FLORENVILLE

Trait d'union entre l'Ardenne et la Gaume, le Pays de la Semois a pour " capitale " Florenville. En parcourant la carte de la région, on découvre de nombreuses localités et lieux-dits qui sonnent comme détente et dépaysement : Izel, Jamoigne, Suxy, Chassepierre, Lacuisine, Muno, Sainte-Cécile, Orval, Saint- Médard, Straimont...

Il s'agit sans doute d'une des plus belles régions du Luxembourg belge, couvrant pratiquement toute la vallée de la Moyenne Semois. Cette belle rivière quitte les plaines d'Etalle et de Sainte-Marie, pour baigner ensuite Tintigny et Jamoigne. Elle quitte la Lorraine belge pour creuser son passage dans des horizons plus accidentés comme à Chiny ou aux Epioux, puis à Chassepierre et à Sainte-Cécile.

Plus loin, lascive, elle s'enfonce définitivement dans le massif ardennais, vers Herbeumont et puis vers Bouillon. Ce qui se vérifie sur le terrain topographique se vérifie aussi dans l'histoire, les traditions et les modes de vie : les relations ont toujours été excellentes entre Belges et Français frontaliers. Florenville, petite ville provinciale, constitue ainsi un authentique centre commercial et touristique transfrontalier de la Haute Semois. Florenville compte quelque 5 500 habitants et possède environ cinquante kilomètres de frontière commune avec la France. Bourgade rurale, aux allures citadines et à la vocation internationale, elle culmine à 351 mètres d'altitude.

L'économie locale repose sur l'agriculture (avec notamment les succulentes pommes de terre appelées " Plates de Florenville ") et l'exploitation forestière, mais le commerce et le tourisme ont peu à peu supplanté ces deux secteurs traditionnels. Ses atouts principaux sont la beauté des sites et des paysages, le charme discret de ses villages et hameaux, les vastes étendues boisées et giboyeuses (plus de 9 000 hectares) parcourues par des centaines de kilomètres de chemins et sentiers ouverts. Le village de Lacuisine-Martué est connu par son épisode historique. Pierre Bonaparte y séjourna en effet de 1862 à 1871, au Domaine des Epioux.

Le patrimoine architectural de Lacuisine est tout aussi rural : le Vieux Moulin surmonté d'une girouette aux armes de Marie-Thérèse d'Autriche, la Forge Roussel (propriété privée) et une belle croix de justice, à Martué. Lacuisine possède une très belle plage qui donne sur un plan d'eau, alimenté par la Semois. On peut y pêcher, nager et canoter.

Aux environs

Chassepierre

Situé à quatre kilomètres de Florenville, plusieurs points de vue permettent d'y observer le parcours sinueux de la Semois. Comme le très fréquenté Buisson des Cailles. Chassepierre, c'est avant tout, le rassemblement extrêmement populaire avec des peintres, des saltimbanques, des clowns et des artistes de tout poil, chaque année au mois d'août. La Fête des artistes de Chassepierre est devenue l'une des principales fêtes organisées en Luxembourg belge. Son succès attire de plus en plus de curieux dans ce qui est un des plus beaux villages de la région.

Herbeumont

Ce paisible village, bordé par la Semois, se revèle une transition idéale entre la Gaume souriante et ensoleillée et l'Ardenne, sauvage et boisée. Le tourisme de séjour y est une institution presque centenaire et le nombre de résidences secondaires sur la commune est plutôt impressionnant. Le viaduc à sept arches entre Herbeumont et Sainte-Cécile (150 mètres de long et 38 mètres de hauteur) et le tunnel reliant Sainte-Cécile à Herbeumont (1 365 mètres), de façon rigoureusement rectiligne, sont des vestiges de l'ancienne voie de chemin de fer.

