Le vaste réseau de voies navigables que nous connaissons en France, le plus étendu d'Europe, est l'héritage d'une longue politique d'aménagement du territoire. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de maîtriser l'environnement, mais bien, pour tout le monde, de profiter de la nature comme elle se présente. Naviguer au fil de l'eau et siffloter sur les berges sont un plaisir simple accessible à tous aux quatre coins de l'hexagone. 

Voies Navigables de France modernise, exploite et développe 6 700 km des 8 500 km de voies navigables françaises.

Pour en savoir plus : VOIES NAVIGABLES DE FRANCE - VNF. Téléphone au 03 21 63 24 24, site Internet ou par email [email protected]

©

N°1 - SEINE ET BORDS DE MARNE

Une croisière sur la Seine et on ne cesse de tourner la tête pour découvrir les monuments construits au pied du fleuve. À droite : l’hôtel de ville, le Louvre, le Grand et Petit Palais... À gauche : le musée d’Orsay, la tour Eiffel, l’Assemblée nationale... Si vous préférez plus d’intimité, optez pour la navigation sur le canal Saint-Martin, le canal Saint- Denis ou le canal de l’Ourcq. En aval de Paris, vous pourrez redécouvrir les paysages chers aux Impressionnistes vers Giverny. Comment ne pas penser également aux bords de Marne et aux succès des guinguettes du siècle dernier ? Depuis Paris, vous pouvez embarquer pour une croisière champêtre à l’ambiance musette le temps d’une journée.

©

N°2 - LES CANAUX DU NORD

La région Hauts-de-France présente une grande variété de parcours grâce à ses 680 km de canaux. Vous pouvez débuter votre balade à Compiègne à la con uence de l’Aisne et de l’Oise. D’anciens mariniers, aujourd’hui à la retraite, ont choisi la ville comme port d’attache, on les croise alors en longeant les quais. Longueil-Annel, Péronne, la voie de Lille via Marquion, Arras et Douai, connu pour son cimetière pour chiens des mariniers et son beffroi classé par l'UNESCO, puis, en n Lens, jalonneront votre promenade maritime. Vous pourrez également rejoindre les Flandres belges et les charmantes Bruges et Gand en empruntant la Lys transfrontalière via Lille.

©

N°3 - LE MARAIS POITEVIN

Sous les voûtes de feuillage, la promenade dans le marais est empreinte de poésie et d’authenticité. Les marais mouillés du sud des Deux- Sèvres ne sont accessibles qu’en barque. C’est un labyrinthe aquatique, un dédale de chemins d’eau. Partir avec un guide pour quelques heures est sans aucun doute le meilleur moyen de découvrir les richesses et l’histoire du marais. Mais vous pouvez également partir seul... Pensez alors à garnir votre panier de pique-nique !

©

N°4 - LE CANAL DU MIDI

Le canal du Midi, la zone uviale la plus méridionale du pays, est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1996. Il forme avec le canal latéral à la Garonne le canal des Deux-Mers et permet de relier la Méditerranée à l’océan Atlantique. Côté méditerranée, on vogue à la découverte de l'Occitanie au cœur d’une région viticole exceptionnelle et l’on part à l’assaut de cités mythiques. De la forti ée Carcassonne à la romaine Narbonne, le canal du Midi est celui qui attire le plus grand nombre de plaisanciers, notamment au mois d’août.

©

N°5 - L’AQUITAINE EN REMONTANT LA GARONNE

Le canal de la Garonne, qui forme avec le canal du Midi le canal des Deux- Mers, relie Bordeaux à Toulouse. L’occasion de découvrir Bordeaux, plus que jamais tendance depuis l’ouverture de sa Cité du Vin en mai 2016. Ici aussi on se régale d’une gastronomie raf née et de grands crus d’exception ! Une aubaine pour reprendre des forces entre les visites des charmantes cités médiévales de la région, comme Agen ou Montauban, et des sites historiques de renom. Il faudra également faire une halte à Nérac pour ses vestiges Renaissance et son calme le long de la Baïse. Enchanteur !

©

N°6 - ENTRE LES FALAISES DU LOT

Quel plaisir d’explorer le Lot au l d’une rivière qui serpente entre les falaises de cette région aux paysages spectaculaires ! C’est aussi l’occasion de découvrir la charmante ville millénaire de Cahors. Ici les pierres et les ruelles remontent à l’époque gallo-romaine et médiévale et sont l’occasion d’une sympathique journée de visite. On peut aussi partir à l’assaut des vignobles environnants, arpenter le village médiéval de Saint-Cirq-Lapopie ou encore s’enfoncer dans les grottes préhistoriques de Pech-Merle.

©

N°7 - LA LOIRE ET LE CANAL DE BRIARE

Commencez par le canal de Briare connu pour son pont-canal majestueux long de 663 mètres. En bateau ou à vélo, les sportifs rejoindront les courants de la Loire pour faire du canoë-kayak. La Touraine, elle, est la région des châteaux de la Renaissance. Pro tez aussi du Cher pour approcher le château de Chenonceau. À Angers, le château du XIIIe siècle et la tenture de l’Apocalypse sont incontournables. Dans le Saumurois, vous pourrez visiter les champignonnières et des maisons troglodytes. En n, à Nantes, d’où l’on peut aussi commencer sa croisière sur la Loire, c’est l’Atlantique qui vous ouvre les bras.
©

N°8 - LE RHÔNE ET LA CAMARGUE

Le soleil de Provence, les paysages sauvages de Camargue et la gastronomie du Sud-Est. Sur plus de 800 km, le Rhône séduit le plus grand nombre en multipliant les facettes et les attraits. Arles et ses arènes, Avignon et les croisières dans ses vignobles ou sous son fameux pont, Beaucaire et son château, la cité médiévale de Roquemaure et son vignoble, seront autant d’étapes agréables avant d’arriver à Lyon après Valence et Tain l’Hermitage. Au départ d’Arles, on peut aussi rejoindre Sète en empruntant le Canal du Rhône, via Aigues Mortes et en traversant l’Etang de Mauguio. Une croisière idéale pour découvrir la Camargue.

©

N°9 - L’ALSACE ET SES CANAUX

Naviguer sur les canaux alsaciens est également très agréable. Et les sites touristiques sont légion. Il ne faudra pas manquer Mulhouse et la forêt de la Hardt, Colmar et le folklore alsacien, Strasbourg et le quartier pittoresque de La Petite France, où les maisons à colombage se re ètent sur l’Ill, et en n Nancy, l’ancienne capitale des ducs de Lorraine. Et quel plaisir de naviguer sur le canal de la Marne au Rhin, notamment pour le charmant port de plaisance de Saverne ou l’étonnant ascenseur à bateaux d’Arzviller...
©

N°10 - LA BOURGOGNE ET SES CANAUX

Il y a de quoi faire puisque la Bourgogne compte 1 200 km de voies navigables. Le plaisancier emprunte un grand nombre d’écluses sur ces terres viticoles et piscivores. En effet, ici, les plats à base de poissons d’eau douce sont légion et arrosés de vins locaux à la renommée internationale. De quoi se régaler à l’heure de se mettre à table ! La région compte aussi un grand nombre de curiosités touristiques, notamment des châteaux et des abbayes remarquables. Les canaux sont les stars de la région et attirent grand nombre de touristes avec leur cadre bucolique.

©