2020 promet d'être une année où profiter de grandes plages de congés, en posant très peu de jours. Plusieurs jours fériés vont tomber un vendredi, de quoi bénéficier à plusieurs reprises de week-ends de trois jours pour s'offrir quelques escapades ressourçantes. En suivant quelques conseils, il sera même possible d'obtenir jusqu'à 16 jours de congés en n'en posant seulement que la moitié. Alors, à tous ceux qui n'y avaient pas encore pensé, suivez quelque astuces pour partir vers d'autres contrées et faire de 2020 l'année de l'évasion !

©

Cela commence dès janvier 

Le 1er janvier 2020 tombe un mercredi. En milieu de semaine c'est pratique, en posant les deux jours précédents le premier jour de la nouvelle année ou les deux jours suivants, on bénéficie de cinq jours consécutifs. Certains diront qu'il vaut mieux poser les deux jours suivants, histoire d'avoir le temps de se remettre des festivités. Mais en posant les deux jours précédents, c'est aussi une belle occasion de partir fêter la nouvelle année ailleurs, pourquoi pas dans une capitale européenne, à Londres ou bien à Berlin.

©

Commencer l'année avec des longues vacances 

Notez également qu'en posant seulement 6 jours en cette période de fin d'année, on peut bénéficier de 12 jours de vacances ! En effet, le 25 décembre et le 1er janvier tombant un mercredi, en posant les 26, 27, 30, 31 décembre et les 2 et 3 janvier, on profite de longues vacances avec les week-ends inclus. Plus question alors de seulement partir en week-end, mais on peut envisager de partir passer les fêtes dans une destination lointaine. Pourquoi ne pas rejoindre alors les Antilles pour et se souhaiter « Joyeux Noël » et « Bonne année » sur une plage de rêve ?

©

Une escapade à l'occasion de Pâques 

En 2020, Pâques tombera le lundi 13. En ne posant aucun jour, on profite déjà d'un week-end de trois jours et c'est appréciable pour s'offrir quelques chouettes instants en famille. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi poser 4 jours, les mardi, mercredi, jeudi et vendredi qui suivent le lundi de Pâques pour bénéficier de vacances de 9 jours. Une option à laquelle réfléchir pour par exemple partir célébrer les fêtes pascales au Vatican. Que l'on peut associer à la découverte des plus beaux sites de Rome pour le reste des vacances. La Dolce Vita à Pâques en somme.  

©

En mai, deux week-ends de trois jours sans rien poser

On est toujours un peu stressé de savoir quels jours vont tomber le 1er et le 8 mai. Eh bien, bonne nouvelle pour 2020 ! Ils tombent un vendredi. Sans poser de jours de congés, on profite déjà de deux week-ends de trois jours et alors que le printemps bat son plein, c'est une bonne occasion de profiter de jours de farniente à la maison ou bien alors de rejoindre la côte Atlantique et les douces températures d'une charmante station balnéaire. Les Sables-d'Olonne, Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou pourquoi pas la Bretagne, c'est l'occasion rêvée d'aller respirer le grand air. 

©

En mai, on peut aussi ne travailler que 7 jours ! 

Attention, bon plan. Pour celles et ceux qui ont de la chance d'avoir beaucoup de jours à poser avant le 31 mai, c'est l'occasion de profiter de grandes vacances et de ne travailler que 7 jours sur le mois. En posant la semaine du 11 au 15, puis du 18 au 20 et enfin le vendredi 22, on peut alors partir en vacances du 8 au 24 mai inclus. Et on dénombre seulement 9 jours de congés posés. Pour tous ceux qui aiment fuir les grands départs d'été et profiter de tarifs intéressants pour partir en voyage au bout du monde, c'est une occasion en or. Un road trip dans l'ouest des États-Unis ou parcourir la Thaïlande du nord au sud, quelques idées pour un vrai dépaysement.

©

Pour quatre jours posés, neuf jours de congés en juin

Ah juin ! Le soleil qui commence à sérieusement s'affirmer. Sans poser de jour, on profite déjà de trois jours de repos consécutifs avec le lundi 1er juin, jour de la Pentecôte. On peut également poser un seul jour pour un week-end de quatre jours, le vendredi 29 mai ou le mardi 2 juin. Mais si on a besoin d'une pose plus longue pour recharger les batteries, et s'envoler vers des destinations comme le Maroc ou bien la Tunisie, alors il faut poser les jours qui vont du 2 au 4 juin pour profiter de neuf jours de vacances, soit du 30 mai au 7 juin inclus. 

©

Optimiser le 14 juillet 

En 2020, le 14 juillet tombera un mardi. En posant le lundi 13, on a déjà la chance d'avoir quatre jours de temps libre, soit du 11 au 14 juillet. Pour avoir un peu plus de temps et faire ses valises pour s'offrir une vraie pose estivale à la plage, il faudra alors poser le 13, puis du 15 au 17, soit quatre jours qui permettront de partir neuf jours en vacances. En plein mois de juillet, c'est intéressant et c'est surtout un mois où l'esprit est concentré sur les congés d'été et où on ne rêve qu'à rejoindre des coins de nature, comme les belles plages des Landes, pour décompresser au soleil.

©

Petite exception avec le mois d'août 

Si en 2020, beaucoup de mois vont être propices à l'optimisation des congés, ce ne sera pas le cas du mois d'août puisque le 15 tombera un samedi. Mais pour se consoler, on peut toujours poser le vendredi 14 ou le lundi 17 pour profiter d'un week-end de trois jours et louer un gîte avec des amis en Dordogne pour de bons moments autour d'une piscine et déguster la gastronomie locale à l'occasion de repas festifs.  

©

En novembre, facile de s'accorder une semaine de vacances 

Pas de chance en 2020 pour le 1er novembre, il tombe un dimanche. Mais on se rattrape avec le 11 novembre qui lui tombe un mercredi. En posant deux jours, avant le 11 ou juste après, on profite de 5 jours de repos et si l'on pose le double de jours, soit quatre, on a alors neuf jours consécutifs pour s'offrir une escapade. Pourquoi pas en Europe, à Séville, pour avoir la chance d'apercevoir le bleu du ciel ou en Écosse pour ceux qui sont plus « bonne tasse de thé autour d'un agréable feu de cheminée ».

©

Une pause à l'occasion de fêtes de Noël 

Le 25 décembre tombera un vendredi en 2020. Plusieurs options se présentent alors pour faire une pause et profiter des festivités avec la famille et les amis. Si malgré tout, on a du travail, alors on profitera de trois jours consécutifs ou de quatre jours avec un seul jour posé : le 24 ou le 28. En revanche, si on souhaite s'accorder de vraies vacances pour avoir le temps de faire ses cadeaux, préparer les repas ou bien même louer un chalet dans les Alpes ou dans les Pyrénées et prendre un grand bol d'air, on peut poser quatre jours du 21 au 24 pour neuf jours de congés, ou huit jours du 21 au 24 et du 28 au 31 pour avoir 16 jours de congés. C'est bien cela, pour huit jours posés, on a le double de jours de repos. Différentes options à étudier en fonction des congés restants et une nouvelle occasion de profiter de 2020 comme il se doit.

©