi de la destruction et du vol, deux éléments qui ne sont pris en compte dans les assurances habitation souscrites par les propriétaires ! Il n'a plus qu'à choisir en fonction des garanties qui l'intéressent, et du prix. 

Comment s'assurer de la meilleure des protections pour la location de vacances ? 

Au moment de partir en vacances et de louer un logement de courte durée, il est en fait très largement recommandé de faire le point sur l'assurance habitation souscrite par le propriétaire du logement, ainsi que sur son assurance habitation et ses garanties. Surtout que le propriétaire de la location peut être amené à demander au locataire de souscrire une assurance habitation, la législation ne l'obligeant pas à en souscrire une de son côté. Les personnes qui bénéficient d'un contrat multirisque habitation peuvent dans ce cas faire jouer leur garantie villégiature. Cette clause est intéressante pour les personnes étant amenées à louer régulièrement des locations de vacances, maison ou appartement, puisqu'elle protège des incidents suivants : bris de glace, incendie, dégât des eaux, explosion, dommages causés à un tiers, détériorations du mobilier et immobilières du logement. À savoir que la garantie villégiature est applicable pour une location dont la durée est comprise entre 1 et 45 jours maximum. 

Pour les personnes qui ne bénéficient pas de la garantie villégiature, et si le propriétaire ne bénéficie pas d'une assurance " pour le compte de qui il appartiendra ", l'option à privilégier est de souscrire un contrat d'assurance habitation temporaire. Parfaitement adaptée à la location de courte durée, elle vous offre la garantie responsabilité civile, ainsi qu'une garantie protégeant vos biens, le tout sur une période allant de 1 à 90 jours. 

Enfin, chose à laquelle il fait penser aujourd'hui concernant les assurances et donc l'assurance habitation pour les vacances, inutile de courir toutes les agences pour obtenir des devis et les comparer. Les comparateurs en ligne sont des outils pratiques, à utiliser directement depuis l'ordinateur à la maison. En quelques clics, on reçoit ensuite diverses propositions et il n'y a plus qu'à choisir l'offre qui correspond le mieux à nos besoins et à notre capacité de financement.