SAINT-HUBERT

Véritable espace de tranquillité, Saint-Hubert est située entre Bastogne, Marche-en-Famenne et La Roche-en-Ardenne. Ce petit coin de l'Ardenne s'érige en incontestable poumon vert du Luxembourg belge. La ville de Saint-Hubert jouit d'une reconnaissance qui a largement dépassé nos frontières. Capitale européenne de la chasse et de la nature, elle attire de nombreux visiteurs en raison de son passé historique et légendaire et de son cadre naturel préservé. Des admirateurs de Pierre-Joseph Redouté, le célèbre " Raphaël des Roses ", viennent également du monde entier pour découvrir le lieu de naissance de cet artiste renommé. Deux grands pélerinages d'origine médiévale subsistent toujours et Saint-Hubert est une étape incontournable sur la route de Saint- Jacques de Compostelle. Et si les chasseurs continuent aujourd'hui à affluer à Saint-Hubert, c'est autant pour son folklore que sa gastronomie de chasse en saison.

L'histoire de la ville se confond avec l'histoire de l'abbaye bénédictine fondée au 7e siècle à proximité de l'ancienne voie romaine reliant Reims à Trèves. Au début du 8e siècle, Pépin de Herstal cède de vastes territoires à la communauté de clercs qui peut ainsi construire un véritable monastère. A partir du 9e siècle, l'abbaye connaît une expansion remarquable suite au transfert des reliques de saint Hubert, évêque de Liège décédé en 727. Ce personnage perdu au milieu de la forêt s'impose très vite comme le patron des chasseurs et des animaux qu'il protège de la rage. Les pèlerins affluent et assurent à l'abbaye un extraordinaire rayonnement culturel dans toute l'Europe occidentale. Une " agglomération urbaine " se développe alors autour de l'abbaye.

Au 14e siècle, apparaît la légende de Saint-Hubert : au cours d'une partie de chasse, le païen Hubert tombe nez à nez avec un cerf crucifère qui le conduit à se convertir au christianisme et à marcher sur les traces de l'évêque de Liège, saint Lambert.

Le 16e siècle est funeste pour la ville et sa population. En 1525, un violent incendie ravage la ville et cause d'importants dégâts à la basilique. En 1568, les Huguenots (protestants français) envahissent la cité et détruisent partiellement l'abbaye et l'église abbatiale. En 1796, les révolutionnaires français mettent fin à la vie monastique et les biens abbatiaux sont en vente. En 1808, des notables locaux rachètent la basilique, la sauvant ainsi de la démolition.

Des paras français à Hemingway

Le 26 décembre, un escadron de paras francais SAS attaché à la 6th Airborne est entrée en action à l'est de la ville, en vue d'assurer la protection des flancs des paras britanniques et la liaison avec les Américains de la 87th Infantry Division, en effectuant des patrouilles de reconnaissance. Deux semaines plus tard, devançant les hommes de la 87th Infantry, le 11 janvier, venant de Grupont, une patrouille de paras francais SAS entrent dans la ville, en chassent les derniers Allemands tout en faisant une vingtaine de prisonniers, et font flotter le drapeau francais sur la facade de l'Hotel de Ville. Les autorités communales leur remettent les clés de la ville en signe de gratitude. Une plaque commémorative leur est dédiée.

Sur place, une autre plaque évoque le séjour de l'écrivain et reporter de guerre Ernest Hemingway à St. Hubert en décembre 44 (place du Marché, 18 - Hotel de l'Abbaye) et un monument évoque les Chasseurs ardennais, notamment pour leur Campagne ardenne en mai 40 (" La Roseraie ", avenue des Chasseurs ardennais).

Aux environs

Libramont-Chevigny

Cette bourgade tranquille de l'Ardenne, à mi-chemin entre Saint-Hubert et Neufchâteau, n'aurait peut-être jamais acquis de visibilité s'il n'y avait eu la Foire agricole de Libramont, qui se tient chaque dernier week-end de juillet. S'y déroulent de nombreux concours et démonstrations agricoles. Rendez-vous incontournable pour les professionnels du monde rural, elle accueille aussi de nombreux badauds : avec près de 150 000 visiteurs par an, la foire demeure la manifestation la plus importante de la province de Luxembourg.

Tenneville

Sur son territoire, il ne faut pas manquer la chapelle Saint-Hubert à Champlon (site de La Converserie), la vieille église Sainte-Gertude et les Moulins à eau d'Ortheuville. Les amoureux de la nature se devront également de visiter les rochers de la Falize et les réserves naturelles de la Baseille et du Rouge Poncé. Enfin, Champlon, connu des randonneurs par sa Barrière de Champlon (carrefour ancestral et important, au coeur de l'Ardenne) est aussi réputé pour son centre de ski de fond qui attire des milliers de fans de glisse chaque hiver.

Les lieux incontournables du Pays de Saint-Hubert

Comment partir dans le Pays de Saint-Hubert ? Nos conseils & astuces

    Organiser son voyage dans le Pays de Saint-Hubert

    Photos du Pays de Saint-Hubert

    Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

    13.95 €
    0000-00-00
    576 pages
    Avis