Visites - Points d'intérêt > Rue, place, quartier...

SOUQ WAQIF

Angle Jasim Bin Mohammed / Abdullah Bin Jasim
Par Al Asmakh Street

DOHA
Qatar - Voir sur la carte
Partagez ce bon plan

L'avis du Petit Futé sur SOUQ WAQIF

Plaque millesim 2017

Estampillée " attraction n°1 " de la capitale donc du pays, en évolution permanente en fonction de l'ouverture de nouvelles sections au fil du processus de reconquête du " heart of Doha ", ce quartier de commerces, d'hôtels, de cafés et d'attractions patrimoniales porte le nom légèrement trompeur de Souq Waqif. Edifié dans les parages d'un ancien wadi sur les bords duquel se tenait, aux temps anciens de grande simplicité bédouine, un marché dont les vendeurs étaient contraints de se tenir " waqif ", debout, le projet urbain a pris racine sur ses fondations et dans les habitudes, comme un décor de cinéma que finalement personne ne veut démonter, une manière de village idéal de l'époque des caravanes, avec ses sacs d'épices multicolores, les cages à oiseau, les pipes à eau pour se retaper avant de repartir en méharée, une chatoyante cohue qui prend le temps, un monde en soi, chronofigé dans une ère indécise et si douce.

Suprême audace de ceux qui dessinent le destin du petit Qatar, indéniable vista esthétique, le Waqif réussit là où tant d'autres " faux souks " du Golfe ont démérité : il fait vrai. D'ailleurs, tous l'ont adopté et le soir venu des théories de familles qatariennes déambulent, ajoutant à ce décor la composante humaine que nul ne peut télécommander et qui le sauve du même coup du piège à touristes. La force de la proposition tient principalement là-dessus : dans un pays aimanté vers la consommation climatisée sous cloche type mall, dans une région où les habitants ont perdu le goût collectif des extérieurs, il était périlleux de concevoir un espace social mixte, pour le genre et les catégories sociales, quasi exclusivement à l'air libre, en terrasse, sur le pavé. Qui viendrait ? Des touristes en quête d'Orient postcard, des ouvriers privés de malls lointains car sans voiture ? Tout Doha est là, et c'est extra, en va-et-vient processionnaire dans la rue centrale, un oeil sur les pipeurs à eau, un autre du côté des devantures pleines de bibelots.

Par quel bout le prendre ? Les extensions se multipliant, il y a désormais plusieurs voies d'entrée et au moins trois parking, le plus pratique étant sans doute celui de l'intérieur près du petit fort blanc Al Koot, un édifice du XIXe siècle construit par les Turcs. A notre goût, il est encore plus agréable de commencer la découverte par l'extrémité de la voie piétonne touchant au rond-point du Dhow, d'arpenter tranquillement ces pavés avec, pour les premières centaines de mètres, des restaurants de chaque côté et en chemin l'Art Center et ses galeries, puis vers la courbe, l'option gauche des diverses venelles du souk proprement dit, oui, très propre car balayé à longueur de jour et de nuit par les employés municipaux. Ainsi, en progressant en direction de la Corniche, on traversera en se perdant gentiment dans la section des épices, des jouets et des vélos, des parfums, des tapis, des savons, des articles de pêche, des artisants et des animaux de compagnie. Ne pas négliger les passages couverts qui s'échappent vers la droite de la rue, car certains conduisent à de charmants cafés.

Dans la partie la plus à l'est, que borde Grand Hamad St, vous débusquerez le marché au faucons. Prenez comme repère de départ l'hôtel Mirqab et empruntez la rue sur sa gauche. Les éleveurs présentent leurs trésors à plume, sans chercher à épater le touriste car il s'agit d'un souk " professionnel " et ils savent bien que vous n'allez pas vous porter acquéreur. Avec distance et discrétion, vous observerez le jeux des affaires et découvrirez l'attirail complexe qui entre dans cette pratique culturelle ancestrale.

Le bazar des épices nous est raconté par notre correspondante Camille Nemery : " Des odeurs sucrées-salées, des couleurs splendides, les papilles en éveil, tous les sens sont mis à rude épreuve ! On trouve entre autres du curcuma, du safran, du curry, des bâtons de cannelle, de la noix de muscade ou encore du gingembre. Dans de gros sacs en toile de jute sont entreposées les herbes séchées : coriandre, menthe, origan mais aussi des citrons confits, des boutons de rose et du thé aux fleurs d'hibiscus. Des fruits secs plus beaux les uns que les autres trônent dans de petites bannettes en osier : ananas, papayes, mangues, figues, raisins, abricots, pruneaux, bananes. Des graines en tous genres apportent des couleurs invraisemblables allant du vert émeraude au noir intense. Pistaches, noix de pécan, amandes et pignons de pin n'attendent plus que d'être croqués. Les marchands n'hésitent d'ailleurs pas à faire goûter leurs clients indécis devant le large choix des produits. Après la pesée, les clients repartent la bouche pleine avec leur sachet de provisions. "

Informations et horaires sur SOUQ WAQIF

Commerces 10h-midi et 16h-22h, fermeture vendredi matin. Restauration permanente et tardive. Parking sous-terrain près de la mosquée Shioukh, par Al Rayyan.

Avis des membres sur SOUQ WAQIF

Note générale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
4 avis d'internautes
le 16/12/2017 à 19:45
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Souk refait à neuf ... dommage !
C'est toutefois une des rares choses que l'on peut faire à Doha. On y trouve tout ! Les épices sont de qualités et à prix très raisonnable. Il est possible de manger pour pas chers des mets traditionnels dans une de ces petites rues.
Un point particulier à voir : les vendeurs de Faucon. Les faucons sont traditionnellement utilisés pour la chasse.
Vendeur de Faucon à côté du souk
le 27/03/2017 à 11:08
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Souq moderne, dans toutes ces petites ruelles ont trouve des montres, epices, tapis, animaux...
Une rue centrale très sympa regroupe des bars et restaurants.
Vous pouvez aussi embaucher un pousseur de brouette pour porter vos courses !
le 30/01/2017 à 10:50
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Le SOUQ WAQIF situé en plein centre ville de Doha, reste un des vestige du vieux Doha qui disparait petit a petit derrière les constructions neuves. Cet endroit plein de charme et très sécurisé est un incontournable, les odeurs d'épices, le coin des oiseaux et autres animaux , les terrasses bondées de monde ou vous prendrez votre café ou votre thé. Vous plongez dans l'histoire de ce que pouvait être Doha il y a une centaine d'année, avant la construction de la ville moderne d'ou il sort de terre une nouvelle tour par mois.Aucun risque a vous promener même seul dans le souq, ici tout est sous contrôle des dizaines de caméras.
le 26/02/2016 à 17:50
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Si vous avez une escale longue voila une des rare chose à visiter dans la ville,souk plutôt moderne fait pour le touriste....Vous êtes prévenus.

Carte et itinéraire pour SOUQ WAQIF

Lat : 25.28666687 / Lon : 51.53333282
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté