Pays au carrefour des influences, ardue sera la tâche de celui désirant le définir simplement. Tout aussi occidentale qu'orientale, à la périphérie du monde slave mais tout aussi proche de l'Europe, la place centrale de ce pays charnière lui fait réunir deux cultures, deux mentalités, deux langues : celles de l'Ukraine, concentrées dans l'ouest à dominante agricole, et plutôt tourné vers l'Europe, et celles des régions orientales majoritairement russophones où se situe le complexe industriel du pays.

Plus vaste pays d'Europe, elle offre des régions et des cultures contrastées : montagnes, vastes plaines, mer bleue et villes envoûtantes. Tout d'abord Kiev, dont le centre, jalonné d'églises et de monastères, montre la ferveur de son peuple. Selon la légende, c'est ici qu'à la suite du baptême de Vladimir, le peuple slave a été baptisé dans les eaux du Dniepr. Kiev offre aujourd'hui mille visages. Il suffit, pour s'en rendre compte, de se promener dans l'allée boisée principale, le Khreshchatyk, ou de se perdre dans les rues du Podil, ce mystérieux quartier au bord du fleuve, aux ruelles étroites et aux senteurs héritées de toute une histoire.

A l'ouest du pays, les influences polonaises, roumaines et austro-hongroises se mêlent à l'identité ukrainienne, donnant un cachet particulier à la région. En témoignent les petites rues de Lviv au style " Mitteleuropa ", les merveilles cachées des vieilles villes de Kamianets-Podilsky ou de Tchernivtsi, ville-berceau de la chanson ukrainienne. Plus loin, la beauté sauvage des Carpates, dont les cols sont autant de lieux d'échange avec les voisins d'Europe.

Au sud de l'Ukraine, le long des côtes de la mer Noire, Odessa dresse sa silhouette, avec ses rues droites et sa population bigarrée et bien sûr le fameux escalier immortalisé par Eisenstein. Plus à l'est, les territoires du Dniepr offrent encore un autre visage du pays.

Depuis trois ans, l'Ukraine traverse une période d'importants changements historiques et politiques dont l'écho des tenants et des aboutissants a résonné mondialement. Les événements de Maïdan de 2014, la perte de la Crimée au profit de la Russie et la guerre dans le Donbass redessinent le pays. L'Ukraine reste néanmoins une destination étonnante et singulière, hors des sentiers battus. Des expériences inoubliables attendent ses visiteurs qui découvriront un pays aux multiples facettes, d'une nature éblouissante et à la population chaleureuse et généreuse.

Les lieux incontournables d'Ukraine

Les circuits touristiques en Ukraine

Kiev et Odessa : une semaine

De la capitale, Kiev, à la cité portuaire d'Odessa, cette semaine en Ukraine vous permettra de découvrir l'histoire, la culture et la gastronomie du pays.

Kiev et Lviv : une semaine

De la capitale de l'Ukraine à l'ancien centre historique de la Galicie, cette semaine entre Kiev et Lviv vous donnera un aperçu de la richesse historique et culturelle du pays. Sans oublier les nombre...

Photos d'Ukraine

Découvrir l'Ukraine

Les plus de l’Ukraine

Un carrefour d’histoire et de culture
Statue de Lénine sur la place Kulikovo.
Statue de Lénine sur la place Kulikovo.

Si l'Ukraine nous apparaît aujourd'hui comme une évidence, en réalité, elle n'a émergé que très récemment de ses frontières actuelles, alors que toutes ses régions ont connu des histoires fort diverses : d'un côté, la Crimée a vu défiler les grands peuples marchands romains et grecs, ainsi que de nombreux peuples nomades comme les Scythes et surtout les Tatars qui, fascinés, y ont élu domicile ; d'un autre côté, l'ouest du pays n'a eu de cesse de passer de main en main - Grand-Duché de Lituanie, Pologne, Moldavie, Empire austro-hongrois. Aussi ne faut-il pas s'étonner de l'immense richesse et de la variété du paysage, de l'urbanisme et de l'architecture que l'on rencontre en Ukraine et qui constitue son atout majeur. L'ouest se rapproche de Vienne ou de Cracovie, avec Lviv construite comme une ville typique de la Mitteleuropa, avec ses châteaux et ses forteresses typiquement européens. Aller en Ukraine c'est bien se replonger dans l'histoire de toute l'Europe et des plus grandes civilisations.

Une nature omniprésente

Chaînes montagneuses, végétation luxuriante, plages sans fin, couleurs éclatantes et grands espaces... Dans les Carpates, la nature est encore pratiquement vierge. Les montagnes semblent n'avoir jamais connu le pas de l'homme. Les lacs et les rivières y sont comme figés dans une bienheureuse éternité, seules les feuilles dorées par l'automne semblent valser en surface. Les steppes à perte de vue qui s'étendent le long du Dniepr, sur les côtes de la mer d'Azov, jusqu'à la mer Noire plongent dans une tout autre atmosphère - celle de l'infini et du patrimoine naturel intact. Et puis, il y a les magnifiques steppes jaunes d'Askania Nova, les régions marécageuses de Polésie, les forêts verdoyantes du nord-est du pays, les paysages insolites de l'embouchure du Dniepr vous enchanteront par leur authenticité. L'Ukraine saura séduire tous les amoureux de la nature.

Variété des excursions et des activités

L'Ukraine est un pays si varié, que l'on peut y pratiquer toutes sortes de tourismes et d'activités. Le Dniepr accueille tout l'été de nombreuses croisières qui permettent de découvrir des paysages magnifiques et de visiter la Sitch des Cosaques à Zaporijia. La région d'Odessa présente quant à elle quantité d'expéditions : randonnées, découvertes des villages viticoles de Chabo et de Froumouchyna Nova, baignades en mer, planche à voile et même visite des catacombes. On peut aussi aller passer quelques jours dans la fameuse baie Zatoka, où se rencontrent les eaux de la mer Noire et du Dniestr. Les Carpates, magnifiques et si préservées, sont le lieu de balades revigorantes dans l'air frais des montagnes, de repos dans des stations de soins thermaux et de découverte du peuple houtsoule, plus vieil habitant des lieux et pilier de la culture ukrainienne. Entre steppes du Sud-Est, réserves naturelles et zoo aux animaux les plus divers, l'Ukraine est un pays attrayant, où originalité et diversité sont au rendez-vous.

Un riche patrimoine architectural

On ne se douterait pas en arrivant en Ukraine de la richesse et de la variété architecturale que l'on peut y voir. Les bâtiments religieux sont de pures merveilles. Il n'est qu'à citer l'église Sainte-Sophie à Kiev, construite sur le modèle de Sainte-Sophie de Byzance, et qui demeure le signe de la conversion du monde slave de l'Est au christianisme. Kiev recèle bien d'autres bâtiments religieux de toute beauté : les cathédrales Saint-Michel, Saint-André et Saint-Vladimir. Non loin de Kiev, la ville de Tchernigov est un petit bijou architectural où l'on peut visiter dans une nature magnifique les restes d'églises très anciennes. A l'ouest, Lviv est un exemple superbe de ville mitteleuropéenne. Par ailleurs l'Ukraine regorge aussi d'églises grecques et arméniennes, véritables prouesses architecturales. Théâtres et Opéras offrent eux aussi les visites les plus fascinantes, les Opéras d'Odessa et de Tchernivtsi en particulier ont été construits par les architectes allemands Fellner et Gelner, à l'origine de l'Opéra de Vienne. Enfin, l'Ukraine dévoile au voyageur curieux des lieux d'une originalité et d'une unicité qu'il serait difficile de décrire comme l'ancienne résidence des métropolites de Bucovine à Tchernivtsi.

Une destination originale et abordable

L'Ukraine est une destination très abordable même pour les petites bourses. Par ailleurs, encore à l'écart des parcours touristiques traditionnels, l'Ukraine, si l'on omet Kiev qui est une destination très prisée par les touristes, est encore loin d'avoir été prise d'assaut par le tourisme de masse. La côte de la mer Noire hors saison et les Carpates proposent des vacances reposantes, en dehors des sentiers battus et au coeur de l'âme ukrainienne. Aux marges de l'Europe, l'Ukraine reste encore un " mystère " pour nombre d'Européens. Aussi, qu'il s'agisse d'une escalade des montagnes des Carpates ou d'un plongeon printanier dans la mer Noire la découverte sera véritable et vous permettra une rencontre avec un peuple, des paysages et des sensations uniques.

La Crimée : un territoire désormais inaccessible depuis l'Ukraine

La Crimée est une péninsule au sud de l'Ukraine, reliée au reste du pays par l'isthme de Perekop. Réputée pour son cadre naturel exceptionnel, cette presqu'île a longtemps été une destination phare pour tous les citoyens des pays de l'ex-Union soviétique. Outre ses deux villes incontournables, Sébastopol et Yalta, ses stations balnéaires remarquables, son littoral hors du commun et ses montagnes aux forêts invraisemblables en font une véritable perle rare.

Les palais majestueux de Crimée, témoins de leur époque, éblouissent par leur somptuosité et individualité. C'est dans l'un d'entre eux, ancienne résidence d'Alexandre II à Livadia, que le sort de l'Allemagne et du Japon d'après-guerre a été décidé. C'est en effet ici, que les dirigeants de l'Union Soviétique (J. Staline), du Royaume-Uni (W. Churchill) et des Etats-Unis (F.D. Roosevelt) se sont rencontrés lors de la célèbre Conférence de Yalta en février 1945. Un autre palais, celui de Bakhtchissaraï, vous propose de retracer l'histoire particulière du peuple tatar et de son khan.

La situation actuelle en Crimée : entre deux Etats

L'année 2014 s'est avérée être une année de grands bouleversements pour toute l'Ukraine. En février 2014, la Crimée s'est vue annexée par les troupes militaires russes. Suite au référendum, organisé par les représentants du pays voisin dans toute la péninsule, visant à rattacher la presqu'île à la Russie, la Crimée a été reconnue par cette dernière comme un sujet administratif au sein de la Fédération de Russie. En revanche, ni le gouvernement ukrainien, ni la communauté internationale ne reconnaissent ce référendum car ce dernier ne relève pas de la législation ukrainienne et porte atteinte à tous les accords internationaux garantissant l'intégralité du territoire de l'Ukraine.

L'Ukraine considère toujours la Crimée comme une région lui appartenant, même si depuis son annexion le gouvernement ukrainien n'a plus aucune main sur les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif. Quant à la Crimée, la législation russe y est actuellement en vigueur aussi bien que la monnaie (le rouble). Ainsi, de jure la Crimée fait partie de l'Ukraine, ayant un statut de territoire temporairement occupé, mais de facto c'est la Russie qui contrôle aujourd'hui la péninsule.

Compte tenu de cette situation équivoque, les voyages en Crimée depuis l'Ukraine s'avèrent malheureusement impossibles.

La liaison entre le reste du pays et la Crimée reste actuellement suspendue, l'accès y est réglementé et présente de nombreuses difficultés aussi bien pour les locaux que pour les touristes étrangers. L'Ukraine ne garantit plus la sécurité des voyageurs dans cette région et peut pénaliser toute personne s'y rendant par voies terrestre, maritime ou aérienne autres que celles du pays.

Pour plus de renseignements. Consultez le site de l'Ambassade de France en Ukraine, www.ambafrance-ua.org

Reportages & actualités d'Ukraine

Ailleurs sur le web
Avis