Muno

Possède un site géologique exceptionnel, la Roche à l'appel, situé dans une réserve naturelle de 300 hectares. On y trouve des collections portant sur la faune de Muno, des échantillons de fossiles, des cartes évoquant la diversité des roches et montrant que Muno est le lieu de rencontre de trois domaines géologiques des ères primaires et secondaires ou encore des photographies des principales archives et cartes de l'ancienne seigneurie de Muno conservées aux Archives de l'Etat à Arlon. Toujours sur place, de magnifiques et nombreuses promenades relient ce site de renommée internationale, à la France, en passant par la forêt. Sept kilomètres de pistes cyclables ont été aménagés sur une ancienne voie de chemin de fer, au milieu des bois. Un sentier écologique a également été tracé. Une trentaine d'espèces végétales y ont été répertoriées. Cette réserve est gérée par l'association Ardenne et Gaume sur une étendue de 236 hectares.

Sainte-Cécile

Point de départ idéal pour de nombreuses excursions et randonnées, est un des mieux fleuris du Luxembourg belge. On s'intéressera à l'ancien lavoir, à la fontaine du Heau, à la harpe métallique dédiée à Sainte Cécile, patronne des musiciens, plantée en bordure de la route Florenville-Bouillon.

Chiny

Cité millénaire, Chiny a longtemps été la capitale du comté de Chiny (du 10e au 14e siècle). Avec le temps, la ville-forte a fait place à une bourgade paisible qui surplombe un superbe méandre de la Semois. Du passé splendide et envié, ne subsistent que la mémoire, les traditions et les légendes. Ce n'est donc pas un hasard si, blottie entre la forêt d'Ardenne et les bocages de Gaume, Chiny est aussi devenue un lieu de prédilection pour le conte. Ainsi, chaque année, au cours du deuxième week-end de juillet, diseurs, ramageurs et raconteurs de toutes espèces se rassemblent des quatre coins de l'oralité pour vivre et faire vivre le Festival des contes de Chiny. Au niveau patrimonial, relevons entre autres le Pont Saint-Nicolas, l'ancienne tannerie et le site du Vieux Moulin. Ou encore, la maison Gillin sur le Chauffour (1731), l'ancienne maison communale (1779), l'église Sainte-Walburge (1829) et la chapelle néo-gothique Notre-Dame de Luxembourg (1888). Le Moulin Cambier offre une aire pour barbecue couverte, un mini-golf, des jeux pour enfants et une piste de santé. Le point de vue du Hât situé sur la Semois entre Chiny et Lacuisine est sans doute le plus sauvage et le plus spectaculaire.

Izel

La cité doit sa renommée touristique au passage de la chaussée Brunehaut qui traversait la région, à l'époque romaine. En subsistent quelques vestiges. On verra avec intérêt l'église de 1722 et un vieux lavoir qui fait partie d'un patrimoine classé. Jamoigne est une station verte de vacances implantée au confluent de la Semois et de la Vierre. Elle fut autrefois le siège d'une baronnie. Son château appartint à la famille du Faing dont l'un des membres, Gilles du Faing, né en 1560, fut ambassadeur du roi Philippe II d'Espagne. L'Église de Jamoigne date du 11e siècle. Elle est riche de fonts baptismaux romans, de pierres funéraires des 16e et 17e siècles, d'un cénotaphe du 16e siècle, mutilé lors de la Révolution française, d'une piéta de Baudouin de Lanchette et d'Ysabeau d'Obange encastré dans le mur du choeur (17e siècle) et de deux tableaux signés par Abraham Gilson, artiste peintre de l'abbaye d'Orval.

B - Pays de la Semois : Les lieux incontournables

Photos B - Pays de la Semois

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-03-28
576 pages

Nos bons plans séjours

  • Fuerteventura : Hôtel SBH Costa Calma Beach 4*

    Petit paradis naturel posé sur l'océan Atlantique, autrement appelée l'île rouge, Fuerteventura est la plus méridionale des îles ensoleillées de l'Atl...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 559 TTC/pers.
    J'en profite
  • Majorque (palma) : Hôtel Globales Simar 3*

    Située au large des côtes valenciennes, au c½ur de la méditerranée, Majorque est la plus grande île des Baléares, mesurant près de 80 km de long et 55...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 769 TTC/pers.
    J'en profite
  • Djerba : Hôtel Eden Star 4*

    Réparti sur les trois bâtiments de l'hôtel entrecoupés de patios et d'espaces «détente», l'hébergement est desservi par ascenseur et donne directement...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 359 TTC/pers.
    J'en profite
Ailleurs sur le web
Avis