SITE ARCHÉOLOGIQUE DE LA PANAGIA CHRYSOPOLITISSA

+357 26 30 62 17
+357 26 30 62 17
Plaque millesim 2020

En plein cœur de la peu réjouissante zone touristique de Kato Paphos, se trouvent les merveilleuses ruines de la basilique de la Vierge de la Cité d’Or (Παναγία Χρυσοπολίτισσα/Panagia Chrysopolitissa). Construite dans la seconde moitié du IVe s., ce fut l’une des plus grandes basiliques de Chypre. Il en subsiste les fondations, de belles mosaïques et de nombreuses colonnes, dont le célèbre « pilier de Saint-Paul ». Centre de la ville au Moyen Âge, la basilique a été plusieurs fois remaniée.

Basilique. Elle a été construite à l’emplacement de ce qui est supposé avoir été l’une des premières églises au monde. Cette dernière aurait été érigée en 45 apr. J.-C. lors du passage des apôtres Barnabé, Paul et Marc venus de Salamine, et détruite lors d’un tremblement de terre en l’an 59. La basilique comptait à l’origine 7 nefs, qui ont été ramenées à 5 au cours du VIe s. lors de la construction d’un palais épiscopal dans la partie sud. La basilique est endommagée au début de l’occupation arabe de 653-688 – de cette période, 9 colonnes conservent des inscriptions en arabe, des invocations à Allah –, puis détruite lors d’un tremblement de terre en 685. A la fin du VIIe s., une plus petite église byzantine est reconstruite dans la partie nord-est de l’ancienne basilique. Cette dernière est remaniée au XIe s. puis disparaît lors d’un séisme en 1159. C’est à cet emplacement que se trouve l’actuelle église Agia Kyriaki Chrysopolitissa.

Mosaïques de la basilique. Tout le long des passerelles au-dessus des fondations de la basilique, on peut admirer des mosaïques entières ou en fragments. Elles datent des IVe et VIe s. Conformément aux canons de l’art paléochrétien, les représentations humaines sont ici proscrites, mais les artistes sont alors passés maîtres en matière de motifs géométriques, floraux et animaux, tous porteurs de symboles. Ainsi, le long de la passerelle centrale, on peut admirer une biche s’abreuvant qui illustre le psaume 42 : 1 (« Mon âme a soif de Dieu »), et sur le fragment du panneau voisin, un bélier et une vigne évoquent la première phrase du chapitre 15 de l’Evangile selon Jean : « Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. »

Ruines de l’église latine – dans la partie nord du site. Les archéologues pensent qu’il s’agit de la cathédrale catholique de Paphos construite à la fin du XIIIe s. ou au début du XIVe s. par les franciscains. De style gothique et composée de trois nefs, elle comptait également une chapelle funéraire. Remaniée au début du XVIe s., elle fut abandonnée après l’arrivée des Ottomans en 1571. Quatre statues d’anges du XVIe s. découvertes sur place dans les années 1980 sont conservées au musée archéologique de Paphos.

Pilier de Saint-Paul – au nord du site, près des ruines de l’église latine (indiqué par un panneau). Selon la tradition locale, c’est à cette colonne de marbre blanc haute de 1,70 m que saint Paul fut flagellé par les Romains lors de son passage à Paphos avec Paul et Barnabé en l’an 45. Alors qu’il recevait 39 coups de fouets, l’apôtre serait parvenu à convertir le proconsul de Chypre Sergius Paulus qui assistait à la sentence. Cité dans les Actes des Apôtres, Sergius Paulus serait ainsi devenu le premier notable romain à se convertir au christianisme. En revanche, aucune source ne mentionne le pilier, mais seulement une cellule souterraine où saint Paul aurait été détenu.

Tombe d’Erik Eigod – au nord du site, près des ruines de l’église latine (indiqué par un panneau). Le site abrite plusieurs tombes médiévales, parmi lesquelles celle du roi du Danemark Erik Ier Eigod (« toujours bon ») mort à Paphos en 1103 alors qu’il effectuait un pèlerinage à Jérusalem.

Église Agia Kyriaki Chrysopolitissa – à l’est du site, sur les ruines de l’abside de la basilique. Ancienne cathédrale orthodoxe du quartier de Kato Paphos, cette église de style byzantin et de dimensions assez modestes est « l’héritière » de la grande basilique paléochrétienne. Elle a été érigée dans les premières années de la période vénitienne, au début du XVe s. avec de nombreux matériaux provenant des anciennes églises du site. Elle est dédiée à sainte Dominique (Αγία Κυριακή/Agia Kyriaki), martyre du IIIe s., et reprend le nom de l’ancienne basilique à l’emplacement de laquelle elle s’élève, Chrysopolitissa (« Cité d’or »). Depuis 1987, elle est « prêtée » par l’église orthodoxe de Chypre à la paroisse catholique Saint-Paul (autre nom donné à l’église) qui la partage avec les différentes communautés chrétiennes de la ville. Ainsi, si elle conserve tous les attributs d’une église orthodoxe (iconostase et icônes de style naïf du XIXe s. notamment), c’est ici que sont célébrées les messes protestantes (quotidiennes pour les anglicans, mais aussi plus sporadiquement pour les luthériens et pour les évangélistes-luthériens finlandais), catholiques (de rite romain et maronite) et orthodoxes lors de grandes occasions. Des offices de rite catholique romain sont ainsi organisés tous les jours en anglais, un fois par mois pour les communautés polonaise, sri lankaise et philippine et trois fois le dimanche en anglais, en polonais et en latin. La communauté maronite s’y réunit quant à elle une fois par mois. Ce lieu de culte partagé assez unique en son genre a été choisi comme un symbole de rapprochement des Églises par le pape Benoît XVI qui y a célébré une messe œcuménique le 4 juin 2010.
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
SITE ARCHÉOLOGIQUE DE LA PANAGIA CHRYSOPOLITISSA

Kato Paphos
Panagias Theoskepastis

  Paphos
Chypre
Voir sur la carte
  • +357 26 30 62 17

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Avis des membres sur SITE ARCHÉOLOGIQUE DE LA PANAGIA CHRYSOPOLITISSA

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
1 avis
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2017
C'est une magnifique basilique très bien mise en valeur avec des mosaïques très belles. Les fouilles sont remarquables
Avis déposé le 12/06/2017 
Je gagne 100 foxies

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Gagnez votre séjour pour un Noël au pays des châteaux, en Touraine

    Un séjour exceptionnel pour 2 adultes et 2 enfants avec l'Agence Départementale du Tourisme de Touraine .