Résultats Sanctuaire - Lieu de pèlerinage à TLEMCEN

L'avis du Petit Futé sur SIDI BOUMEDIENE

Plaque millesim 2020

Choïab Ibn Hocine El-Andaloussi, dit Sidi Boumediene ou Sidi Abou Madyane, est né à Séville en 1126. Il a été initié au soufisme à Fès par le cheikh Abou Al-Hassan Ibn Harzihim avant de se retirer dans les environs de Tlemcen. Sa quête spirituelle l’a ensuite mené vers La Mecque où il est devenu un disciple de cheikh Sidi Abdelkader El-Djilali. Il part alors porter son enseignement à Bagdad, à Séville et à Cordoue avant de s’installer à Bejaïa où il se marie et passe les dernières années de sa vie. En 1197, le sultan de Marrakech le fait appeler mais en vue de Tlemcen, à Aïn-Tekbalet précisément, il s’arrête devant le ribat (monastère-forteresse) d’El-Eubbad (« les dévots ») et s’écrie « que ce lieu est propice pour y dormir en paix ! » avant de sombrer dans « l’éternel sommeil ».

Surnommé le cheikh des cheikhs ou encore le Ouali, « l’ami de Dieu », Sidi Boumediene est le saint homme parfait, le « sauveur » (al ghaout) à qui on demande tout, et son mausolée est le but de nombreux pèlerinages. On lui attribue, entre autres, une belle parole : « En louant ce qu’il croit, le croyant loue sa propre âme et c’est pourquoi il condamne les croyances étrangères à la sienne. S’il était juste, il ne le ferait pas. »

Saccagé et incendié au début des années 1990, le sanctuaire a subi d’importants travaux de rénovation qui lui ont rendu sa splendeur épurée. La mosquée a été construite en 1328 par Abou El-Hassan, sultan mérinide de Fès. On y accède par une dizaine de marches qui montent à un très impressionnant porche monumental dont la lourde porte en bois de cèdre recouvert de plaques de bronze fixées par des clous finement décorés est si massive qu’elle nécessite un système de fermeture assez fantastique. On dit que cette porte, originellement fabriquée en Espagne, est arrivée miraculeusement seule par la mer. Au-delà de la cour carrée dont le centre est marqué par une vasque pour les ablutions, la salle de prière est constituée de cinq nefs. Le délicat mihrab est signalé par une belle coupole ajourée. Le minbar en bois de cèdre a été offert par l’émir Abdelkader. De part et d’autre de la mosquée, des dépendances comportaient des bains, une medersa (1347) et une maison d’hôtes. L’historien Ibn Khaldoun a donné des cours dans la medersa. On peut d'ailleurs visiter son mausolée sur place aussi, il est tout en haut de l'escalier qui commence juste au-dessus du site de Sidi Boumediene (demandez sur place si vous ne trouvez pas, on vous indiquera sans problèmes).

Après l’entrée du sanctuaire, une porte sur la gauche et un étroit escalier descend au tombeau de Sidi Boumediene. A droite de l’escalier, un petit cimetière abrite les tombes de notables de la ville. Edifié à la fin du XIIe siècle sur ordre du calife almohade Mohamed Ennacir, il a été plusieurs fois remanié. Les chapiteaux des colonnes de la petite cour proviennent de Mansourah. Sur la gauche de l’entrée de la cour, un puits surmonté d’une margelle en onyx porte, profondément incrustée, la trace du frottement de la chaîne qui aidait à remonter une eau qui était connue pour ses nombreuses vertus. A l’intérieur de la koubba, surmontée d’une coupole richement décorée, deux tombeaux sont baignés par une douce lumière dispensée par d’étroites fenêtres ornées de carreaux colorés : celui de droite est celui du saint, celui de gauche celui d’un savant, Sidi Abdelslam Ettounsi.

A El-Eubbad, à l’ambiance de village, le sultan Abou El-Hassan avait fait construire près de la mosquée une belle demeure, Dar Essoltane, qui n’est plus que ruines.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée maritime
hebergement
  • Trouvez un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Expériences & Boxs
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs
SIDI BOUMEDIENE
Partager sur

Informations et horaires sur SIDI BOUMEDIENE

Ouvert de 8h à 16h (dernier accès à 15h30), le vendredi la visite est possible seulement depuis l'extérieur. Une partie du site est accessible gratuitement mais la partie la plus intéressante est payante (notamment celle où se trouve le tombeau de Sidi Boumediene), comptez 60 DA l'entrée. Possibilité de visite guidée, voir avec les guides disponibles sur place.

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !