Le guide touristique Petit Futé COTE NORD ESPAGNE

¡ Bienvenido en la costa norte de España !

Pics enneigés, vallées verdoyantes, côtes maritimes déchiquetées et battues par les vagues, criques isolées, plages de surf, désert lunaire, vignobles rougeoyants, la côte nord de l'Espagne vous offre l'occasion de découvrir une multitude de paysages et d'atmosphères en un seul et unique voyage. Celle que l'on surnomme l'Espagne verte saura vous séduire par son aspect moins touristique que le reste du pays, avec ses petits villages montagnards, ses ports de pêche authentiques, ses sites et monuments, témoins de la riche histoire de l'Espagne, ses villes dynamiques et ses diverses cultures régionales. A maintes reprises, la côte nord, doublement protégée par la mer et les montagnes, s'est illustrée comme résistante à l'envahisseur et fervente défenseuse de ses valeurs et coutumes. La Navarre, traversée par le chemin de Saint-Jacques, vous enveloppera de sa chaleur humaine, omniprésente, tant dans ses villages que dans sa capitale, la turbulente Pampelune où déboulent chaque année des taureaux en furie. Plus à l'ouest, le Pays Basque, avec ses fiers habitants, son adoration de la mer et sa divine gastronomie, vous réserve un séjour riche en émotions. En Rioja, vous goûterez à des vins célèbres dans le monde entier. Le long de la côte, la Cantabrie, région tantôt maritime, tantôt rurale, vous séduira par sa simplicité, partagée par les voisines Asturies, berceau du royaume d'Espagne, où se mêlent mer et montagne. Enfin, la Galice, où s'élève la sublime cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, vous apprendra que rien ne vaut un bon plat de poulpe mariné, partagé en terrasse face à la mer. De bars à tapas en bodegas, en passant par les sidrerias (cidreries), imprégnez-vous de cette terre de traditions culinaires, religieuses et culturelles, où les mythes et légendes ne sont jamais loin. Et comme les habitants sont sympathiques, n'hésitez pas à vous faire raconter le mystère du coin, afin de vous mettre dans l'ambiance...

Manon Liduena

REMERCIEMENTS. Merci à tous les offices municipaux du tourisme pour leur aide précieuse, et spécialement aux offices de Vitoria et de Gijón, à tous les Espagnols, pour leur bonne humeur et leur savoir-vivre, et à Javier, Antonio et Marian pour leurs précieux conseils. ¡ Viva España !

Galerie photo COTE NORD ESPAGNE

Idées de séjour COTE NORD ESPAGNE

Il est possible de programmer autant d'itinéraires courts qu'il y a de régions et plus encore, car toutes les régions, Navarre, Pays Basque, Cantabrie, Asturies ou Galice, méritent des séjours de deux semaines, et des villes comme Saint-Jacques-de-Compostelle ou Bilbao pourraient à elles seules justifier un voyage en Espagne. Voici quelques exemples de séjours parmi bien d'autres :

Séjour court dans l’une des Communautés autonomes (1 semaine)Haut de page

Berceau de l'Espagne celte et des vestiges paléolithiques, cette région possède un considérable patrimoine architectural, artistique et culturel.

La NavarreHaut de page

Jour 1 : Pampelune. Si vous visitez le pays au début de juillet, ne ratez pas la San Fermín, une festivité emblématique de Pampelune. A cette occasion, participer à l'art de vivre navarrais devient une expérience inoubliable qui exige d'être suivie d'une bonne journée de repos. La ville de Pampelune compte également nombre de parcs et jardins, de murailles médiévales et d'églises.

Jour 2 : le palais d'Olite et les Bardenas Reales. Vous visiterez un palais légendaire, avant de vous aventurer dans l'immensité désertique des Bardenas, où furent tournés de nombreux westerns spaghettis. Des paysages que l'on ne pensait possibles que très loin de notre vieille Europe. Dormez dans la belle cité de Tudela.

Jour 3 : Route du vin, dite " Route royale ", traversant une région jalonnée de fortifications, châteaux, tours et palais, d'où son nom. Ce parcours vous conduira de la Navarre orientale à la Navarre occidentale et vous laissera sur le chemin menant à la province basque de Guipuzcoa.

