Capitale de la province du même nom, Kunduz est une ville enjouée et dynamique. Des chevaux habillés de pompons colorés y servent encore de taxis. On y croise aussi parfois des chameaux. Ville de passage, Kunduz est traversée par de nombreux camions qui transportent des produits alimentaires. Les hommes sont vêtus du traditionnel tchapane, ce long manteau de couleurs vives porté dans le Nord. Kunduz, ville colorée, est un véritable patchwork, un kaléidoscope. La formidable prospérité de cette ville est assez récente puisque, jusqu'au début du XXe siècle, elle n'était qu'un marécage. Elle a souffert de sa réputation de foyer à malaria. Grace aux plantations de coton et à la mise en place de projets internationaux, la ville a pu se transformer. La minorité pachtoune, de la tribu des Ghilzaï, à l'est, a été implantée ici dans les années 1890, par l' " émir de fer " Abdur Rahman Khan, afin d'affaiblir les tribus ennemies.Peuplée de Tadjiks et d'Ouzbeks, ainsi que d'une grande minorité pachtoune, la ville connaît aujourd'hui un regain d'insécurité.

Kunduz ne peut être qu'une halte sur le chemin du Badakhshan. Cette ville ne nécessite pas qu'on s'y arrête trop longtemps, d'autant plus que les conditions de sécurité, en 2012, se sont détériorées.

À voir / À faire à KUNDUZ

Organiser son voyage à KUNDUZ

Photos de KUNDUZ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Afghanistan

Guide Afghanistan

Afghanistan 2013

18.95 €
2013-01-30
264 pages
Avis