SAFARI DANS LE CRATÈRE DU NGORONGORO

Site naturel à découvrir
SAFARI DANS LE CRATÈRE DU NGORONGORO
Aucun avis d'internaute

Je gagne 100 foxies

Partagez ce bon plan

L'avis du Petit Futé sur SAFARI DANS LE CRATÈRE DU NGORONGORO

Plaque millesim 2018

Le cratère, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, est une caldera, c'est-à-dire un ancien cratère gigantesque, peut-être aussi haut que le Kilimandjaro d'aujourd'hui, mais qui s'effondra il y a environ 2,5 millions d'années, après que tout l'intérieur, poussé par des gaz d'éruption, eut été vidé et déversé sur les plaines environnantes, en formant en particulier la couche supérieure du Serengeti. On dit que des fumerolles sont encore parfois présentes au-dessus du centre du cratère. Le cratère du Ngorongoro (l'un des 115 de la zone de conservation) est aujourd'hui le lieu où la densité animale est la plus importante d'Afrique. Pour les mystiques, c'est un calice où la nature montre la présence de Dieu en reflétant sa splendeur.

Orientation dans le cratère. Il abrite le lac Magadi (qui signifie soude), un grand lac alcalin plus ou moins à sec suivant les saisons, où viennent de nombreux flamants. Au sud du lac se trouve la forêt du Leraï, habitée par les éléphants, les cobes et les singes, par définition arboricoles. Les rhinocéros y habitent aussi en principe pendant la nuit. Ils en sortent souvent entre 8h et 9h du matin pour gagner les plaines, un peu loin de la piste, où ils s'allongent s'il y a du vent. Au sud-est, près des marais de Gorigor, on rencontre fréquemment des lions derrière les hautes herbes. Au bout de ces marais se trouve un étang, Ngoitokitok Springs. C'est un coin habité par des éléphants, quelques hippopotames et de nombreux milans. En allant vers le centre du cratère, on peut trouver des hyènes, et la hippo pool où, pendant la journée, les véhicules parviennent assez près de ces mastodontes aquatiques. Au nord, on peut longer la rivière Munge, près de laquelle se trouvent les ruines d'une des fermes des frères Siedentopf, qui avaient commencé à exploiter le cratère à la fin du XIXe siècle (l'autre ferme, derrière la forêt du Leraï, est le bâtiment des rangers).

Un réservoir animalier exceptionnel. Lors d'un dernier recensement, en saison des pluies, on a dénombré 55 espèces de mammifères : autruches, grues couronnées, outardes de Kori, zèbres, gazelles de Thomson, gazelles de Grant, gnous, bubales, élands, cobes, buffles, phacochères, chacals, hyènes, lions, éléphants, rhinocéros noirs, hippopotames, grivets, et babouins, sans parler des flamants roses et nains, des léopards présents dans les pentes, de quelques servals... Seuls le guépard, la girafe, le damalisque et l'impala manquent à l'appel. Il est à noter qu'une bonne partie des animaux reste prisonnière des 600 m de falaises entourant le fond plat de la caldeira. Moins de la moitié des gnous, zèbres, buffles ou gazelles de Grant sortent vers les versants extérieurs du côté ouest en saison sèche ; les autruches, élans ou hippopotames sont complètement indigènes. En revanche, les éléphants, qui sont de très bons grimpeurs, n'hésitent pas à aller se désaltérer dans les plantations des versants extérieurs du côté est, ce qui pose bien entendu des problèmes avec les populations. En revanche, concernant les rhinocéros noirs, les autorités tanzaniennes font venir des spécimens d'Afrique du Sud (environ 100 000 € le prix du transfert pour chacun).

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !