Surnommée " la Venise du Groenland " en raison de ses petits canaux naturels qui la traversent, Maniitsoq dans la municipalité de Qeqqata constitue la 6e ville du Groenland avec 2 800 habitants. Toutefois, il est à noter que la ville a perdu près de 15 % de sa population par rapport au niveau de 1990 et près de 9 % par rapport au niveau de l'an 2000. Les migrants originaires des villes plus petites, comme Kangaamiut choisirent de migrer vers Sisimiut, ou encore vers la capitale Nuuk, et même parfois au Danemark, plutôt que rester à Maniitsoq. La ville fut bâtie sous le nom de Sukkertoppen en 1755 sur le site de Kangaamiut, et fut déplacée à l'emplacement actuel en 1782. Au XIXe siècle la ville a servi de comptoir important pour le commerce de peaux de rennes. Son nom signifie littéralement " l'endroit accidenté " en référence aux nombreuses collines rocheuses et petites montages qui façonnent la forme de la ville. Maniitsoq regorge d'activités dans son arrière-pays que ce soit de l'héliski, de la pêche à la ligne pour l'omble chevalier, les baleines à bosse ou encore le contraste saisissant entre les sommets escarpés du fjord Eternity avec la vie calme quotidienne dans le village de Kangaamiut à seulement une heure de bateau. Les deux rivières au sud de Maniitsoq sont remplies d'ombles chevalier, vous aurez la possibilité de dormir sur place et de vous faire accompagner par un guide local expérimenté.

Des projets avancés de construction d'une usine de fonte d'aluminium par l'entreprise Alcoa sont évoqués à Maniitsoq ou Sisimiut. L'usine emploierait 600 à 700 personnes soit 1% de la population groenlandaise. En raison de l'impact écologique de cette décision sur la ville, une large consultation publique a été menée de 2008 à 2010 par les autorités afin de répondre aux préoccupations sociales et environnementales.

À voir / À faire à MANIITSOQ

Organiser son voyage à MANIITSOQ

Photos de MANIITSOQ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

16.95 €
2017-03-01
240 pages
Avis