Jour 4 : voies vertes de la Bidassoa. Une journée de cyclotourisme, de randonnée pédestre ou, pourquoi pas, de randonnée équestre. Cette piste fait partie du dense réseau espagnol de voies ferroviaires réhabilitées en voies vertes. Celle-ci vous fera découvrir les Pyrénées-Atlantiques espagnoles, avec ses bois, ses rivières et ses prés dans le parc naturel del Señorío de Bertiz.

Jour 5 : les grandes étapes navarraises du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Un grand classique, toujours très enrichissant, d'autant plus que c'est en Navarre, à la merveilleuse Puente la Reina, que se rejoignent deux voies du pèlerinage, les chemins français et aragonais, ponctués d'étapes ravissantes : Yesa et le monastère de Leyre, les fosses de Lumbier, Sangüesa, Estella...

Jour 6 : retour.

Le Pays BasqueHaut de page

Ce circuit permet d'apprécier le patrimoine culturel propre à la région et de s'initier à l'histoire basque, depuis les tribus indigènes jusqu'à nos jours. Les trois premiers jours sont consacrés à la province de Guipúzcoa, en suivant le chemin littoral de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les jours 4 et 5 sont consacrés à la côte de Biscaye. On finit le sixième jour par l'Alava, dans les terres.

Jour 1 : Irun-Fontarrabie. Musée romain Oiasso, ermitage de Santa Elena, cap du Figuier. Ces sites disent l'influence de l'océan sur la culture locale à diverses époques de l'histoire européenne.

Jour 2 : impossible de visiter le Pays Basque sans s'arrêter à San Sebastián, pour voir son Monte Igueldo, son musée San Telmo consacré à l'histoire du Pays Basque, les jardins du palais Miramar, ancienne résidence d'été des rois espagnols, sa plage de la Concha et son port.

Jour 3 : Azpeitia, son sanctuaire de San Ignacio de Loyola et son musée du Ferrocarril. Une journée à l'intérieur du Pays Basque, où l'on découvrira le patrimoine spirituel et le génie industriel du Pays Basque.

Jour 4 : rencontre avec la grandeur des éléments. Village pittoresque de Lekeitio, monastère de San Juan de Gaztelugatxe, la rasa mareal et les falaises de flysch. Une suite de sites naturels, insolites et exceptionnels, au bord de l'océan. Pour les amoureux de la nature, c'est la plus merveilleuse étape de ce périple.

Jour 5 : Pays Basque et modernité à Bilbao. L'inévitable musée Guggenheim et son architecture singulière, visite de la ville et de ses quartiers, soirée dans les bars à tapas, dans une atmosphère bien citadine.

Jour 6 : culture à Vitoria. La capitale de la province d'Alava fait preuve d'un étonnant éclectisme muséographique, avec ses musées consacrés aux jeux de cartes, à l'art contemporain, à l'archéologie, à l'armurerie, aux beaux-arts... Une étape finale pleine de découvertes et de surprises.

Jour 7 : retour.

La RiojaHaut de page

Plus petite que ses voisines, La Rioja peut se traverser en quelques jours, en alliant archéologie, culture et gastronomie. Idéale pour un grand week-end.

Jour 1 : sur les traces des dinosaures. La Rioja concentre le plus important gisement d'empreintes de ces grands animaux énigmatiques. Dans ce même secteur de zones naturelles préservées, un détour très intéressant vers le mirador del Buitre qui est consacré à l'observation et la protection des rapaces.

Jour 2 : monastères sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ces édifices religieux, nombreux et étonnamment bien conservés, constituent les éléments emblématiques du patrimoine matériel et spirituel, parmi lesquels San Millan de Cogolla, Santo Domingo de la Calzada, ou encore Najera.

Jour 3 : vins de la Rioja. Pour un brin d'enrichissement culturel, visitez la station oenologique et le musée du vin de Haro, puis suivez les routes des vins rayonnant autour de Logroño.

Jour 4 : avant de quitter la région, découvrez sa capitale, Logroño, où vous profiterez de la gastronomie régionale dans les multiples bars à tapas.

La CantabrieHaut de page

L'Espagne aux mille facettes réside en Cantabrie, une région très accueillante, aux paysages balnéaires mais aussi montagneux. Séjour varié en perspective.

Jour 1 : Castro Urdiales-Laredo. Visite de Castro Urdiales, village côtier où vous pourrez flâner le long des plages et visiter son charmant centre historique. Près de la mairie, face au port, vous pourrez admirer la vue tout en dégustant des fruits de mer proposés par les excellents restaurants de la ville. Ensuite, direction Laredo, l'une des villes maritimes les plus importantes de la Cantabrie.

Jour 2 : Santander. Une journée est suffisante pour découvrir l'essentiel de la capitale cantabre, dotée de magnifiques jardins. Visite de la cathédrale et du palais de la Magdalena. Flânerie dans les rues animées de la ville.

Jour 3 : Suances-Santillana del Mar. Suances, petite station balnéaire aux magnifiques plages. Puis direction Santillana del Mar. Véritable décor de cinéma, c'est une cité médiévale chargée d'histoire, avec des ruelles pavées et des monuments du XIIe siècle. Vous pourrez visiter sa collégiale du XIIe siècle et les grottes d'Altamira, de l'ère préhistorique.

Jour 4 : Comillas-San Vincente de la Barquera. A Comillas, le célèbre architecte catalan Gaudi a créé une très belle oeuvre, digne de ses grands monuments de Barcelone, El Capricho. San Vicente de la Barquera est un charmant port de pêche placé sous l'oeil bienveillant du château et de l'église Santa Maria.

Jours 5 et 6 : les Pics d'Europe, massif montagneux de 2 648 m d'altitude. Vous découvrirez les villages de Potes, avec son imposante tour de l'Infantado, du XVe siècle, de Liebana et de Fuente Dé, d'où, en prenant le téléphérique, vous pourrez avoir une vue panoramique sur la région.

Jour 7 : retour.

Les AsturiesHaut de page

Berceau du royaume d'Espagne, les Asturies regorgent de témoignages historiques. Un séjour passionnant dans la vieille Espagne.

Jour 1 : Ribadesella-Villaviciosa. Visite de Ribadesella, ville minière dotée de belles plages. Devenu station balnéaire au début du XXe siècle, cet ancien port de pêche ne manque pas de bons restaurants. Ensuite, direction Villaviciosa, une ville au charme désuet, peuplée de Casas Indianos.

Jour 2 : Cangas de Onis-Covadonga. Proche du parc de Covadonga, la ville de Cangas de Onis est un bon point de chute pour ses différentes activités (rafting, randonnée...). Vous admirerez, en arrivant, son pont romain et sa magnifique croix, puis vous poursuivrez vers Covadonga et son célèbre sanctuaire.

Jour 3 : randonnée dans les Pics d'Europe, sublime chaîne montagneuse, à cheval sur la Cantabrie.

Jour 4 : Gijón. Visite de la ville industrielle, entourée d'agréables plages et riche de plusieurs quartiers dynamiques et branchés.

Jour 5 : Oviedo. Capitale des Asturies, elle possède les plus belles églises de l'époque préromane, qui ont échappé aux destructions de la guerre civile espagnole.

Jour 6 : Cudillero. Petit village atypique aux ruelles enchevêtrées et aux restaurants savoureux.

Jour 7 : retour.

La GaliceHaut de page

Spirituelle, culturelle, rurale, la Galice jouit de nombreux atouts qui assurent un voyage varié et rythmé. Une semaine vous permettra de découvrir quelques-uns de ses aspects les plus célèbres.

Jour 1 : La Corogne. Dans la matinée, visite de la ville et possibilité de déjeuner sur la très agréable plaza Pita. L'après-midi, visite du musée des Beaux-Arts et de la tour d'Hercule.

Jour 2 : visite de l'antique Lugo, ville fortifiée, perdue au coeur de la Galice. Dépaysant.

Jour 3 : Saint-Jacques-de-Compostelle. La ville du pèlerinage par excellence, à ne pas manquer. La cathédrale est une splendeur d'architecture romane avec quelques ajouts de style baroque. L'après-midi, vous pourrez flâner dans la ville et visiter l'église de Santa Maria. Une journée très spirituelle.

Jours 4 : La Ribeira Sacrada, une merveille de la nature. Départ tôt le matin afin de visiter de nombreux monastères, tout en découvrant les paysages en bateau.

Jour 5 : Pontevedra. Visite de la ville ancienne dans la matinée, puis visite des monuments de la ville : l'église de Santo Domingo, l'église Santa Maria de la Major et le couvent Santa Clara. Il vous restera du temps pour préparer votre soirée.

Jour 6 : visite de l'un des plus beaux villages galiciens, Allariz, où le temps semble s'être arrêté au Moyen Age. Découvrez de nombreux ateliers artisanaux et dégustez des plats typiques, dans des décors anciens.

Jour 7 : retour.

Séjour découverte (2 semaines)Haut de page

Vous pouvez choisir d'explorer deux Communautés autonomes, ou bien visiter une région en pénétrant un peu plus dans les terres, vous arrêter plus souvent entre les différents sites, en un mot, prendre votre temps.

Séjour long : la côte nord de l’Espagne culturelle en un moisHaut de page

Pour parfaire cette visite et gagner des sites inoubliables, nous conseillons d'être motorisé. Vous pouvez, bien entendu, parcourir l'itinéraire en sens inverse, c'est-à-dire en partant de la Galice. Si vous avez quelques jours de plus, vous pouvez passer en Rioja, au sud de la Navarre, et faire le tour des vignobles.

Jours 1 à 3 : la Navarre. Visite de Pampelune, découverte des chemins de Saint-Jacques et émerveillement dans les Bardenas Reales, au sud, à côté de Tudela.

Jours 4 à 10 : le Pays Basque. A Vitoria, la capitale du Pays Basque, flânerie dans la vieille ville et visite du musée d'Art contemporain et de la cathédrale. De là, on part explorer les salines d'Añana et visiter le monastère d'Estibalitz. On rejoint ensuite Laguardia, la capitale du vin de la Rioja Alavesa. Puis San Sebastián, bordée par la baie de la Concha : station balnéaire et promenades dans le Casco Viejo. En longeant la côte jusqu'à Bilbao, on découvre des villages de pêcheurs. A Bilbao, visite du musée Guggenheim et balade dans la ville.

Jours 10 à 17 : la Cantabrie. Arrêt à Castro Urdiales, riche d'histoire moyenâgeuse. Puis direction Santander, station balnéaire prisée par les Espagnols, allie charme et dynamisme. En plus de ses atouts architecturaux, c'est une ville où il fait bon vivre : promenades en bateau, restaurants, festivités. A quelques kilomètres de Santander, on ne manquera sous aucun prétexte l'étonnant village de Santillana del Mar. Même si les touristes y sont nombreux, cette ville médiévale est l'une des mieux préservées d'Espagne, avec ses routes pavées et ses maisons de maître. A quelques kilomètres, la grotte d'Altamira est un trésor d'art rupestre. Il ne reste plus ensuite qu'à pénétrer à l'intérieur des terres et à partir randonner dans le parc national des Pics d'Europe.

Jours 18 à 23 : les Asturies. La Costa Verde, qui longe le littoral, est une pure merveille. Elle doit son nom à la couleur de l'océan et à ses rivages plantés d'eucalyptus et de pins. Parsemée de petits villages de pêcheurs, souvent lovés dans des criques splendides, cette côte saura vous ravir. Sur le trajet de Llanes à Gijon, on fera une halte à Ribadesella, célèbre pour sa grotte de Tito Bustillo recouverte de peintures paléolithiques ; à Lastres, village typique de pêcheurs ; et à Villaviciosa, village aux rues étroites et à la belle église Santa Maria. Gijón vous séduira avec ses plages et sa vie bouillonnante. La capitale des Asturies, Oviedo, a deux visages : la vieille ville autour de la cathédrale avec ses maisons seigneuriales et la ville moderne, ce qui permet de conjuguer idéalement visite et détente. Sans oublier le mont Naranco et l'art préroman asturien. Ensuite direction Cudillero et la vallée de Navia. En suivant le cours du Navia, on découvre de nombreux sites celtes au milieu de paysages magnifiques.

Jours 24 à 30 : la Galice. D'abord les murailles de Lugo. Puis départ pour la " Rivière sacrée ", dans la vallée du Sil. Nombreux monastères et découvertes oenologiques au programme, dans la plus belle région de Galice. On poussera ensuite jusqu'au superbe village médiéval d'Allariz. Après avoir rejoint la côte à Vigo, départ pour les îles de Cies, où l'on suit la côte des Rias Bajas. Ensuite, Saint-Jacques-de-Compostelle, la ville de pèlerinage par excellence, connue pour le pittoresque de ses rues et l'ambiance chaleureuse de ses tavernes. Enfin, en continuant vers le littoral et les côtes " de la Mort ", on termine cette équipée à la vibrante Corogne.

Séjours thématiquesHaut de page
Pélerinage sur le chemin de Saint-Jacques-de-CompostelleHaut de page

Il existe une dizaine de variantes du chemin de Saint-Jacques, nous vous proposons un mélange entre le chemin français, le plus parcouru depuis le XIe siècle, la voie aragonaise et le chemin primitif. Ce trajet vous permettra de traverser une grande partie de la côte nord, de la Navarre à la Galice, en passant par la côte basque, puis l'intérieur des terres cantabriques et asturiennes. Les puristes marcheront pendant quatre semaines. Pour ceux qui souhaiteraient aller plus vite, le chemin est très bien relié par de nombreux bus et trains. On peut aussi opter pour le vélo ou même la voiture.

Traversez les Pyrénées françaises et dirigez-vous vers Valcarlos-Luzaide, puis allez jusqu'à la collégiale de Roncevaux. Ensuite, cap au sud, vers Pampelune et ses ferias, pour varier les plaisirs. Revenez dans le droit chemin et empruntez pendant un temps la voie aragonaise, à l'est de la Navarre afin de découvrir le monastère de Leyre et la ville de Sanguesa. Revenez ensuite au centre de la Navarre et passez par Puente la Reina et Estella.

Il vous faut ensuite longer la côte du Pays Basque, pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle. Vous empruntez ici le chemin primitif ou chemin du nord, la plus ancienne de toutes les voies. Attention toutefois car le chemin de la côte est moins bien balisé et de nombreux pèlerins s'égarent. Il suit la côte Cantabrique, en passant notamment par Saint-Sébastien et Bilbao, avant de pénétrer à l'intérieur des terres, pour atteindre Oviedo la monumentale et entrer en Galice par la jolie cité de Lugo. Saint-Jacques n'est alors plus qu'à quelques centaines de kilomètres.

Séjour balnéaire et sports nautiquesHaut de page

L'Espagne rime avec détente, d'ailleurs les stations balnéaires abondent tout au long de la côte cantabrique. Villas retirées, appartements en front de mer, hôtels tout confort, ou campings, chacun y trouve son compte, en fonction de son mode de vie et de son budget.

Au Pays Basque, commencez par l'inévitable Saint-Sébastien et sa plage de la Concha, puis essayez-vous aux vagues de Zarautz et Guetaria, avant de tenter les professionnelles de Mundaka. Véliplanchistes, marins ou plongeurs trouveront également de nombreux spots sur ce tronçon de côte.

Les criques de Cantabrie vous séduiront par leur beauté sauvage et la douceur de leurs flots, vers le cap de Oyambre et San Vicente de la Barquera.

Non moins charmantes, les plages asturiennes, à Llanes ou Ribadesella, vous réservent farniente et soleil.

La Galice, très sauvage et tourmentée, sera peut-être plus difficile d'accès pour les baigneurs invétérés, mais elle compte tout de même quelques belles stations balnéaires et surtout de nombreuses îles et rías qui vous donnent l'illusion d'être seul au monde.

