Le guide touristique Petit Futé COLOMBIE

¡ Bienvenidos a Colombia !

Découvrir la " Locombia ", la folle Colombie, comme la surnomment ses habitants, c'est partir à la rencontre d'un peuple festif et accueillant. Un peuple né du métissage amérindien, européen et africain, qui vit dans un pays plein de contrastes. Entre océan Pacifique et mer des Caraïbes, entre les cordillères andines majestueuses où se mêlent vallées verdoyantes et neiges éternelles, entre l'Amazonie gigantesque et les plaines sauvages de l'Orénoque... On retrouve ici tous les paysages et climats du continent et l'une des plus grandes biodiversités au monde. Explorez ses jungles luxuriantes, ses plages dorées, ses collines de caféiers, ses fleuves démesurés, ses villages coloniaux oubliés, ses rythmes endiablés de cumbia ou salsa, ses villes à la frénésie électrisante, et vous ne pourrez que partager les sourires, l'énergie et la joie de vivre des Colombiens. Au-delà de l'image négative qui lui colle à la peau, la drogue, la violence et le conflit armé, le pays offre des trésors méconnus que le voyageur en quête d'authenticité et de rencontres saura apprécier. Certes son histoire politique est violente et le demeure, mais la situation s'est fortement améliorée ces dernières années, faisant de la Colombie une destination de choix en Amérique latine. Musiques, sports d'aventures, diversité ethnique et culturelle, spiritualité, traditions et modernité : tout y est pour un voyage inoubliable. Finalement, le seul véritable risque en Colombie, c'est de vouloir y rester !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Un grand merci aux Colombiens pour leur accueil et leur générosité, et en particulier à Andrea Medina, Camilo Rojas, Florie (Hopineo), Seb et Vinz de Cali, Miguel et Marcio de Medellín, Gabo et Salvi pour ce trek mémorable, María Mercedes Palacios, Laurence Marais, Amid le roi du rafting, Florian, Laurent, Jordi, et tous les autres, pour leur amitié, leur enthousiasme et leurs précieux conseils. Merci également à son Excellence Jean-Marc Laforêt et à l'Ambassade de France.

Galerie photo COLOMBIE

Idées de séjour COLOMBIE

Les sites essentiels de la Colombie

Bogotá et sa frénésie, ses musées, ses quartiers historiques.

Carthagène et ses merveilles coloniales.

Les joyaux coloniaux du Boyacá et de Santander (Villa de Leyva, Barichara).

Les alentours de Santa Marta, les plages du Tayrona et la Cité Perdue.

La région du café, ses thermes, ses paysages bucoliques et son tourisme rural.

Les sites archéologiques mystérieux de San Agustín et Tierradentro.

Leticia et Puerto Nariño, pour une ambiance amazonienne luxuriante.

Les plages sauvages du Pacifique (Nuquí, Bahia Solano), les baleines et une nature exubérante.

Caño Cristal, la rivière aux cinq couleurs.

Les sommets enneigés des parcs nationaux Los Nevados et Cocuy.

La sécurité en Colombie

Fresco, comme on dit en Colombie ! Pas de panique, si vous ne cherchez pas les ennuis, il ne devrait rien vous arriver durant votre séjour. Les médias étrangers et les personnes de votre entourage n'ayant jamais mis les pieds en Colombie ont tendance à être très alarmistes sur la situation dans " le pays des FARC et de la cocaïne ". Le conflit armé dans certaines zones rurales et l'insécurité dans les grands centres urbains est toutefois indéniable. Oui, la Colombie est dangereuse. Oui, les guérillas et le narcotrafic sont toujours bien présents. Mais il y a peu de chances que la guérilla ou les bandes criminelles (les bacrim) s'attaquent à un touriste de passage, s'il ne le cherche pas lui-même (pour le goût de l'adrénaline ou de la poudre blanche). La situation s'est en outre beaucoup améliorée depuis dix ans : le nombre d'enlèvements a été divisé par dix (moins d'un enlèvement par jour en moyenne en Colombie en 2015, contre dix en 2005), et le taux d'homicide est en baisse constante. La police est par ailleurs bien présente et se comporte en général de façon très cordiale avec les étrangers. Elle vous recommandera un minimum de vigilance : la plupart des vols et agressions sur touristes ont lieu en ville, dans les endroits touristiques. Mais ne sombrez pas dans la paranoïa : pour éviter les problèmes, il suffit, comme partout, d'avoir du bon sens et de respecter des règles basiques, à savoir :

No dar papaya : n'attirez pas l'attention en exposant vos objets de valeur (appareil photo, bijoux, smartphone, etc.), ne perdez pas de vue vos bagages, ne laissez pas traîner votre sac à main quand vous allez danser...

La nuit, prenez le taxi. Ne le hélez pas dans la rue : appelez une compagnie de radio-taxi reconnue qui viendra vous chercher (des applications sont très pratiques pour cela, comme Easy Taxi).

Ne vous rendez pas n'importe où : dans les quartiers touristiques, ne vous éloignez pas des rues éclairées. A Bogotá, prudence la nuit dans le quartier de la Candelaria.

Ne transportez pas de colis ou de bagages pour une connaissance récente, aussi sympathique soit-elle.

Evitez de sortir la nuit avec votre passeport (une photocopie suffit) ou votre carte de crédit. Prenez juste l'argent nécessaire pour la soirée. En cas d'agression, gardez votre calme, ne jouez pas au héros, donnez ce qu'on vous demande. Il est recommandé de toujours avoir un peu d'argent à donner au cas où.

Evitez de retirer de l'argent dans la rue, faites-le de préférence de jour et dans les centres commerciaux.

Dans les bars et discothèques, gardez le contrôle de vous-même et restez en groupe ; la plupart des problèmes reportés concernant des touristes le sont suite à un abus d'alcool de ces derniers. N'acceptez pas de boisson, de nourriture, de cigarette ou de gomme à mâcher de la part d'un inconnu, et ne laissez pas traîner votre verre sans surveillance, on pourrait y mettre de la scopolamine, une drogue à base de burudanga, qui vous laisserait sans aucune conscience.

Respectez la loi. L'un des endroits les plus dangereux de Colombie est la prison. Ne transportez pas (et ne consommez pas) de substances illicites.

Si vous comptez vous aventurer hors des sentiers battus, prenez toutes les précautions nécessaires et partez avec une agence qui connaît le terrain (notamment pour atteindre des sites isolés, comme Caño Cristal). Les départements d'Arauca, de Caqueta, de Cauca, de Nariño, de Choco (hors Bahia Solano et Nuquí), de Norte Santander, de Meta et de Putumayo (entre autres) sont vivement déconseillés. En règle générale, ne vous contentez pas des informations de ce guide (la situation sur le terrain peut en effet avoir évolué). Renseignez-vous auprès des bonnes personnes et ne vous contentez pas d'un seul avis : autorités locales, Français vivant sur place, ambassade, gérant de votre hôtel peuvent tous vous offrir de précieux conseils.

Séjours courtsHaut de page
Bogotá - Villa de Leyva (8 jours)Haut de page

1er jour : arrivée à Bogotá, à 2 600 m d'altitude.

2e jour : Bogotá, visite de la Candelaria (centre colonial), déjeuner dans un restaurant typique du quartier, découverte de la fondation Botero, la place Bolívar.

3e jour : Bogotá, musée de l'Or, marché aux émeraudes, montée au Monserrate pour une belle vue de la capitale, dîner dans la zona Rosa ou à Usaquén. Si vous résistez au décalage horaire, un tour nocturne en chiva ou dans un bar salsa.

4e jour : Excursion à la cathédrale de sel de Zipaquira, à Guatavita ou visite du Jardin botanique.

5e jour : direction Villa de Leyva, ville coloniale à 4 heures de bus ; balade dans la ville.

6e jour : Villa de Leyva, promenade à cheval et visite de El Fossil et El Infiernito.

7e jour : environs de Villa de Leyva (couvent de la Candelaria, Ráquira et ses boutiques d'artisanat).

8e jour : retour à Bogotá. Dernières emplettes.

Bogotá, la côte caribéenne et les sites archéologiques du Sud (15 jours)Haut de page

2 premiers jours : visite de Bogotá et de ses environs.

3e et 4e jour : vol pour Carthagène. Visite de la vieille ville. Coucher de soleil depuis les remparts. Nuit dans une belle maison coloniale.

5e jour : excursion aux îles du Rosaire ou à Barú. Baignade, farniente, dégustation d'une coco loco... Nuit en hamac sur la plage, ou à Carthagène après une soirée salsa-cumbia-champeta à Getsemaní.

6e jour : avion pour Bogotá, puis pour Popayán. Promenade dans cette ville coloniale. Nuit dans un hôtel du centre.

7e jour : visite des musées ou excursion au parc national Puracé.

8e jour : bus pour San Agustín à travers les paysages magnifiques d'altitude (páramo).

9e jour : visite du village et du site archéologique de San Agustín. Préparation d'une excursion pour le lendemain.

10e jour : balades à cheval, ou autres excursions dans les environs à la découverte des cascades et des paysages vallonnés (champs de canne et de café).

11e jour : direction Tierradentro. Longue journée de bus et de 4X4.

12e jour : visite des hypogées de Tierradentro. Eventuellement une petite randonnée.

13-14e jour : Bus pour Neiva, puis Villavieja, découverte du désert de la Tatacoa.

15e jour : vol ou bus pour Bogotá, balades dans le centre et achats de souvenirs.

Bogotá, côte caribéenne et zone du café (15 jours)Haut de page

5 premiers jours identiques au séjour précédent.

6e jour : vol pour Medellín depuis Carthagène. Dîner dans le quartier de El Poblado.

7e jour : Medellín, son architecture moderne, le parc Arví, ses musées.

8e jour : direction Manizales, visite du centre-ville et coucher de soleil depuis Chipre.

9e jour : visite du parc national de Los Nevados avec une agence.

10e jour : Relaxation dans les thermes de Santa Rosa de Cabal.

11e jour : dans les environs d'Armenia, de Manizales ou Salento, visite d'une finca productrice de café et nuit sur place.

12e et 13e jour : visite du village de Salento et de la vallée de Cocora, à pied ou à cheval.

14e jour : vol vers Bogotá depuis Armenia ou Pereira.

15e jour : Shopping ou activités culturelles.

Séjours longsHaut de page
Trois semaines : Bogotá, Boyacá, Santander, côte caribéenne.Haut de page

Il faut un minimum de trois semaines pour bien s'imprégner des merveilles de la Colombie. Un parcours type, inoubliable, vous emmène de Bogotá à Santander, en passant par Villa de Leyva, puis les villes coloniales de Mompos, Carthagène et Santa Fé de Antioquia, la région du café, et même le sud de Popayán et San Agustín, si vous gérez bien vos vols et votre planning. Les 7 premiers jours sont identiques au séjour court.

8e jour : direction San Gil en bus, baignade dans les cascades. Nuit à San Gil ou à Barichara, pour plus de charme.

9e jour : Journée sportive autour de San Gil. VTT, rafting, parapente ou spéléologie, visite du parc El Gallineral. Depuis Barichara, empruntez au petit matin le sentier vers le village paisible de Guane (2 heures).

10e jour : visite de Barichara, " le plus beau village de Colombie ". N'oubliez pas de goûter aux fourmis !

11e jour : direction Bucaramanga en bus (canyon de Chicamocha en route), visite de la " ville des parcs ". Pour les amateurs, préparatifs pour un saut en parapente le lendemain matin.

12e jour : le matin, visite de Girón (ou parapente), l'après-midi direction Carthagène en avion.

13e jour : Carthagène, visite du centre historique et de Getsemani.

14e jour : Carthagène, excursion aux îles du Rosaire et presqu'île de Barú. Bateau, farniente et poisson grillé sur la plage.

15e jour : Taxi collectif pour Santa Marta (4 heures), visite de cette ville historique ou farniente à Taganga.

16e jour : Excursion dans le parc Tayrona. Plage et balades sur les sentiers de la forêt. Nuit en hamac ou en bungalow.

17e jour : bus pour Palomino ou Riohacha, porte d'entrée du désert de La Guajira, préparatifs de la suite avec une agence que l'on aura prévenue à l'avance.

18e jour : Voyage vers le Cabo de la Vela, baignade, découverte de la culture Wayúu dans une ranchería, nuit dans un chinchorro (hamac traditionnel).

19e jour : Cabo de la Vela, langouste et coucher de soleil.

20e jour : retour à Riohacha, avion pour Bogotá.

Soyons clairs : même en un mois, vous ne pourrez pas tout voir. On peut presque tout faire en bus mais l'avion est plus rapide, plus sûr et à peine plus cher si l'on s'y prend à l'avance (nous vous laissons seuls juges de votre empreinte écologique). Réservez vos logements et excursions, surtout en haute saison.

1er et 2e jour : visite de Bogotá, ses musées, restaurants et bars dansants.

3e jour : Bogotá-San Gil en bus, visite de San Gil. Nuit à Barichara.

4e jour : Rafting, parapente, VTT ou randonnée autour de San Gil.

5e jour : San Gil-Bucaramanga tôt le matin, avec arrêt de 2 ou 3 heures au canyon de Chicamocha.

6e jour : Vol ou bus pour Valledupar, pour découvrir l'ambiance du Vallenato.

7e jour : Baignade dans les rivières du coin, visite d'un village indien. Achat d'artisanat.

8e jour : Départ à l'aube en taxi collectif pour Mompos. Visite de cette magnifique cité coloniale.

9e jour : Balade écotouristique sur le fleuve Magdalena, détente sur la place du village.

10e jour : Voyage pour Santa Marta ou Taganga (ou Barranquilla, moins touristique).

11e et 12e jour : Parc Tayrona. Balades en forêt, plage. Nuit en hamac ou en cabañas.

13e, 14e et 15e jour : Exploration de la péninsule de la Guajira. Nuits en hamac, langoustes, mer turquoise, soleil de plomb, artisanat Wayúu.

16e jour : Retour vers le village de Palomino, Taganga ou Santa Marta, nuit sur place.

17e jour : Voyage pour Carthagène. Visite du centre colonial. Plage en fin de journée.

18e jour : Excursion aux îles du Rosaire et sur la presqu'île de Barú.

19e jour : Vol pour Medellín le matin. Visite de la ville l'après-midi.

20e, 21et 22e jour : Vol pour Bahia Solano ou Nuquí. Découverte du Pacifique sauvage. Pêche, plongée, surf, kayak, balades écotouristiques... Parc national Utría.

23e jour : Retour en avion vers Pereira. Bus pour le village de Salento.

24e jour : Découverte de la vallée de Cocora, des paysages de la région du café, balade à cheval.

25e jour : Bus ou avion pour Bogotá depuis Armenia ou Pereira.

26e jour : Vol pour Leticia. Découverte de l'ambiance amazonienne à la triple frontière.

27e et 28e jour : Remontée du fleuve Amazone vers Puerto Nariño, ou exploration des réserves naturelles autour de Leticia.

29e jour : Retour en avion vers Bogotá. Emplettes. Bon restaurant typique.

30e jour : Visite de la cathédrale de sel de Ziquapira, ou excursion à la lagune de Guatavita.

31e jour : Départ de Colombie.

Une ou deux semaines supplémentaires permettront de partir avec une agence en trekking vers la Cité perdue, ou à Caño Cristal dans les Llanos (entre juillet et novembre), ainsi que de visiter les régions de Cali et de Popayan, les sites archéologiques de Tierradentro et San Agustín, le désert de la Tatacoa, ou encore l'archipel paradisiaque de San Andrés et Providencia (si vous n'avez pas encore votre dose de fonds marins spectaculaires).

Séjours thématiquesHaut de page
Voyage culturelHaut de page

Qu'il s'agisse des vestiges archéologiques de l'ère précolombienne ou de l'architecture du passé colonial espagnol, en passant par les arts contemporains, le patrimoine culturel colombien mérite à lui seul un circuit. Les sites archéologiques de San Agustín et de Tierradentro ; les merveilleuses cités coloniales du Boyacá, de Santander ou d'Antioquia fascineront le plus endurci des amateurs de patios et de balcons fleuris ; la Ciudad Perdida, est bien perdue dans la Sierra Nevada : on la visite en cinq jours de trekking fabuleux. Les villes historiques de Popayán, Carthagène et Mompox se doivent d'être visitées, ainsi que les nombreux musées de Bogotá, au premier rang desquels l'immanquable musée de l'Or.

Voyage écoloHaut de page

Les amoureux de la faune et de la flore pourraient facilement passer un an en Colombie... Les parcs nationaux ou réserves naturelles sont décrits plus loin dans ce guide. Bien évidemment, l'aventure à la rencontre de la nature inclut l'Amazonie et sa forêt plus grande qu'un océan, au sud-est du pays. Autre destination : la zone caféière et Los Nevados, accessibles depuis Pereira, Armenia ou Manizales ; c'est l'occasion de vivre la Colombie rurale dans des conditions optimales de sécurité. Au nord-est, la Sierra Nevada est un massif montagneux indépendant de la cordillère des Andes, atteignant 5 775 m d'altitude à seulement 42 km de la mer Caraïbe. Enfin, la côte pacifique, les Llanos ou La Guajira séduiront les plus aventuriers, adeptes de voyages authentiques à la découverte de régions peu explorées.

Voyage sportif et festifHaut de page

Les sportifs auront de quoi faire : survol de vallées grandioses en parapente, descente de fleuves déchaînés en rafting ou de cascades en canyoning, randos à pied, à cheval ou à vélo (San Gil, Bucaramanga, San Agustín, etc.), escalade des falaises de Suesca, d'El Peñol ou de la mesa de Los Santos, ascension des sommets des parcs de Los Nevados ou du Cocuy, surf dans les vagues du Pacifique ou des Caraïbes, kite dans le lac Calima ou au Cabo de la Vela... Pour ceux qui ont toujours de l'énergie à revendre, les pistes de danse de Cartagena, Barranquilla, Medellín ou Bogotá n'attendent que vous. Enfin, pour perfectionner vos mouvements de hanches sur des rythmes tropicaux endiablés, rien de tel que des cours de danse à Cali, la " capitale mondiale de la salsa ".

Assurances
Leader en matière d'assurances, Mondial Assistance vous propose une offre "Voyages, Loisirs, Mobilité" pour vous assurer et vous assister partout dans le monde pendant vos vacances, vos déplacements professionnels et vos loisirs. Son objectif est de faire que chacun puisse bouger l'esprit tranquille.
Lire la suite

Toutes les bonnes adresses Colombie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté