Que vous partiez à l'étranger pour des vacances, dans le cadre d'un voyage d'affaires, pour étudier ou vous y installer, il est possible que vous ayez à faire face à des situations imprévues. Il n'est pas toujours simple de savoir comment réagir lorsque l'on ne connaît pas les codes du pays, la législation et dans bon nombre de cas, la langue. Il est cependant possible de limiter les risques d'incidents et les conséquences fâcheuses qui les accompagnent en souscrivant une assurance rapatriement, en prévoyant un budget suffisant ou bien encore en s'informant sur les lois, us et coutumes du pays afin de toujours adopter le bon comportement. Pour vous accompagner, le site France Diplomatie propose le téléchargement d'un guide " Voyager à l'étranger ", qui vous aide à acquérir les bons réflexes et à savoir comment le consulat peut vous venir en aide en cas de difficultés. Abonnez-vous également à Pégase, la page Facebook dédiée aux Français de l'étranger et à ceux qui souhaitent s'expatrier.

Adopter les bons réflexes avant de partir 

Finalement, un voyage commence bien avant le jour officiel du départ et les quelques semaines ou quelques mois qui le précèdent sont déterminants pour le bon déroulement du séjour. Il est impératif d'anticiper votre voyage en consultant les pages conseils aux voyageurs, assurez-vous tout d'abord que vous êtes en possession des bons documents pour entrer sur le territoire : carte d'identité ou passeport en cours de validité (certains pays exigent une validité du passeport plusieurs mois après la date de retour) et nécessité ou non d'obtenir un visa. Pensez à enregistrer dans votre téléphone portable les numéros qui peuvent vous être d'une grande utilité comme les numéros d'urgences locaux, celui de votre assurance et du consulat. Faites également un point avec votre opérateur sur la façon dont vous pourrez utiliser votre téléphone à l'étranger. En cas de besoin, il est toujours un précieux allié et des forfaits spéciaux peuvent être proposés afin de ne pas être surtaxé. Il est aussi important de donner des informations à ses proches avant de partir. Cela peut être le nom de l'hébergement où vous vous trouvez. Ainsi, en cas de besoin, la famille ou les amis proches pourront plus facilement entrer en contact avec vous et réagir rapidement. Une inscription sur Ariane peut aussi grandement vous aider. En quelques clics, vous vous assurez de recevoir des alertes (mails, sms...) si la situation du pays le justifie et la personne que vous avez désignée en contact sera également prévenue en cas de besoin. 

Prévoir un budget suffisant 

Bien entendu, la première chose à faire lorsque l'on prévoit un voyage, c'est de le budgétiser. Déterminez un budget à ne pas dépasser et une fois soustraits les frais liés au transport et l'hébergement, conservez une marge suffisante pour pouvoir vivre au quotidien. Renseignez-vous sur les prix des repas dans les restaurants, de la nourriture dans les magasins, des activités et également de tout ce qui est lié aux transports sur place. Une fois votre budget global déterminé, veillez à ce qu'il vous reste de l'argent sur votre compte bancaire, une marge qui pourrait vous être utile en cas de besoin. Pensez également à contacter votre banque pour l'avertir de votre présence à l'étranger et éventuellement demander une augmentation de votre plafond de retraits. C'est bien connu, en vacances, on se sert beaucoup de sa carte de crédit alors mieux vaut être prévoyant. 

Se protéger au niveau de la santé 

Même si on est en pleine forme, on n'est jamais à l'abri de tomber malade lorsque l'on part à l'étranger, surtout si on part pour un long moment. En fonction de la destination, pensez à vous renseigner sur les vaccins à effectuer avant de partir et à le faire bien à l'avance. Si vous partez en Europe, procurez-vous la carte européenne d'assurance maladie (CEAM), ce qui vous permettra d'attester de vos droits et de bénéficier d'une prise en charge de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays qui vous accueille. En cas de séjour dans un pays hors de l'Union européenne ou Suisse, il faut savoir que seuls les soins médicaux urgents et imprévus peuvent être pris en charge par l'assurance maladie. Il est fortement conseillé dans ce cas de souscrire à un contrat d'assurance ou d'assistance qui vous permettra d'être remboursé des frais médicaux engagés, voire de vous assurer un rapatriement vers votre pays en cas de maladie ou d'accident grave. Il faut avoir en tête que dans certains pays, les hôpitaux ne sont pas toujours bien équipés et la qualité des soins est parfois douteuse. Sans compter que certaines villes ne disposent même pas d'hôpital. Enfin, on ne le dira jamais assez, mais prévoir une petite trousse à pharmacie avant de partir en voyage est très utile. Lors des activités, les blessures sont fréquentes alors un antiseptique, des pansements, un bandage, des ciseaux, des compresses et du paracétamol pour les douleurs sont toujours les bienvenus dans votre sac de voyage. 

Adopter le bon comportement et avoir les bons réflexes sur place

Ce n'est pas parce que l'on vit d'une certaine façon en France que l'ensemble de nos comportements et nos habitudes seront bien perçus à l'étranger. Que l'on parte en vacances ou dans le cadre d'une expatriation, il faut s'informer sur les lois et coutumes en vigueur dans le pays où l'on part. Car certains comportements totalement tolérés en France peuvent faire l'objet d'une amende, voire d'une peine de prison dans certains pays. Il est donc primordial de respecter la loi et les habitudes locales, afin d'éviter tout problème. Au niveau des réflexes à avoir, ils sont nombreux et concernent plusieurs domaines. Si vous perdez ou êtes victime d'un vol de vos papiers sur place, déclarez la perte ou le vol au commissariat local et faites opposition sur vos moyens de paiement. En cas d'accident ou de maladie, appelez les secours locaux, allez chez le médecin ou à l'hôpital et prévenez votre assurance maladie ou la compagnie d'assistance. En cas d'agression, portez plainte auprès de la police locale, consultez un médecin et sollicitez un avocat si besoin, accompagné d'un traducteur. Faites de même si vous vous faites arrêter par la police locale. Et puis, si une catastrophe venait à se produire (attentat, catastrophe naturelle...), mettez-vous à l'abri et suivez toujours les instructions données par les autorités locales. C'est elles qui sont responsables de la sécurité de l'ensemble des personnes se trouvant sur leur territoire. 

Enfin, et cet élément est très important, n'oubliez jamais que le consulat peut vous venir en aide, par exemple si vous avez un problème de santé ou si vous perdez vos documents d'identité lors d'un voyage court ou long, à l'étranger. Il peut vous délivrer un laissez-passer pour rentrer en France en urgence, vous mettre à disposition une liste de médecins et d'avocats francophones, vous faire bénéficier de la protection consulaire et vous informer en cas de crise majeure ou de catastrophe dans le pays et également avertir vos proches en France, si vous êtes dans l'incapacité de le faire.