UKRAINE - guide touristique du Petit Futé

Ласкаво просимо в Україну !

Bienvenue en Ukraine ! Pays au carrefour des influences, ardue sera la tâche de celui désirant le définir simplement. Tout aussi occidentale qu'orientale, à la périphérie du monde slave mais tout aussi proche de l'Europe, la place centrale de ce pays charnière lui fait réunir deux cultures, deux mentalités, deux langues : celles de l'Ukraine, concentrées dans l'ouest à dominante agricole, et plutôt tourné vers l'Europe, et celles des régions orientales majoritairement russophones où se situe le complexe industriel du pays.

Plus vaste pays d'Europe, elle offre des régions et des cultures contrastées : montagnes, vastes plaines, mer bleue et villes envoûtantes. Tout d'abord Kiev, dont le centre, jalonné d'églises et de monastères, montre la ferveur de son peuple. Selon la légende, c'est ici qu'à la suite du baptême de Vladimir, le peuple slave a été baptisé dans les eaux du Dniepr. Kiev offre aujourd'hui mille visages. Il suffit, pour s'en rendre compte, de se promener dans l'allée boisée principale, le Khreshchatyk, ou de se perdre dans les rues du Podil, ce mystérieux quartier au bord du fleuve, aux ruelles étroites et aux senteurs héritées de toute une histoire.

A l'ouest du pays, les influences polonaises, roumaines et austro-hongroises se mêlent à l'identité ukrainienne, donnant un cachet particulier à la région. En témoignent les petites rues de Lviv au style " Mitteleuropa ", les merveilles cachées des vieilles villes de Kamianets-Podilsky ou de Tchernivtsi, ville-berceau de la chanson ukrainienne. Plus loin, la beauté sauvage des Carpates, dont les cols sont autant de lieux d'échange avec les voisins d'Europe.

Au sud de l'Ukraine, le long des côtes de la mer Noire, Odessa dresse sa silhouette, avec ses rues droites et sa population bigarrée et bien sûr le fameux escalier immortalisé par Eisenstein. Plus à l'est, les territoires du Dniepr offrent encore un autre visage du pays.

Depuis trois ans, l'Ukraine traverse une période d'importants changements historiques et politiques dont l'écho des tenants et des aboutissants a résonné mondialement. Les événements de Maïdan de 2014, la perte de la Crimée au profit de la Russie et la guerre dans le Donbass redessinent le pays. L'Ukraine reste néanmoins une destination étonnante et singulière, hors des sentiers battus. Des expériences inoubliables attendent ses visiteurs qui découvriront un pays aux multiples facettes, d'une nature éblouissante et à la population chaleureuse et généreuse.

L'équipe de rédaction

Remerciements : Un grand remerciement à Halyna Malets et Tatiana Markova, directrices des offices de tourisme de Lviv et Odessa, à leurs équipes et à tous les Ukrainiens, mes compatriotes, qui m'ont aidée à mieux connaître l'Ukraine.

UKRAINE : les adresses futées

UKRAINE : Idées de séjour

Quatre endroits en Ukraine sont absolument à visiter. Tout d'abord Kiev, où au moins 5 jours sont nécessaires pour en découvrir tous les charmes. Ensuite, l'ouest, de Lviv aux Carpates, qui offre des paysages tout à fait différents, entre Mitteleuropa et montagnes revigorantes. La troisième destination incontournable est bien sûr Odessa et la région de Poltava et ses villages typiques ukrainiens.

Ces quatre parties fort contrastées peuvent se combiner de façons différentes selon le goût du voyageur, sachant qu'entre ces quatre points de chute les distances sont assez longues et les trains ukrainiens, il faut le reconnaître, assez lents à l'exception des rapides qui relient Kiev avec Odessa et Lviv. Aussi, si l'on dispose de peu de temps en Ukraine, il vaut mieux choisir un endroit pour en découvrir tranquillement tous les charmes, que vouloir se précipiter et tout visiter, ce qui serait certainement très fatigant.

Si vous disposez d'une semaine, nous vous proposons de visiter Kiev et Odessa, Kiev et Lviv ou bien Kiev et Poltava. À partir de trois semaines de voyage, il est possible de visiter Kiev durant une semaine et de se rendre tranquillement à l'ouest ou continuer le long du Dniepr en visitant les principaux endroits des temps des cosaques pendant deux semaines ensuite. Si vous disposez de plus de trois semaines offrez-vous un circuit thématique en passant par les lacs et les rivières les plus remarquables du pays.

Enfin, prenez votre temps pour la visite des grandes beautés ukrainiennes et de l'est du pays qui, bien que moins touristique, présente quand même des points d'intérêt. D'une manière générale, l'Ukraine propose des séjours extrêmement variés, que l'on peut combiner à loisir selon ses goûts personnels : Carpates-Odessa, la région de Poltava seule, Kiev et Lviv...

Séjour court
Kiev et Odessa : une semaine

Jours 1-2-3. Arrivée à Kiev et visite de la ville. Promenade à la découverte de la vieille ville : visite de la cathédrale Sainte-Sophie abritant de superbes fresques, et qui représente incontestablement le plus bel édifice religieux de la capitale. En face, autre lieu de culte, la cathédrale Saint-Michel, l'un des plus anciens monastères de Kiev. Après la cathédrale rendez-vous sur Khreshchatyk, la rue principale de la ville, très animée, regorgeant de magasins branchés, de bars et de restaurants. L'avenue débouche sur la place de l'Indépendance (Maïdan Nezalezhnosti), scène principale de la vie politique et sociale du pays de ces dernières années, mais aussi l'un des endroits les plus animés de la ville. De nombreux concerts y sont proposés tout au long de l'année. Des marchands de glaces et de spécialités ukrainiennes vous offrent leurs meilleures délices. Sur la même avenue, tournez à la droite du grand magasin ZUM - les Galeries Lafayette made in Kiev -, baladez-vous dans la rue Volodymyrska. Vous y découvrirez de superbes bâtisses dédiées à la culture et à l'art. A quelques mètres se dressent les Portes d'or (Zoloti vorota), les anciens remparts de la ville datant du XIe siècle. Continuez jusqu'à la descente Saint-André (Andriyvsky Ouzviz), la plus artistique de la capitale. Tout en haut de l'allée, on arrive à l'église Saint-André et au château médiéval Richard Coeur de Lion. Plus loin, le Musée de la rue, consacré à l'histoire de la descente Saint-André et de ses habitants. Vers le bas de la rue, vous pourrez visiter l'un des musées les plus originaux d'Ukraine - la maison de l'écrivain Boulgakov, où un scénographe de talent a reconstitué les ambiances des différents romans de l'écrivain, ainsi que les différentes " atmosphères " de sa vie... Surnommée le Montmartre ukrainien, en raison des nombreux artistes qui y exposent aquarelles et sculptures chaque week-end, cette rue abonde en galeries d'art sympathiques. En descendant la rue, on arrive dans le quartier du Podil, sur la Place Kontraktova (Kontraktova Ploshchad'), l'une des plus anciennes places de la ville où se trouve la plus vieille faculté du pays l'Académie Mohyla de Kiev créée en 1632. Découvrez les grands boulevards de la capitale (boulevard Shevtchenko et boulevard Khmelnytsky) en passant par la cathédrale Saint-Volodymyr, le siège du Patriarcat de Kiev. Avant de quitter Kiev, consacrez une journée à la visite de la Laure de Petchersk, le monastère orthodoxe bâti en 1051 par les moines Antonï et Feodosï. Elle est constituée de nombreuses églises, dont l'une est pourvue d'un passage conduisant aux catacombes où reposent les momies d'ecclésiastiques. La descente dans les grottes se fait par un escalier très étroit, dans une ambiance solennelle et spirituelle où chacun, muni d'une petite bougie vient déposer auprès des moines sa prière la plus chère. Après la visite de la Laure continuez jusqu'au monument à la Mère Patrie (Rodina Mat'). Erigée en mémoire de la guerre de 1941-1945, cette statue domine la Dniepr et atteint 102 mètres.

Jours 4-5-6. Odessa. Ambiance et climat tout à fait différents dans cette élégante cité des bords de la mer Noire. À la fois station balnéaire et port maritime, Odessa est particulièrement charmante et agréable l'été. La rue Deribasyvska, principale artère commerçante de la ville, offre des promenades sans fin. Mais la ville est surtout connue pour ses musées : musée d'Archéologie, qui présente une superbe collection d'icônes et de pièces de monnaie anciennes ; musée de la Littérature, qui retrace la vie d'écrivains russes et ukrainiens (Chevtchenko, Tchekhov ou Pouchkine) ayant résidé ou fait escale à Odessa ; et, bien sûr, le musée de la Marine, qui abrite quelques trésors dont des originaux de maquettes de bateaux. Mais le plus intéressant est l'escalier Potemkine, nommé ainsi en se référant à l'épisode le plus célèbre du film d'Eisenstein, Le Cuirassé Potemkine, de 1925. C'est également l'un des meilleurs emplacements de la ville pour admirer la baie et le port. Odessa recèle aussi quelques petites plages des plus agréables pour se reposer des visites et allier pendant quelques heures, baignades, bronzage et farniente. Enfin, il ne faut pas quitter Odessa sans avoir visité son marché Privoz et goûté à la cuisine juive dans un des nombreux restaurants qui en ont fait leur spécialité, étant donné l'importance de cette communauté.

Jour 7. Retour à Kiev et départ.

Kiev et Lviv : une semaine

Jours 1-2-3. Arrivée à Kiev et visite de la ville (voir itinéraire ci-dessus).

Jours 4-5-6. Lviv. Belle, romantique, pétillante, austro-hongroise, polonaise et ukrainienne, Lviv est un vrai joyau tout à découvrir. Le centre-ville, magnifiquement restauré et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, offre des possibilités de promenade sans fin. La place du marché, piétonne et fleurie, bordée de superbes maisons des XVIIIe et XIXe siècles, aux décorations éclectiques, avec l'hôtel de ville et sa tour sur laquelle on peut monter pour avoir un panorama à 360 degrés sur les toits de la vieille ville. Ses nombreuses églises, dont la cathédrale arménienne, la Chapelle Boyim, l'église de la Dormition et l'église des Dominicains. La promenade sur la vieille colline du château et dans le cimetière monumental Lychakiv. L'atmosphère dans cette ville est fort agréable avec des petits cafés aux décors originaux et son arôme de café qui se répand par les charmantes ruelles du centre. Vous serez touchés par l'amour que ses habitants portent à cette ville dont l'histoire a été, tout au long du XXe siècle, celle de la défense acharnée de la langue et de l'identité ukrainiennes. Faites aussi une escapade en dehors de la ville dans les châteaux d'Olesko et de Pidhoritsky, construit pendant la Renaissance.

Jour 7. Retour à Kiev et départ.

Kiev et Poltava : une semaine

Jours 1-2-3. Arrivée à Kiev et visite de la ville (voir itinéraire ci-dessus).

Jours 4-5-6. Arrivée à Poltava. Située sur la route de l'Est ukrainien, la région de Poltava est munie d'un charme exceptionnel qui la démarque des autres villes du pays. Grâce à ses immenses forêts et au climat très doux, la région attire des touristes des quatre coins du monde qui veulent profiter de ses paysages et découvrir la vraie campagne ukrainienne, telle qu'elle est décrite dans les oeuvres de Nikolaï Gogol et de Tarass Shevtchenko. La ville de Poltava est connue pour sa bataille de 1709 qui marqua la défaite des troupes suédoises contre l'armée russe. Commencez votre découverte de la ville par le Monument de la gloire. Construit à partir de canons de l'époque, ce monument rend hommage aux soldats tombés et honore la hardiesse de l'armée de Pierre le Grand. Le parc Corpousny, attenant le monument, vous autorisera une halte vous permettant de contempler le monument. Plus loin, le musée de la bataille de Poltava informera davantage encore sur cette période de l'histoire. Continuez vers la place Ronde qui abrite huit bâtiments remarquables de style classique. La Rotonde Blanche (Bila Besidka) fut inaugurée à l'occasion du bicentenaire de la guerre de Poltava. D'ici, une vue splendide s'ouvre sur les alentours de Poltava et le monastère de la Croix (Khrestovozdvyzhensky monastyr). En empruntant la rue Mazurivska, vous verrez la cathédrale Ouspensky, détruite en 1934 à la suite de l'ordre du gouvernement soviétique et entièrement reconstruite en 2004. Ne passez pas à côté du monument de Galushka, érigé en l'honneur de la boulette de pâte très répandue dans la cuisine locale, notamment dans les soupes. La ville a été largement chantée par bien des écrivains qui séjournaient souvent à Poltava. Le manoir d'Ivan Kotliarevsky, fondateur de la langue ukrainienne littéraire, la statue de Maroussia Tchouraï, poétesse ukrainienne, le monument de Nikolaï Gogol et l'allée de ses personnages folkloriques ainsi que le théâtre de Poltava vous permettront de connaître la culture traditionnelle du pays. Prévoyez une journée pour la visite du fameux village Dykanka. Son cadre naturel exceptionnel composé de vieux chênes et de rivières a été souvent décrit par Nikolaï Gogol. L'accueil chaleureux de ses habitants ne vous laissera pas indifférent et aidera à mieux saisir l'identité locale.

Jour 7. Retour à Kiev et départ.

Kiev et Tchernivtsi : une semaine

Jours 1-2-3. Arrivée à Kiev et visite de la ville (voir itinéraire ci-dessus).

Jours 4-5-6. Tchernivtsi. Chef-lieu de la région de Bucovine, la ville de Tchernivtsi fait découvrir une Ukraine différente. Située à la frontière roumaine et moldave, elle est témoin d'un extraordinaire brassage des cultures et des langues. Malgré son charme, la ville ne reste que peu prisée par les touristes, souvent découragés par le long trajet en train nécessaire pour rejoindre Tchernivtsi. Une fois arrivé, vous réaliserez cependant assez vite que cette ville vaut le détour. Commencez votre séjour par la visite de la Place centrale (Tsentralna ploscha). Depuis 2004, une belle tradition existe sur cette place : un musicien habillé à la bucovinienne joue un morceau connu depuis les balcons de l'Hôtel de ville (datant de 1847) tous les jours à midi. Empruntez la rue Kobylyanskoï dont les bâtiments rappellent l'architecture autrichienne, et continuez vers l'église Arménienne. En passant par la rue Rouska, vous arrivez à la Maison-bateau - joyau architectural de Tchernivtsi. La rue Chaikovskoho mène à la place de la Philharmonie. Plus loin, la place du Théâtre (Teatralna ploscha) où se trouve le Centre culturel abritant le Musée de l'histoire et de la culture juive. Enfin, découvrez LA curiosité de la ville. Il s'agit de l'Université de Tchernivtsi, ancienne résidence des métropolites de Bucovine, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2011.

Jour 7. Retour à Kiev et départ.

Séjour long

L'Ukraine est un pays grand et très varié. C'est pourquoi nous conseillons un séjour de deux semaines minimum. Cela ne vous permettra pas pour autant de voyager dans le pays entier, pour cela vous auriez besoin de trois semaines au moins, voire un mois, pour vous familiariser avec certaines de ses régions. Nous proposons trois itinéraires différents à la découverte de l'ouest, du sud ou de l'est du pays. Vous pouvez vous déplacer en utilisant les transports en commun, mais cela ralentira sensiblement votre périple. L'idéal serait de disposer de votre propre voiture.

Kiev et l'Ouest

C'est dans les régions occidentales du pays que le sentiment d'appartenance nationale est le plus fort. Ici on parle ukrainien et les traditions authentiques du pays se sont conservées. Après une halte de trois jours à Kiev, vous pouvez vous diriger vers la frontière polonaise, à la découverte d'une autre ville célèbre, Lviv, berceau du nationalisme ukrainien. Ville de la Mitteleuropa, Lviv présente un patrimoine architectural magnifique, surprend ses visiteurs par son atmosphère accueillante et incite à la flânerie. Vous resterez ici trois jours, dont un sera dédié à la visite des châteaux aux alentours de Lviv. Ensuite, descendez vers Uzhgorod pour une halte de deux jours qui comprendra aussi la visite de Mukhacheve et de son magnifique château. Ville de frontière, la pétillante Uzhgorod ressemble à une ville balkanique. D'ici vous pouvez repartir pour Rakhiv et commencer l'exploration des Carpates et de ses villages houtsoules. Randonnées, canoë, excursions à vélo permettent de découvrir une grande partie de l'Ukraine traditionnelle à travers ces montagnes sauvages et ses paysages d'une rare beauté. Après trois jours vivifiants au milieu de la nature, prenez la route pour la belle Tchernivtsi en passant par Kosiv où vous visiterez son célèbre marché artisanal houtsoule. A Tchernivtsi, une promenade dans le centre-ville s'impose, tout comme la visite du complexe fantasmagorique de l'université. Prévoyez une visite aux forteresses de Khotyn et de Kamyanets-Podilsky, cette dernière une étape incontournable de tout voyage en Ukraine. De Kamyanets vous pouvez revenir à Lviv ou bien à Kiev. Prévoir 15-16 jours.

Kiev et le chemin des cosaques : du Dniepr à la mer Noire

Après quelques jours passés dans la capitale du pays, partez à la découverte des régions centrales et du sud de l'Ukraine. En descendant le Dniepr vous explorerez une grande partie de l'histoire de l'Ukraine, notamment des cosaques qui furent les premiers soldats sur les terrains du pays installés le long du Dniepr jusqu'à la mer Noire. Commencez votre voyage par la ville de Pereyaslav-Khmelnytsky où en 1654, à l'initiative de Bogdan Khmelnytsky, le conseil cosaque a fait serment de fidélité au tsar Aleksei Mikhailovitch. Suite à cette décision, l'Ukraine est passée sous contrôle russe. La ville de Kaniv représente un important centre de la culture cosaque. Vous pourrez aussi voir la tombe du célèbre poète ukrainien Tarass Shevchenko, ardent défenseur de la culture ukrainienne. Kaniv une ville emblématique du pays qui incarne l'esprit ukrainien aussi bien que la ville de Cherkassy, ville-rempart des cosaques, située à 70 km. En continuant sur le Dniepr on arrive à Dnipropetrovsk, l'une des plus grandes villes industrielles et commerciales du pays. Plus loin, la ville de Zaporijia - le berceau du peuple cosaque. Aux temps des cosaques la plus importante forteresse Zaporizska Sitch fut installée sur l'île Khortitsa. En passant par les villes de Kherson et de Mykolaïv vous découvrirez l'histoire des cosaques dans les campagnes des guerres russo-turques de 1735-1739 et 1877-1878. La dernière destination de ce circuit est la ville d'Odessa. Elégante et décadente, cette ville est magnifique. A la fois station balnéaire et le port maritime le plus important du pays, Odessa est pleine de charme et de contrastes. Passez ici trois ou quatre jours dont l'un pourrait être consacré à une excursion dans le delta du Danube, à Vylkove.

Kiev et l'Est

Les régions à l'est du Dniepr sont encore différentes. Villes industrielles, mais verdoyantes et très propres, architecture soviétique et des habitants russophones. Après trois jours passés à Kiev, dirigez-vous à Tchernihiv. Plongée dans la verdure, cette ancienne principauté est patrimoine de l'Unesco pour ses monastères et ses églises. Prévoyez une journée entière ici afin de profiter de la beauté de l'endroit. Ensuite, partez à la découverte de la " rive gauche " du pays, nettement moins touristique que l'Ouest et le Sud. Sur la route avant d'arriver à Poltava, vous pouvez visiter les villages du circuit de Gogol, comme Myrhorod, Sorotchyntsi et Dykanka. La campagne dans cette partie du pays est magnifique, avec des champs qui s'étendent à perte de vue et des petits villages bucoliques. Après, vous pouvez rejoindre Poltava que les Ukrainiens considèrent comme le berceau de leur culture. Cette jolie ville fut reconstruite sur le modèle de Saint-Pétersbourg et présente une allure impériale qui contraste beaucoup avec la campagne tout autour. De Poltava vous irez à Kharkiv, le principal centre culturel de l'Ukraine de l'Est, ensuite à Zaporijia. Le trésor de cette ville industrielle et peu agréable est l'île de Khortitsa où se trouvait l'ancienne sitch des Cosaques zaporogues. De Zaporijia vous pouvez rejoindre Kharkiv, capitale de l'Ukraine de 1919 à 1934. Prévoyez 10-12 jours.

Séjours thématiques
Le ski dans les Carpates

Les Carpates restent une destination très prisée par les Ukrainiens en hiver. Les stations de ski accueillent des milliers de skieurs locaux et étrangers chaque année. L'infrastructure mise en place est assez bien développée (télésièges modernes, pistes aménagées selon différents niveaux de difficulté...). Les stations comme Bukovel débordent d'amateurs et de skieurs professionnels. L'avantage des Carpates réside dans le cadre naturel extraordinaire de la région et l'hospitalité des habitants qui vous impressionneront par leur simplicité et générosité !

Si vous y allez fin décembre ou début janvier vous aurez la chance d'assister aux fêtes de fin d'année. La neige, les montagnes et les festivités hivernales : quoi de mieux pour fêter Novyi Rik (le Nouvel An) et Rizdvo (Noël) ?

La tournée des opéras

L'Ukraine, tout autant que sa voisine la Russie, est l'une des destinations phares pour les amateurs d'opéra. Le séjour peut commencer par la capitale, Kiev, qui possède l'un des plus beaux opéras du monde. Construit en 1919, il a depuis été restauré. Pendant la saison, plusieurs pièces classiques sont au programme, du répertoire national à l'international. Le théâtre académique d'opérette, fondé en 1934, vous impressionnera par la variété de son répertoire et la beauté de ses locaux.

Le séjour peut ensuite se prolonger par l'immanquable opéra de Lviv, à l'ouest du pays. Construit entre 1897 et 1900, dans un style néorenaissance viennois et avec une façade particulièrement travaillée et originale, il a été récemment rénové. De plus le décor intérieur est d'une rare beauté : peintures, sculptures, dorures et moulures recherchées. Tout comme à Kiev le programme est classique et les places sont à un prix dérisoire.

La prochaine étape est Odessa, près de la mer Noire. Le théâtre d'opéra et de ballet a été construit entre 1884 et 1887. Son style composite et imposant, reconnaissable au char de Melpomène qui surmonte l'entrée principale, en fait un monument absolument somptueux. Fermé pour travaux pendant plusieurs années, il a rouvert en 2008 et brille à nouveaux de tous ses ors.

À la découverte de la cuisine ukrainienne

Ce séjour s'adresse aux amateurs et passionnés, à la recherche d'une alliance entre les plaisirs du palais et la découverte de saveurs nouvelles. L'Ukraine a, en effet, de quoi exciter les papilles des gourmands les plus exigeants, en proposant une offre très variée et pour tous les goûts.

Cependant comme dans de nombreux pays, chaque région a ses spécialités. Pour découvrir toute la cuisine du pays, il faudra voyager !

Le périple gastronomique commence à Kiev où vous pourrez savourer les incontournables de la cuisine ukrainienne (côtelette à la kievienne, varenyky, bortsch etc.). Prenez ensuite la direction de Poltava, et de ses restaurants, qui sauront vous proposer des dizaines de déclinaisons de galouchky (boulettes de pain) accompagnant une grande majorité des plats.

A l'ouest, la cuisine des Carpates, très copieuse, saura rassasier les plus gourmands des montagnards. Tout y est : râpés de pommes de terre, poissons et viandes farcis, galettes, et bien sûr le fameux brynza (fromage frais, élaboré à partir de lait de brebis). Par ailleurs, l'accueil et l'authenticité des restaurants de la région vous donneront l'impression d'une immersion chez l'habitant.

Enfin, partez à la découverte de la cuisine du sud. Le fameux forschmak ainsi que le moelleux odessite sont deux spécialités à déguster absolument. C'est également dans le sud que vous pourrez goûter un plat typique de la cuisine tatare : les tcheboureki.

Voir plus d'idées de séjours

Ukraine : Les villes remarquables

Kiev
Sebastopol
Odessa

UKRAINE : Les principales destinations

UKRAINE : Galerie photo

Ukraine : Actualité et reportage

10 lieux magiques pour faire sa demande en mariage

Vous vous sentez prêt à faire le grand saut ? Difficile de choisir le bon endroit pour ce qui sera certainement l'un des plus beaux jours de votre vie. Pour vous donner un petit coup de pouce avant la Saint-Valentin, Le Petit Futé vous livre sa sélection des dix lieux magiques pour faire sa demande en mariage. Et si elle/il refuse, on ne peut plus...

10 sites abandonnés à découvrir absolument !

Ils font peur, fascinent ou impressionnent... Dans tous les cas, ces sites abandonnés ne laissent pas indifférent ! Ils nous emmènent hors des sentiers battus à la découverte d'endroits encore figés dans le temps. Désertés par l'homme depuis plusieurs années, ces lieux sont aujourd'hui le terrain de jeu préféré des visiteurs aventureux et...

Les 10 stations de métros qui ressemblent plus à des musées souterrains

Métro, boulot, dodo et parfois c'est beau ! Les usagers des transports parisiens n'ont que très peu l'occasion de s'extasier pendant leur trajet quotidien (si l'on excepte la station d'Arts et Métiers sur la ligne 11) et pourtant bien des pays ont fait de leurs souterrains, un lieu d'émerveillement. Artistes, architectes et designers de renom ont...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Ukraine

Liens utiles Ukraine