ARLON

Arlon... Là où la Semois prend sa source. Et commence son parcours sans fin dans le sud luxembourgeois. Le chef-lieu de la province de Luxembourg compte une population de quelque 28 000 âmes. De par sa situation géographique, la ville est fortement ancrée dans l'orbite du Grand-Duché et particulièrement de sa capitale, Luxembourg. Nombreuses en effet sont les relations établies au fil du temps entre les deux agglomérations. Il suffit de voir, chaque matin, en semaine, l'encombrement des routes et autoroutes qui donnent accès au Grand-Duché, vaste réservoir d'emplois... Ou encore l' afflux quotidien de la ligne de chemin de fer Arlon-Luxembourg.

Arlon possède pourtant sa propre histoire, son folklore, ses modes de vie, ses recettes et ses aspirations. Ainsi qu'un rayonnement touristique croissant, même si elle fut longtemps ombrée par ses voisines : Bouillon, Florenville ou Bastogne.

Dans les environs d'Arlon, on s'attardera sur les ruines de l'Abbaye de Clairefontaine (13e siècle) accueillant le mausolée de la princesse Ermesinde, comtesse de Luxembourg. A Guirsch, sur le choeur de l'église Saint-Willibrord qui date de 1520, à Heckbous (Guirsch), la Chapelle Saint-Aubain abrite des statues en bois polychromes des 15e et 16e siècles. Et à Autelbas, le superbe château-ferme du 14e siècle. C'est le seul exemple d'architecture militaire de plaine dans le Sud-Luxembourg.

Arlon au fil de l'histoire

Arlon se dispute avec Tongres et Tournai la qualité de plus vieille ville de Belgique. Un titre qui risque bel et bien de n'être jamais authentifié. On sait par contre avec certitude que les Celtes occupaient la région à l'âge du fer. Le nom d'Arelaunos est indiscutablement d'origine celtique et des pièces remarquables, telles qu'un torque en or daté de 1500 avant notre ère y ont été découvertes.

Après la conquête de la Gaule par les Romains, la petite bourgade celtique devint un vicus opulent, Orolaunum, qui prospéra longuement de par sa situation géographique, au carrefour de la voie impériale de Reims-Trèves et de la route de Metz à Tongres. Fortifiée et transformée en castrum à la suite des incursions germaniques de la seconde moitié du 3e siècle, Arlon fut ravagée par les " Barbares ", puis occupée par les Francs qui germanisèrent la ville et sa banlieue. Depuis lors, on y parle un dialecte allemand qui tend pourtant à disparaître. Après le démantèlement de l'empire de Charlemagne, des comtes féodaux s'installèrent sur les restes du castrum qu'ils transformèrent en château fort. Vers le début du 13e siècle, le comté devint marquisat, puis il fut rattaché au comté de Luxembourg par mariage. Reconstruite après un terrible incendie en 1424, la ville fut pillée en 1542 par les soldats du duc d'Orléans, fils de François 1er, puis à nouveau détruite de fond en comble par le duc de Guise, en 1558.

D'autres drames se succédèrent dont les fléaux de la peste et de la famine puis la mise à sac, en 1681, par les Français qui occupèrent la ville jusqu'en 1697. C'est à ce moment que fut bâtie, sur les plans de Vauban, l'enceinte typique et la chapelle des Capucins, actuellement église Saint-Donat qui fut transformée en citadelle. Enfin, après avoir été brûlée une fois de plus en 1785, Arlon fut rançonnée et pillée par les Autrichiens... puis les Français, en 1793 et 1794. Elle rejoignit le département français des Forêts jusqu'en 1815, pour passer " classiquement " sous domination hollandaise jusqu'en 1830. Promue au rang de chef-lieu de la province du Luxembourg belge, après la Révolution de 1830, Arlon a pu prendre son essor définitif pour devenir, aujourd'hui, une ville attrayante et un véritable centre de tourisme.

La Grande guerre dans la Province

Dans la province de Luxembourg, de Baranzy à Maissin, dix batailles éclatent le 22 août 1914. Du côté allemand, l'armée du Kronprinz couvre le siège de Longwy, afin de maintenir l'alignement du front à sa droite et à sa gauche. Ces batailles se soldent presque toutes par l'échec de l'armée française, et de sa retraite jusqu'à la Meuse. Le nord de la France et la Belgique sont envahis et occupés. En une seule journée, 16 940 Français et 9 335 Allemands meurent au combat sur le front central. En septembre pourtant débute la bataille de la Marne qui amène une victoire à la France, stoppant ainsi l'aile droite allemande.

Aux environs

Attert

Située à mi-chemin entre Arlon et Martelange, cette petite localité rurale est nichée au coeur du parc naturel de la Vallée de l'Attert. Celui-ci centre ses activités sur la protection et de la promotion du patrimoine naturel (réserves naturelles et ornithologiques, vergers...), culturel et architectural (habitations typiques du Pays d'Arlon, chapelles et calvaires). Il favorise également le tourisme vert, axé sur la découverte à pied ou à vélo des richesses de la vallée (cartes disponibles à l'asbl Au Pays de l'Attert, info sur www.aupaysdelattert.be). Le parc englobe l'entièreté de la commune d'Attert.

Aubange

A connu un passé florissant. Son patrimoine bâti est marqué par le Domaine de Clémarais avec sa célèbre tour aux effraies, par le pavillon de Rouge Fontaine, l'ancienne brasserie Gigi, son lavoir et son moulin. Autour d'Aubange, on verra le Joli bois à Athus, le bois Haut à Halanzy, la grotte de Battincourt, le trou du Beau bois, entre Halanzy, Battincourt et Rachecourt... A Guerlange, l'ancien cimetière et sa chapelle gothique, la chapelle Notre-Dame de Keus et la ferme de Noedelange, à Halanzy, l'ancien hôtel de ville et la chapelle Jacob, les lavoirs et la chapelle Saints- Philippe-et-Jacques à Rachecourt. Et enfin, l'hôtel de ville, place des Martyrs à Athus. Les Athusiens ont une réputation de " métallos " qui leur semble encore collée au dos pour des décennies.

Martelange

L'ancienne cité ardoisière située entre Bastogne et Arlon jouxte la frontière belgo-luxembourgeoise. Martelange est connue pour l'exploitation des carrières d'ardoises et le souvenir des Chasseurs Ardennais dont le régiment se comporta brillamment, en mai 1940. Les soldats au béret vert se sont forgé une légende, en Luxembourg et dans le pays. Un mémorial dédié à ce vaillant régiment érigé en bordure de la N4 rappelle ce passé héroïque. Lors du passage à Martelange, on en profitera pour admirer quelques éléments du patrimoine architectural : les vieilles fermes de Grumelange, les chapelles de Radelange et Grumelange, la chapelle Saint-Donat, la chapelle Saint-Nicolas et l'église St-Martin. A voir encore, le point de vue du " Belvédère " qui donne sur la vallée de la Sûre et sur le village.

Lors de la Première guerre, après Sébald à Houffalize, c'est à Martelange que sont tombées en territoire belge les premières victimes françaises : les cavaliers Martel et Pecchini du 9e régiment des dragons (5e division de cavalerie). Une stèle leur est dédiée le long de la Nationale 4, au bord d'un tronçon de route mué en parking.

Messancy

Messancy est une commune résidentielle formée avec les villages de Hondelange, Sélange et Wolkrange. Avouons-le... l'intérêt principal de la localité est aujourd'hui surtout commercial avec d'immenses supermarchés installés sur un vaste périmètre.

Nobressart

Au coeur du parc naturel de la Vallée d'Attert, Nobressart bénéficie d'un paysage animé de façades en crépi coloré qui tranchent avec le gris des toitures en ardoises. Il présente une structure villageoise en grappes et un habitat lorrain avec des portes charretières ou de petites fenêtres gerbières des fenils. On y découvre quelques grosses fermes typiques des 18e et 19e siècles, l'église Saint-Jean-Baptiste de style néo-classique, un ancien moulin, des lavoirs, une fontaine ou encore la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs (16e siècle).

B - Pays d'Arlon : Les lieux incontournables

Photos B - Pays d'Arlon

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-03-28
576 pages

Nos bons plans séjours

  • La Havane : Hôtel Starfish Varadero 3*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 899 TTC/pers.
    J'en profite
  • La Havane : Hôtel Melia Varadero 5*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1249 TTC/pers.
    J'en profite
  • Djerba : Hôtel Vincci Djerba Resort 4*

    Djerba est une île tunisienne appréciée pour sa douceur de vivre et sa quiétude. En solo, en couple ou en famille, les vacances dans ce coin de paradi...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 379 TTC/pers.
    J'en profite
Ailleurs sur le web
Avis