Guide de Bavière : Argent

Monnaie

Depuis le 1er janvier 2002, l'euro est la monnaie unique des pays de l'Union européenne, il n'y aura par conséquent aucun souci lors de votre séjour en Bavière.

Petite anecdote  : s'il existe des coupures de 500 €, c'est essentiellement pour les Allemands, habitués à effectuer leurs règlements en espèces. Il vaut mieux le savoir avant d'entreprendre son voyage et ne pas oublier que des sommes importantes en liquide valent souvent mieux qu'une carte bancaire internationale.

Coût de la vie

La vie n'est pas chère en Allemagne, même si depuis Angela Merkel le thème du pouvoir d'achat est apparu dans l'opposition politique, en particulier Die Linke. Les biens de consommation restent autrement moins chers que de notre côté du Rhin. Le développement des enseignes type ALDI ou LIDL permet par exemple aux petits budgets de trouver tout le nécessaire pour leur séjour. Les restaurants demeurent également accessibles avec un repas complet pour moins de 10 € dans bon nombre de restaurants, de Kneipen (bar-brasserie) et bien sûr de vendeurs de saucisses. Les soldes et les fins de série sur les vêtements ont lieu toute l'année. L'essence reste cependant un point noir depuis quelques années. Si vous voyagez à proximité de la frontière, notamment autrichienne, n'hésitez pas à y faire un crochet pour faire le plein. Autre poste de dépenses conséquent : l'hôtellerie qui est particulièrement onéreuse, y compris au sein des villes de second rang. De fait, soyez très attentif à la grille tarifaire. Certains prix sont valables pour une chambre simple (EZ), une chambre double (DZ) ou par personne (PP). De même les prix varient du simple au double, voire plus, les jours de Messe, c'est-à-dire les jours de salons ou de congrès. Comme chaque ville allemande accueille un nombre interminable de salons, renseignez-vous bien auprès de l'hôtelier ou de l'office du tourisme si ce sera le cas le jour de votre arrivée. Enfin, certaines chambres sont moins chères car les toilettes et la salle de bains se trouvent à l'étage. C'est un cas assez fréquent.

Budget

Petit budget. Les petits budgets sont assurés de manger à leur faim. Les petits déjeuners copieux permettent d'envisager sereinement la journée. A midi, deux saucisses pour environ 2  à 4 € (selon l'accompagnement) vous contenteront pour l'après-midi. Le soir, le restaurant est le bienvenu. Les plats sont copieux, un plat principal à 7 € et une bière à moins de 3 € feront l'affaire. Avec un musée à 6 €, le budget sera bouclé pour une journée complète.

Budget moyen. Les restaurants gastronomiques sont accessibles dès que vous disposez d'un budget moyen. En effet, les chefs étoilés proposent en Allemagne des plats savoureux pour moins de 20 €. Résultat  : vous pourrez manger autre chose que des Würste (saucisses) pendant tout votre séjour... Mais la tentation d'aller au-delà du plat principal et de commander entrée, dessert et surtout vin risquerait de faire exploser votre budget.

Gros budget. Dès que votre budget atteint les 80 €, vous pourrez vous offrir tout ce que vous désirez et de plus goûteux, avec les meilleurs vins à disposition et le voyage en première classe dans tout le Land en ICE.

L'essence en Allemagne n'est pas si meilleur marché qu'en France ; ainsi, le litre de diesel atteignait 1,20 € tandis que le sans-plomb s'approchait de 1,30 € le litre en mars 2017. Si vous êtes amené à vous rendre en Bavière par votre propre moyen de locomotion ou que vous envisagez une location, n'omettez pas cette donnée de prime importance.

Banques

En règle générale, les établissements bancaires sont ouverts du lundi au vendredi de 8h à 13h et de 14h à 16h voire 17h. D'ailleurs, voici quelques noms que vous retrouverez un peu partout en Bavière  : Commerzbank, Deutsche Bank, Postbank, Sparkasse... Vous en trouverez sans aucune difficulté  : elles fleurissent partout et davantage encore dans les zones fréquentées.

Carte bancaire

L'Allemagne étant un pays de la zone Euro, vous pouvez y effectuer vos retraits et paiements par carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.) comme vous le feriez en France. Inutile d'emporter des sommes importantes en liquide. Tous vos paiements par carte sont gratuits et vos retraits sont soumis aux mêmes conditions tarifaires que ceux effectués en France (ils sont donc gratuits pour la plupart des cartes bancaires). De plus, les distributeurs et terminaux de paiement sont aussi sécurisés que dans l'Hexagone et les paiements sont majoritairement validés par code pin.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Retrait

Les Allemands préfèrent plus que nous le paiement en espèces. D'autre part, ils utilisent une carte bancaire nommée EC-Karte dont la puce n'est lisible que par les lecteurs de carte allemands. Ce type de lecteur, dont sont équipés les magasins bavarois, ne lit pas les cartes autres que les EC-Karten. Aussi, dès qu'on sort des sentiers battus, il est préférable de retirer des espèces.

Trouver un distributeur. Il est très facile de trouver des distributeurs d'argent en Allemagne. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation de distributeurs sont à votre disposition sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (ATM en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, ce qui est relativement assez rare en Europe, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors withdrawal. Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un checking account (compte courant), d'un credit account (compte crédit) ou d'un saving account (compte épargne), optez pour checking account. Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée.) Indiquez le montant (amount) souhaité et validez (enter). A la question Would you like a receipt ?, répondez Yes et conservez soigneusement votre reçu.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un dysfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte bancaire au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible.

Acceptation de la carte bancaire. Si vous vous rendez dans des endroits touristiques, dans les hôtels, restaurants de catégorie supérieure, aucun problème pour le paiement par carte de crédit. Toutefois, dans les petites villes, certains commerçants peuvent préférer les espèces. Le cas échéant, vous pouvez en retirer à l'un des distributeurs à proximité.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire (Trinkgeld). Lorsque vous vous rendez dans un café ou dans un restaurant, n'attendez pas que le serveur vous apporte l'addition sur la table après vous avoir servi. Pour régler, vous devez l'interpeller et le lui demander : " Ich möchte zahlen, bitte. " Ce à quoi il vous répondra, si vous êtes accompagné : " Zusammen oder getrennt ? " (Ensemble ou séparément). Si vous choisissez la seconde option, il effectuera devant vous le détail de ce que chaque personne a consommé. Vient alors le moment du pourboire. Il n'est nullement obligatoire, mais il est de bon ton de laisser un pour boire d'environ 10 %. Autre subtilité, on ne le laisse pas sur la table après avoir payé, au moment de s'en aller : il est versé au moment du règlement. Par exemple, vous voulez laisser un pourboire au serveur et votre note s'élève à 5,50 €. Au moment de donner l'argent, vous dites au serveur " 7, bitte " (7, s'il vous plaît). Ainsi, il vous rendra votre monnaie sur 7 € et non sur 5,50 €.

Marchandage. Le marchandage n'a pas cours en Allemagne sauf dans les marchés aux puces (Flohmärkte).

Taxes. Les prix sont affichés TTC. Dans les villes de cure, une Kurtaxe est en vigueur pour l'entretien des bains et des installations.

Duty Free

Puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du Duty Free (achats exonérés de taxes). Attention, si vous faites escale au sein de l'Union européenne, vous en profiterez dans tous les aéroports à l'aller, mais pas au retour. Par exemple, pour un vol aller avec une escale, vous pourrez faire du shopping en Duty Free dans les trois aéroports, mais seulement dans celui de votre lieu de séjour au retour.

Adresses Futées de Bavière

Où ?
Quoi ?
Avis