Escapade gastronomiqueHaut de page

Une chose est sûre avec l'Espagne, sa gastronomie ne déçoit jamais. Et c'est encore plus vrai sur la côte nord, qui compte une variété de spécialités impressionnantes.

On commencera par Saint-Sébastien, et ses multiples restaurants étoilés ; ici la gastronomie basque est plus qu'à l'honneur, elle y est divinisée.

Direction le coeur de la Navarre, vers Tudela, ville des légumes, où l'on pourra essayer de nombreuses spécialités à base d'asperges, de poireaux, haricots et autres verduras.

De là, on descendra jusqu'en Rioja, où l'on apprendra à marier les vins aux saveurs de la région. Une visite d'une ou plusieurs caves est indispensable. Si vous en voulez encore, remontez par Laguardia en Rioja Alavesa, où se produisent les meilleurs crus.

A quelques kilomètres, Vitoria vous attend avec ses multiples restaurants de nouvelle cuisine, qui réinventent sans cesse le patrimoine culinaire basque.

Retour sur la côte, direction la Cantabrie, où vous pourrez dégustez poissons grillés et fruits de mer à tout va !

Les Asturies voisines vous réservent le même traitement. Si vous décidez d'aller vérifier sur place, pénétrez également l'intérieur des terres et découvrez une tout autre tradition culinaire, plus proche des montagnes, où le cocido montañes et le fromage de cabrales sont rois. Ici, comme en Cantabrie, vous apprendrez à boire le cidre dans les règles de l'art.

Terminez ce pèlerinage par une visite en Galice, où le poulpe se mange à toutes les sauces. Et si les ventouses ne vous arrêtent pas, essayez donc les percebes, ou pouces-pieds, de drôles de coquillages tout aussi intrigants...

Découverte de l’Espagne verte : tourisme rural et parcs nationauxHaut de page

C'est la caractéristique première de la zone nord de l'Espagne : mer et montagne se côtoient sans cesse. Il vous sera donc facile de faire des incursions régulières au coeur des terres rurales, montagneuses ou désertiques de la région. La meilleure option de logement reste alors les casas rurales souvent très chaleureuses et surtout très authentiques. Si vous souhaitez vous attarder, voici quelques idées :

La Navarre et son parc Señorio de Bertiz, pur bijou né dans le giron des montagnes pyrénéennes, vous ouvrent les portes de ce périple vert ; à parcourir à pied, en voiture ou en VTT.

Après ce bol d'air vivifiant, une descente au sud dans les Bardenas Reales vous dépaysera totalement. Ce désert surgit de nulle part et vous submerge par sa beauté lunaire. Ici, il vous faudra choisir la bonne saison, car l'été rend la promenade littéralement infernale !

En continuant vers l'ouest, vous croiserez la vallée du Sel d'Añana, autre paysage saisissant, cette fois dans la province d'Alava au Pays Basque. Dans les environs, vous aurez l'occasion de découvrir les nombreux paysages de vignobles qui caractérisent la province et sa voisine, La Rioja.

Puis direction le coeur vert de la Cantabrie, où vous découvrirez le superbe parc de Saja-Besaya, avant de randonner dans les somptueux Pics d'Europe.

Une fois là-haut, il vous sera facile de passer en Asturies, la chaîne de montagne étant à cheval sur les deux régions. Redescendez à pied ou en funiculaire, vous arrêtant en chemin dans l'un des adorables villages pour déguster un cocido montañes. Ne ratez pas les impressionnantes gorges des Arenas de Cabrales.

La Galice, point final de votre voyage, vous attend. Et c'est l'apothéose. La Ribeira Sacra et les gorges du Sil vous laisseront pantois.

Assurances

Leader en matière d'assurances, Mondial Assistance vous propose une offre "Voyages, Loisirs, Mobilité" pour vous assurer et vous assister partout dans le monde pendant vos vacances, vos déplacements professionnels et vos loisirs. Son objectif est de faire que chacun puisse bouger l'esprit tranquille.
Lire la suite

Toutes les bonnes adresses

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur