Guide des Pays Baltes : Les personnalités célèbres : Lettonie

ESTONIE
Carmen Kass (1978)

Carmen Kass est le mannequin estonien le plus médiatique. Elle a grandi à Paide et à l'âge de 18 ans part à la conquête de Paris. Elle fait les " une " de Elle, Figaro Madame, Image et, bien sûr, Vogue qui l'élit mannequin de l'année en 2000. Egérie du parfum " J'adore " de Dior, elle devient mondialement célèbre grâce à sa relation avec Leonardo di Caprio. Aujourd'hui, elle fait sa carrière d'actrice en Estonie et participe beaucoup à la vie politique et sociale du pays.

Arvo Pärt

Arvo Pärt (1965) est sans nul doute le plus grand compositeur estonien du XXe siècle. Il est connu pour avoir placé le folklore national au coeur d'une oeuvre complexe et raffinée. Il est souvent classé parmi les tenants de la musique minimaliste. Inspiré par les compositeurs médiévaux, il crée son propre style à mi-chemin entre le sérialisme, les chants religieux et la musique authentique de l'Estonie. Sa Symphonie n° 3 en est le principal représentant. Dans les années 70, il s'oriente vers le minimalisme. Le morceau pour piano Für Alina est un exemple du nouveau style de Pärt qu'il appelle lui-même " tintinabuli ". Après avoir fui la censure soviétique et s'être exilé en Autriche et aux Etats-Unis, il revient vivre à Tallinn où il compose encore.

Jaan Kaplinski (1941)

Il est le principal poète estonien contemporain. Né d'un père polonais (décédé peu après sa naissance) et d'une mère estonienne, il a fait des études de français et de linguistique à l'université de Tartu. Il publie ses premiers poèmes dans le contexte de la renaissance littéraire des années 1960, Les Traces au bord de la source (1965), De la Poussière et des couleurs (1967). Jaan Kaplinski était l'un des quarante signataires du manifeste contre la russification de l'Estonie en 1980. Son roman autobiographique Seesama jõgi (Le Même Fleuve), sorti en 2007, retrace en partie son parcours de combattant.

Lennart Meri (1929-2006)

Lennart Meri

Premier président de l'Estonie indépendante (1992-2001). Lennart Meri est né à Tallinn en 1929 dans une famille d'intellectuels. En 1941, à l'âge de douze ans, il est déporté avec ses parents en Sibérie à la suite de l'occupation soviétique et ne revient dans le pays que dans les années 50. Docteur en histoire, il commence sa carrière en tant que dramaturge au théâtre de Tartu. Dans les années 80, il se réoriente vers la politique et oeuvre à promouvoir l'Estonie à l'international. Il devient ministre des Affaires étrangères en 1990 et présente sa candidature aux élections présidentielles de 1992. Après deux mandats consécutifs, il intègre l'équipe des auteurs de la Constitution européenne en tant que représentant estonien.

LITUANIE
Sharunas Bartas (1964)

Réalisateur né en 1964 à Šiailiai en Lituanie. Sharunas Bartas étudie le cinéma à l'institut VGIK de Moscou et crée un premier studio de cinéma en Lituanie. Il réalise des documentaires et en 1991 son premier long-métrage, Trys Dienos, obtient le Prix du jury oecuménique et la mention spéciale de la Fipresci. Ses films Few of us et The House ont été présentés à Cannes en sélection officielle (1996 et 1997). En 2016 ses oeuvres photographiques ont été exposées au Centre Pompidou.

Vincas Kudirka (1858-1899)

Poète et scientifique, ayant effectué la majeure partie de ses études à Varsovie et un des membres les plus influents du mouvement de renaissance du sentiment national Lituanien, Kudirka est surtout connu pour avoir été l'auteur de l'air et des paroles de l'hymne officiel actuel, Tautiška Giesmė.

Vytautas Landsbergis (1932)

Ce politicien était à l'origine professeur de musique et pianiste. Père de l'indépendance, en 1990, avec le mouvement Sąjūdis, il a fondé depuis un autre parti (conservateur) ; il fut le premier président de la Lituanie post-soviétique de 1990 à 1992.

Arvydas Macijauskas (1980)

Joueur de basket arrivé de Neptunas Klaipėda au Lietuvos Rytas à l'âge de 19 ans, Macijauskas est aussitôt devenu le chouchou du public de Vilnius grâce à sa forte personnalité. Après une carrière en Europe, dont les deux dernières années en Espagne chez le Tau Vitoria où ses qualités de coureur aident son club à remporter une coupe d'Espagne (2004) et surtout à disputer la finale de l'Euroligue 2005 face au Maccabi Tel-Aviv, il rejoint la NBA en 2005 chez les New Orleans Hornets. Mais après une saison en demi-teinte, il rentre en Europe et évolue désormais à l'Olympiakos du Pirée.

Šarūnas Marčiulionis (1964)

L'autre nom illustre du basket lituanien. Il fut l'un des premiers joueurs européens à évoluer en NBA aux Etats-Unis. Sa réussite prouve la compétivité des Européens ce qui va déclencher l'internationalisation de la NBA. S'il s'est retiré de la compétition, il reste malgré tout dans le monde du basket-ball. Il crée et devient président de la Ligue lituanienne de basket-ball en 1993 puis de la Ligue nord-européenne de basket-ball en 1999.

Arvydas Sabonis (1964)

Champion de basket international (un géant de 2,20 m !) et 1er joueur lituanien à avoir foulé (pendant près d'une décennie) les parquets de la NBA américaine. Né en 1964, il est toujours vaillant avec la tunique verte du Žalgiris Kaunas. En 2003, il a en effet décidé de retourner en Lituanie dans son club, dont il est devenu l'un des plus gros actionnaires. En 2011 il est élu Président la fédération lituanienne de basket-ball.

Juozas Statkevičius (Josef Statkus - 1968)

Ce créateur de mode lituanien est connu de Paris à New York pour l'originalité de ses créations. Il est le premier styliste lituanien dont le nom est apparu sur les pages de Vogue, Elle et L'Officiel. On peut se rendre dans sa boutique à Vilnius.

LETTONIE
Alberts Bels (1938)

Il est l'un des écrivains les plus doués de sa génération. Ingénieur de formation, il s'exerce à divers métiers avant de publier en 1967 son premier roman Izmeklïtajs (Le Juge d'instruction). Son style vif et acéré séduit toujours un large public.

Vizma Belševica (1931-2005)

Poétesse, nouvelliste et traductrice, elle a étudié les lettres à l'Institut Gorki de Moscou. Ses premiers poèmes, en s'attachant aux thèmes lettons traditionnels, la nature et les visages de l'amour, lui ont attiré les remontrances des autorités de l'époque qui lui ont reproché de ne pas respecter les thèmes officiels de l'Union soviétique. Malgré tout, ses écrits pleins d'une grande finesse psychologique seront publiés sous 8 recueils de poésie, 3 ouvrages de nouvelles et 2 pièces de théâtre. En 1968, à la suite d'un poème traitant de l'asservissement du peuple letton au XIIIe siècle, elle est interdite de publication. Son oeuvre est saluée comme un acte de bravoure par tous ses contemporains.

Ernests Foldāts (1925-2003)

Le professeur de biologie letton Ernests Foldāts, né à Liepāja, dans l'ouest de la Lettonie, est considéré comme étant le plus grand spécialiste au monde dans le domaine des orchidées. Foldāts trouva un immense champ de recherche en Amérique du Sud, région abondant en orchidées sauvages de toutes sortes.

Pendant son séjour au Venezuela, il rassembla et analysa systématiquement une somme d'informations énorme sur les orchidées et décrivit environ 70 espèces jusqu'alors inconnues. En 1998, Foldāts fut reconnu par l'Académie des sciences du Venezuela comme le plus grand biologiste du pays.

Jānis Robiņš (1925-2003)

Il est l'inventeur de la technologie moderne de moulage de la fonte. Actuellement, environ 90 % des fonderies de fer modernes utilisent la technologie créée par le chimiste letton Jānis Robiņš.

La technologie conçue par Robiņš durant la seconde moitié des années 1960 a fait largement avancer les techniques de moulage des métaux, amélioré la qualité, réduit les coûts de l'énergie et rendu le procédé très rapide.

Robiņš conçut la première " glacière " pratique et le procédé de trempage rapide, " procédé de noyautage au durcissement à froid ", qui est utilisé par la grande majorité des fonderies de fer à travers le monde. Le procédé a aussi été adapté pour le moulage de l'aluminium et d'autres métaux non ferreux. En 1968, le procédé fut employé pour la première fois par la fonderie de Daimler-Benz, à Mannheim, en Allemagne pour produire des pièces détachées automobiles. La fonderie John Deere fut la première à se servir du procédé pour la production de masse en Amérique du Nord.

Zigmunds Skujinš (1926)

Journaliste, écrivain, dramaturge, scénariste, président de la télévision lettone (1992), il a publié de nombreux romans sociaux et historiques. Il est apprécié pour avoir mis en avant la profonde fissure qui sépare les anciennes générations des nouvelles.

Juris Upatnieks (1936)

Juris Upatnieks est l'un des pionniers de l'holographie et l'inventeur de l'holographie à 3 dimensions. En se servant de la technique du laser, il put développer une méthode pour obtenir une image holographique à trois dimensions de qualité.

De 1960 à 1965, Upatnieks, né à Rīga, conçut et démontra, conjointement avec Emmett Leith, une méthode expérimentale entièrement novatrice d'optique physique dans l'enregistrement des hologrammes, qui évite les problèmes posés par les deux images de la méthode du physicien Dennis Gabor. L'invention était sensationnelle et attira énormément l'attention : une image tridimensionnelle qui ne peut pas être distinguée de l'objet réel. De nos jours, cette découverte est employée dans l'armée pour les tirs restreints optiques, et dans les aviations militaire et civile. Le 23 mars 1999, l'assemblée de l'Académie lettone des sciences décora Juris Upatnieks de la Grande Médaille académique pour ses travaux sur les principes de base de l'holographie optique et le développement de ses applications mondiales.

Vaira Vīķe-Freiberga (1937)

Vaira Vīķe-Freiberga est née à Rīga. A l'âge de sept ans, elle fuit l'invasion soviétique avec sa famille afin d'éviter la déportation. Après avoir vécu dans des camps de réfugiés en Allemagne, la famille se dirige vers le Canada pour s'y établir définitivement. En 1958, elle obtient une maîtrise en psychologie à l'université de Toronto au Canada et, en 1965, elle est diplômée de l'université McGill de Montréal en sciences de la psychologie expérimentale. De 1965 à 1998, elle travaille comme professeur de psychologie à l'université de Montréal. Le 17 juin 1999, elle est élue présidente de la république de Lettonie pour un mandat de quatre ans, puis réélue le 20 juin 2003 pour un mandat additionnel de quatre ans. Vaira Vīķe-Freiberga a consacré son premier mandat à obtenir l'adhésion de son pays au sein de l'Union européenne et de l'OTAN, et ce afin d'obtenir une place dans l'intégration européenne et d'ouvrir ses frontières aux autres pays. Pour les Lettons, le travail accompli est de la même importance que la fondation de l'Etat letton au début du XXe siècle. L'ancienne présidente a même tenu à rappeler que : " C'est une phase irréversible et historiquement importante durant laquelle la Lettonie a prouvé qu'elle était capable en tant qu'Etat de recouvrer sa liberté et son indépendance, mais aussi de s'intégrer et de se développer au sein du monde dit libre. Nous devons maintenant travailler pour que la Lettonie puisse participer aux prises de décisions hors de ses frontières, soit capable de défendre ses intérêts et puisse se faire entendre. "

Mihails Barišņikovs (Mikhaïl Barychnikov - 1948)

Mihails Barišņikovs (Mikhaïl Barychnikov, 1948)

Danseur, chorégraphe né à Riga. Il a fait ses études à l'école de l'Opéra de Lettonie et à l'Académie de ballet de Saint-Pétersbourg. Il fuit le pays appartenant à l'époque à l'URSS pour se réfugier au Canada. Il part ensuite à la conquête de New York où il intègre la troupe de l'American Ballet Theatre et fait ses premiers pas dans le cinéma. Barychnikov reste l'un des meilleurs danseurs du XXIe siècle.

Adresses Futées des Pays Baltes

Où ?
Quoi ?
Avis