En 2001, le parc national de Bouma faillit être vendu à une société étrangère afin d'en exploiter le bois. Cependant, après une longue concertation, les chefs des différents villages décidèrent de refuser l'offre et, désormais, de protéger la zone. Grâce au soutien stratégique et financier de la Nouvelle-Zélande, le parc national de Bouma obtint officiellement en 2002 l'inscription au patrimoine mondial, c'est le seul site pour Fiji par ailleurs. La gestion de l'endroit n'est pas supervisée par le gouvernement fidjien mais par les trois clans locaux de la région. Très soucieux du maintien de l'état de conservation du parc qui est très bien entretenu tout en étant ouvert aux touristes. Ainsi plusieurs randonnées ont été créées afin de se rendre au coeur de la forêt et surtout de pouvoir se baigner dans les trois cascades magnifiques.

En vous rendant auprès du centre d'information, le Tavoro Waterfalls Visitor's Center, vous aurez accès à toutes sortes d'informations quant aux options de randonnées et c'est aussi de là que vous pourrez organiser un guide. En raison de sa gestion locale, il est financièrement difficile de faire aboutir tous les projets relatifs à l'entretien du parc comme par exemple mettre en place un balisage dans la forêt. Les villageois n'ont pas beaucoup de moyens et donc n'hésitez pas à soutenir leurs efforts par une donation au centre ou en achetant leur joli tee-shirt, Tavoro Waterfall. Cela vous permettra d'avoir un souvenir de ce lieu unique tout en participant à une bonne cause.

Les lieux incontournables de BOUMA

Organiser son voyage à BOUMA

Photos de BOUMA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

17.95 €
2019-03-20
240 pages
Avis