DURBUY

Voici la région la plus septentrionale de la province de Luxembourg. Les principales localités, Barvaux, Durbuy et Bomal, sont autant tournées vers l'extérieur de la province que vers la plus importante agglomération des environs, à savoir Marche-en-Famenne.

Durbuy, considérée comme la plus petite ville du monde, répond d'une vraie vocation touristique. La cité semble comme emmitouflée dans les méandres de l'Ourthe. Son teint gris contraste avec les tons verts des versants boisés qui l'entourent et toute la gloire de son riche passé est inscrite dans ses ruelles pittoresques et ses maisons intactes depuis le 18e siècle. L'ensemble architectural est d'une belle harmonie, avec ses maisons à colombages, ainsi que les anciens couvents des Récollets et des Récollectines. Dans l'église, on observera les fonts baptismaux et la chaire de Verdi.

Quelques produits artisanaux à déguster sans (trop de) modération : la bière Marckloff, les fromages de chèvre d'Ozo, les fromages de brebis de l'Isbelle ou encore les délicieuses confitures Saint-Amour de Durbuy.

Un peu d'histoire

A l'origine, la " Terre de Durbuy " était une propriété libre de la famille dite d'Ardenne- Verdun. Elle passa ensuite à la Maison de Namur. La forteresse de Durbuy, édifiée au 10e siècle sur une île - à l'emplacement d'un ancien castellum - fut détruite en 1151 par les troupes de l'évêque de Liège. Après le célèbre Gérard de Durbuy, le comté passa au futur empereur, Henri de Luxembourg. De 1346 à 1525, la Terre de Durbuy fut engagée à différents seigneurs dont la célèbre famille de la Marck.

Le château fut ruiné lors des guerres du 17e siècle. En 1689, les troupes françaises achevèrent le démantèlement de la place. Le château fut inhabitable de 1675 à 1731, époque à laquelle un cousin du duc d'Ursel, seigneur de Durbuy depuis 1726, entreprit de le reconstruire. L'édifice ne subit plus de transformations avant sa rénovation, intervenue entre 1880 et 1882.

Le duc d'Ursel acquit à titre définitif la seigneurie de Durbuy, en 1756, moyennant la somme de 400 000 florins. On comprend que le destin de Durbuy s'est construit autour de celui de son château et de ses occupants successifs. La ville reste regroupée autour de ce château qui en fait la fierté et le prestige. Après le château, l'édifice le plus connu de Durbuy est la Halle aux blés appelée également la Maison espagnole ou plus simplement " la halle ". Son existence est mentionnée dès 1380. Cette halle, propriété du seigneur, était le siège de toutes les activités administratives de la ville et de la prévôté. Elle ne servit que très occasionnellement d'entrepôt de blé.

Aux environs

Dans la localité se trouve un cimetière britannique (40-45) ainsi qu'une tourelle de char Sherman dédiée aux unités blindées de la 53rd Welsh Division. L'église Saint-Antoine mérite un coup d'oeil et un circuit permet de découvrir fontaines et potales de la commune.

Les lieux incontournables du Pays d'Ourthe et Aisne

Photos du Pays d'Ourthe et Aisne

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-03-28
576 pages

Nos bons plans séjours

  • Samana : Hôtel Grand Paradise Samana 4*

    Destination idéale tout au long de l'année au c½ur des Caraïbes, la République Dominicaine est célèbre pour ses plages de sable.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1099 TTC/pers.
  • Djerba : Club Al Jazira Beach & Spa 3*

    D'Houmt Souk à Aghir en passant par Midoun, Djerba fascine par ses paysages enchanteurs. Telle une oasis flottante, elle déploie ses rubans de sable b...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 499 TTC/pers.
  • La Havane : Hôtel Starfish Montehabana 3*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : Petit Déjeuner
    Dès 1159 TTC/pers.
Ailleurs sur le web
Avis