Halloween, célèbre fête outre-Atlantique, est en réalité née en Irlande. Au Moyen Age, le festival " Samhain ", " fin de l'été " en gaélique, célébrait la fin de la saison des récoltes, et le début de l'hiver. Durant cette période, les morts revenaient de l'au-delà, pour rendre visite au monde des vivants. Aujourd'hui, cette fête du 31 octobre n'est pas célébrée avec la même ferveur dans le monde. Certains pays ne la célèbrent pas du tout, alors que pour d'autres, c'est une véritable institution qui se prépare parfois des mois à l'avance ! Sorcières, vampires et créatures monstrueuses, préparez-vous pour un tour du monde pas comme les autres...

N° 1 - Grande-Bretagne 

Une vieille tradition anglaise raconte que les familles se rassemblaient jadis en ce soir du 31 octobre pour manger des noisettes autour du feu et se raconter des histoires. D'où son surnom, " La nuit du Casse-noisette ". Egalement appelée " Mischief Night ", les enfants n'ont plus de règles durant cette soirée. Ils parcourent les rues dans leurs tenues de circonstance à la recherche de sucreries. Ils s'amusent à faire des jeux comme " apple bobbing " qui consiste à croquer une pomme accrochée à un fil sans l'aide de ses mains... les petits vampires ont un net avantage ! Pour les grands enfants, certaines villes comme Londres, organisent dans les plus grands clubs, des soirées d'enfer !...

© Lee-J - iStockPhoto.com

N° 2 - Le Canada

La citrouille est au coeur d'Halloween, les Québécois s'amusent à l'auto-cueillette dans les champs. Les légumes sont ensuite vidés et sculptés en forme de visages effrayants. Une tradition en hommage à Jack'O'Lantern, un maréchal-ferrant irlandais, condamné à errer dans les ténèbres avec pour seule lumière, une braise offerte par le diable et déposée à l'époque, dans un navet creusé. Les enfants se parent de leurs plus beaux déguisements pour aller sonner aux portes des maisons décorées. Certains ne lésinent pas sur les décorations recréant une atmosphère mortuaire. Projections fantomatiques, musique d'ambiance, fumée, et créatures en tout genre viennent tester la bravoure des petits gourmands !

© Karen Massier - iStockPhoto.com

N° 3 - Mexique 

Les 1er et 2 novembre que l'on appelle " Dia de los Muertos " sont deux jours entièrement consacrés aux morts. Loin d'être un événement mortuaire sombre, c'est l'occasion de célébrer le retour des défunts sur terre. Les esprits ne viennent pas dans un but d'effrayer les pauvres mortels mais simplement afin de rendre visite à leur famille. Les Mexicains se retrouvent dans les cimetières pour danser, chanter, et déposer des offrandes, comme des petites têtes de mort en sucre. Des autels sont également dressés avec des fleurs, des guirlandes, des bougies en hommage aux défunts. De l'orange, du rouge, du rose, c'est un événement haut en couleur ! 

© Joel Carillet - iStockPhoto.com

N° 4 - Les Etats-Unis 

" Trick or Treat " ! Tel est l'ultimatum lancé par les jeunes Américains, sous les traits de sorcières, fantômes et autres vampires. Le deal est simple : " des bonbons ou un sort ! " Manoirs hantés ou parades terrifiantes, des activités sont organisées dans les grandes villes comme à New York où à Central Park, une flotte de citrouilles traverse le lac Harlem Meer. Les citrouilles envahissent les maisons, elles servent de décoration et se retrouvent également dans l'assiette en plusieurs déclinaisons de l'entrée au dessert. Et si vous l'osez en ce jour si particulier, pourquoi ne pas faire un tour par Salem dans le Massachusetts, la célèbre ville des sorcières...

© Pascal-L-Marius - iStockPhoto.com

N° 5 - Japon

Célébrer Halloween ne fait à l'origine pas partie de la culture japonaise. Pourtant, les rues de Tokyo sont de plus en plus envahies par des personnes costumées, souvent autour du thème des mangas. Cette fête n'ayant pas de valeur dans les religions dominantes au Japon, prend une tournure plutôt commerciale et plus propice à l'amusement qu'à un véritable recueillement. Beaucoup de soirées à thèmes sont organisées le soir du 31 octobre et des citrouilles poussent sur les étalages des boutiques, accompagnées de nombreuses décorations. Les Japonais n'hésitent pas à dépenser des fortunes pour s'offrir un costume bien moins " kawaï " qu'effrayant !

© winhorse - iStockPhoto.com

N° 6 - Irlande 

Dans le pays d'origine d'Halloween, les événements principaux sont de gigantesques feux d'artifice qui sont lancés dans le ciel. Dans les rues de Dublin, le traditionnel défilé et ses effrayantes créatures déambulent faisant frissonner petits et grands. Incontournables dans la tradition celtique, les Irlandais dégustent des " barmbracks ", sortes de galettes des rois d'Halloween. Ces pains aux fruits renferment un petit objet annonçant un événement. Découvrir une bague annonce un mariage, une pièce vous assure de rouler sur l'or, et à l'inverse, un morceau de tissus prévoit des fins de mois difficiles...

© D.R

N° 7 - Espagne

La " Castanyada " ou " fête de la châtaigne " en français, se déroule le 2 novembre en Espagne. En commémoration aux défunts, chacun dépose une bougie à sa fenêtre dans le but de guider les esprits. La religion est très importante dans le pays, et la population profite de l'occasion pour suivre des messes, avant de savourer un repas, entouré de la famille, des amis proches et des esprits bienveillants. Certains biscuits comme les " panellets ", composés d'amandes et de pignons de pin, se retrouvent traditionnellement sur la table. Parallèlement à cette commémoration mortuaire, depuis quelques années, la nuit du 31 octobre, les Espagnols se déguisent, et des parades et fêtes à thèmes sont organisées.

© D.R

N° 8 - Australie 

Dès le début du mois d'octobre, Halloween commence avec la Zombie Walk, en français la marche des zombies. Le 26 octobre, la ville de Sydney organise un gigantesque défilé durant lequel certains costumes donnent froid dans le dos ! Un engouement récent pour la fête d'Halloween car les Australiens étaient de prime abord plutôt réticents à cette fête trop ancrée dans la culture américaine. Ces dernières années, de plus en plus de fêtes, et soirées déguisées sont organisées dans les grandes villes comme Melbourne, le 31 octobre.

© Lee-J - iStockPhoto.com

N° 9 - Hong Kong 

" Chung Yeung Festival " en français le " festival des ancêtres ", se déroule le 9 octobre à Hong Kong. Les familles se rendent sur les tombes pour faire des offrandes aux dieux. En ce qui concerne le 31 octobre, c'est une fête terrifiante... mais surtout l'occasion de s'amuser ! Dans les rues, chacun se pare de son costume le plus fou. Entre les distributions de bonbons et les stands de jeu le long de l'avenue des Stars à Tsim Sha Tsui, la fête bat son plein à Hong Kong ! Pour les plus courageux, le parc Disneyland propose une soirée effrayante. L'occasion de vivre " the nightmare experience ", un moment cauchemardesque dans ce lieu féerique, en compagnie de tous les méchants imaginés par Walt Disney.

© http://eduysblog.blogspot.fr/2012/10/haunting-hong-kong-halloween.html

N° 10 - Roumanie

Le Château de Bran en Transylvanie, est plus connu sous le nom de " Château de Dracula " !  En cette période d'Halloween, les festivités commencent dans la cour du château par un terrifiant bal masqué. Au programme : feu de camp, dégustation des spécialités culinaires de Dracula, et bien d'autres surprises.  Tenue effrayante exigée ! Dans toute la région également, de nombreux événements et activités sont organisés dans les rues. Des spectacles, des repas traditionnels sont proposés et notamment à Sighisoara , ville de naissance de Dracula, qui signifie " fils du diable " en roumain ...

© LuA-s GraAa - iStockPhoto.com