SITE ARCHÉOLOGIQUE DES TOMBEAUX DES ROIS

+357 26 30 62 95
Afficher le numéro
Plaque millesim 2018

Le site archéologique des Tombeaux des rois (Τάφοι των Βασιλέων/Tafi ton Vasileon, Tombs of the Kings) fait partie des trois sites de la zone de Paphos classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1980. Il s’agit d’une nécropole antique unique en son genre, composée de huit tombeaux monumentaux et d’un grand tumulus. Elle s’étend sur 32 ha dans un bel environnement le long du rivage. Malgré leur nom actuel et aussi majestueux soient-ils, les tombeaux de Nea Paphos n’ont pas été conçus pour accueillir les dépouilles des rois de Paphos. Ils datent du IIIe s. av. J.-C. et la pratique des grands tombeaux destinés aux souverains a été abandonnée en 312 av. J.-C. Seul le tombeau n° 8 pourrait avoir servi pour un roi de la dynastie des Ptolémées. Toutefois, le mode de construction s’inspire bien des grands tombeaux royaux et des rituels mortuaires de Macédoine. Les 8 tombeaux sont presque tous élaborés selon le même schéma qui s’apparente à celui d’une maison. On y accède par un dromos, terme qui désigne littéralement un « chemin », mais qui consiste en fait en un escalier permettant de descendre dans la partie souterraine. On trouve ensuite un atrium, pièce centrale à l’origine recouverte d’une toiture aujourd’hui disparue. La galerie de l’atrium est constituée de piliers ou colonnes, le plus souvent doriques (chapiteau sans décor, fût à cannelure, absence de base). Généralement, près de l’entrée, se trouve une fontaine ou un puits servant à la préparation des corps et aux cérémonies rituelles. La galerie dessert une ou plusieurs chambres funéraires destinées aux personnages importants. Dans les chambres funéraires elles-mêmes, la galerie et/ou le dromos, on trouve également trois autres types de sépultures creusées dans la roche : des tombes en forme de caisson prévues pour des personnes de second rang, des loculi (niches funéraires, loculus au singulier) conçues pour des enfants ou des personnes de moindre rang et, enfin, des ossuaires. Comme ces tombeaux étaient destinés à servir de nombreuses fois, les corps plus anciens étaient retirés des plus grandes sépultures, de nouveau préparés et les os logés dans les ossuaires. Les tombeaux ont ainsi été utilisés pendant des siècles, de la période hellénistique à la période romaine, y compris par les premiers chrétiens. Ils ont été abandonnés suite à des tremblement de terre au IVe s. La plupart ont été endommagés, servant de carrière de pierre pour la construction de nouveaux bâtiments et/ou vidés de leurs objets précieux par des pilleurs de tombes jusqu’au Moyen Âge. Ils ont été redécouverts à la fin du XIXe s. et ont fait l’objet de « fouilles » par Luigi Palma di Cesnola. Ce dernier, consul des Etats-Unis à Chypre de 1865 à 1877, sous couvert de recherches historiques a organisé un véritable pillage, volant les objets pour les revendre dans les salles des ventes et endommageant sans scrupule les vestiges qu'il jugeait sans intérêt. A partir de 1915, les archéologues chypriotes ont entamé les premières véritables fouilles scientifiques. Et c’est dans les années 1970-1980 que des fouilles systématiques ont été entreprises par le département des Antiquités de Chypre.

Visite

La visite du site est bien conçue avec un plan général à l’entrée, un parcours en 9 points, des panneaux explicatifs en anglais et en grec. On recommande de porter de bonnes chaussures.

Tombeau n° 1 20 m à gauche de l’entrée. Il s’agit d’un énorme rocher dépassant de plusieurs mètres le niveau du sol. L’accès est aménagé par un escalier de 11 marches. Autour de l’atrium se trouvent 5 loculi, dont 3 destinés à des enfants, et une salle conçue pour la préparation des corps. Sur certains loculi, on aperçoit les traces de plâtre coloré qui servait à la fois de décoration et d’isolant pour protéger la pierre.

Tombeau n° 2 – 100 m à l’ouest du tombeau n° 1, en direction de la mer, en quittant le chemin principal, assez mal indiqué. Le dromos est constitué de 13 marches. A droite de l’entrée se trouve le puits pour les rituels funéraires. L’atrium est décoré de colonnes doriques. En face du dromos, la chambre mortuaire compte 4 loculi et 3 tombes en forme de caisson. A l’époque romaine furent ajoutés une seconde entrée côté sud et 2 autels sculptés au nord.

Tumulus – près du tombeau n° 2, accessible seulement en partie. Le site compte plusieurs tumuli (éminences artificielles recouvrant une ou plusieurs sépultures). Celui-ci est le plus vaste. Datant également de la période hellénistique, il est conçu sur le même modèle que les tombeaux macédoniens. Il abrite 3 tombeaux creusés dans le sol et qui furent ensuite recouverts de terre. Du sommet, on profite d’un beau panorama à 360°.

Tombeau n° 3 – 100 m au nord du tombeau n° 2, le long du chemin principal. C’est l'un des plus beaux tombeaux du site. Le dromos (12 marches) donne accès à un élégant atrium composé de 12 colonnes doriques restaurées. A gauche de l’entrée se trouve le puits profond pour les rituels funéraires, et, au nord et au sud, les chambres mortuaires avec des ossuaires, des tombes et des loculi dont certains portent des traces de plâtre coloré. Dans le coin nord-ouest, on remarque une ouverture faite par des pilleurs de tombe.

Tombeau n° 4 – à côté du tombeau n° 3. Le dromos (13 marches en mauvais état) mène à un atrium composé de 4 piliers rudimentaires rectangulaires et de 6 colonnes doriques (2 sont manquantes). La chambre mortuaire (à l'est) compte plusieurs types de sépultures dont des loculi très simples. On trouve en outre 7 tombes en forme de caisson creusées dans la roche au nord et au sud sous le portique de l’atrium.

Tombeau n° 5 – 40 m au nord des tombeaux nos 3 et 4 en tournant à gauche côté mer et en suivant un sentier qui longe la côte. C'est le plus grand des tombeaux, couvrant une superficie de 390 m2, à 5 m de profondeur. Le dromos est mal préservé. L’atrium est composé de 11 piliers rectangulaires composés de gros blocs de calcaire (un est manquant, 2 autres ont été grossièrement restaurés). Sous la galerie, à gauche de l’entrée, se trouve un loculus et un ossuaire. Un autre loculus est situé à droite. En face de l’entrée (au sud), une chambre mortuaire fut utilisée durant les périodes hellénistique et romaine. Remarquez la pierre qui, par endroits, est complètement rongée par l'érosion et le vent.

Tombeau n° 6 – à l’extrémité nord du site, 150 m au nord du tombeau n° 5. Moins spectaculaire, il est presque entièrement découvert et à l’air libre. Le long dromos de 20 m de longueur (14 marches), en partie recouvert d’arcades, abrite lui-même des loculi et un ossuaire. Durant la période romaine, le dromos fut fermé et un autel fut ajouté pour les cérémonies rituelles. De l'atrium ne subsiste que la base de 10 piliers, taillés dans la roche et rongés par l’érosion, et 2 fines colonnes. La galerie de l’atrium abrite plusieurs tombes en forme de caisson et une niche grillagée protégeant des fragments de fresques. A l’ouest de l’atrium se trouve la chambre mortuaire avec des loculi et une tombe en forme de caisson.

Tombeau n° 7 – 50 m au sud du tombeau n° 6, sur la gauche du chemin principal, mal indiqué. Bien préservé, il compte un atrium de colonnes doriques et un dromos où se trouvent une tombe et des ossuaires. Le tombeau a été transformé en chapelle chrétienne vers le Ve s. et est surnommé « Παλιό Εκκλησία/Palio Ekklisia », ce qui signifie « vieille église ».

Tombeau n° 8 – 120 m au sud du tombeau n° 7, sur la droite du chemin principal. Sa structure diffère des autres tombeaux. On y accède par un dromos monumental de 13 marches et une entrée voûtée. A la place de l’atrium se dresse une chambre mortuaire rectangulaire taillée dans la roche. Autour, un couloir dessert d’autres chambres mortuaires (au sud et à l'est) ainsi que des loculi, des ossuaires et des tombes creusées dans la roche en forme de caisson. Les archéologues y ont trouvé des statuettes en argile représentant probablement l’aigle des Ptolémées, dynastie fondée par un général d’Alexandre le Grand en Egypte et qui a régné sur l’île durant la période hellénistique. Du fait de cette découverte et de l'aménagement original, on imagine que ce tombeau aurait pu abriter la dépouille d’un roi de la dynastie Ptolémée.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
SITE ARCHÉOLOGIQUE DES TOMBEAUX DES ROIS

Kato Paphos
Tombs of the Kings Avenue

Paphos
Chypre
Voir sur la carte
  • Afficher le numéro

Avis des membres sur SITE ARCHÉOLOGIQUE DES TOMBEAUX DES ROIS

Note générale : 4.7/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
6 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2019
tombeaux de dignitaires
C'est une agréable promenade libre (mais entrée payante)entre les tombeaux qui sont creusés dans le sol. Des escaliers le plus souvent à ciel ouvert permettent d'accéder aux atriums et aux loges où étaient déposés les morts.
Le site est à coté de la mer ce qui lui donne un certain charme.
Avis déposé le 02/08/2019 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2018
Très grand site avec de très beaux tombeaux notamment ceux des rois qui sont en très bon état. Prévoir chapeau et eau lorsqu'il y a du soleil car il y a peu d'ombre sur le site.
Avis déposé le 04/06/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juin 2017
Site exceptionnel par son étendu ainsi que par la découverte des fouilles de ces tombeaux. On atteint ces ces tombeaux du 3 e siècle avant J.C souvent par des escaliers. Peu d'ombre sur ce site il faut un chapeau et de l'eau pour se désaltérer
Avis déposé le 14/06/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en février 2017
Un site archéologique particulièrement agréable à visiter en hiver, quand la température est clémente et les touristes absents. Si comme moi vous avez un peu de chance, vous pourrez découvrir quasiment tout seul ces tombes uniques au bord de la mer et vous prendre pour Indiana Jones en explorant tous leurs recoins. Malheureusement très peu d'informations sur le contexte historique des tombes sur place (n'oubliez donc pas votre petit futé...) mais cela est tout à fait passionnant.
Avis déposé le 27/02/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2016
à visiter absolument!
C'est très impressionnant!
Le site est magnifique et vous bénéficierez d'un accès libre et surprenant jusqu'à l’intérieur des tombes!
Vous pouvez aller où bon vous semble, les plus courageux pourront s'enfoncer dans les moindres recoins ou arrière chambre des tombeaux!
Cette visite a été ma préférée, probablement car je n'avais jamais vu quelque chose de tel!
Les plus vieux tombeau datent du 4eme siècle avant JC.
Pensez à prendre l'audio guide ou guide papier disponible gratuitement en français sur le site officiel visit cyprus.
Prendre une bouteille d'eau avec vous! même en octobre on a eu chaud!
Avis déposé le 28/10/2016 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Site très vaste ; on se promène au gré des sentiers ; Monuments impressionnants . Prévoir de bonnes chaussures . A ne pas manquer si vous allez à Paphos .
Avis déposé le 03/11/2015 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Paphos

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche