Qui a dit que le Sud de l'Italie est la moitié mal-aimée de la botte italienne ? En dépit d'anciens stéréotypes, aujourd'hui on pourrait dire que l'Italie du Sud mène la danse !

Les Etrusques, les Grecs puis les Romains y ont laissé des traces grandioses, comme les nécropoles de Tarquinia ou les ruines de Pompéi. De puissantes personnalités au Moyen Age ont voulu posséder ces terres : Robert Guiscard, la " terreur du monde ", Charles d'Anjou, frère de saint Louis, Frédéric II, l'empereur germanique hérétique et Charles VIII, le roi de France qui a déclenché les guerres d'Italie en allant prendre Naples. La Renaissance s'est épanouie à Rome, le baroque a connu un âge d'or avec des chefs-d'oeuvre comme la ville de Lecce ou les mille témoignages du baroque romain. Une nature extraordinaire sert d'écrin à ces merveilles : les Abruzzes boisées et montagneuses qui protègent des loups, des ours et des lynx, la mer bleue des Pouilles et son arrière-pays parsemé de blancs trulli aux toits coniques ou les forêts de Calabre. Et quelle cuisine ! Les fruits de mer, les pâtes et l'huile d'olive sont à l'honneur, le tout agrémenté de vins aux parfums de fruit et de fromages aux noms exotiques (mozzarella di bufala, scamorza affumicata, caciocavallo, etc.). Qu'il s'agisse du sportif grisé par de longues randonnées dans la nature, par des sports extrêmes de montagne ou par des activités nautiques, le dilettante tenté par le farniente en bord de mer, le féru d'art et d'histoire parcourant cette terre équivalente à un musée à ciel ouvert ou le curieux voulant partager avec les autochtones leur art de vivre. Laissez-vous donc aller à travers cette diversité, et profitez à 100 % du Sud de la botte !

L'équipe de rédaction

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Les lieux incontournables de l'Italie du Sud

Organiser son voyage en Italie du Sud

Photos de l'Italie du Sud

Découvrir l'Italie du Sud

Les plus de l'Italie du Sud

<p>Place Saint-Pierre de Rome.</p>

Place Saint-Pierre de Rome.

Des mythes et légendes

L'Italie du Sud ne se dépeint pas en quelques traits faits de clichés et de folklore. Et pourtant ils existent ! Des problèmes liés à la mafia jusqu'aux danses de la tarentelle, le Mezzogiorno est un pays de légendes et de drames qui a forgé le caractère de ses habitants. Mais au-delà des apparences, le sud de l'Italie a sans aucun doute bien plus à offrir.

Déjà une histoire riche de légendes et de grandes civilisations : les Grecs et les Etrusques, puis les Romains, avant que les Ostrogoths, les Sarrasins et les Normands ne viennent tout piller et s'y installer. Des peuples guidés par des hommes que les mythes ou l'histoire n'ont pas oubliés comme Enée, survivant de Troie et ancêtre de Romulus et Rémus, les fondateurs de Rome, Pyrrhus, le roi d'Epire, Hannibal, l'ennemi qui aurait pu abattre Rome et Spartacus, héros des opprimés. Beaucoup plus tard, Garibaldi renouera avec la légende en prenant d'assaut le Mezzogiorno au nom de l'unité italienne durant l'expédition des Mille.

Une nature enchanteresse

Depuis l'Antiquité, le cadre naturel qui sert de décor à l'Italie du Sud reste un des points forts de la région. Qu'il s'agisse des reliefs et des montagnes verdoyants comme dans les Abruzzes, des eaux turquoises et chaudes des mers Tyrrhénienne ou Adriatique, des forêts de Calabre, la nature est le premier cadeau que les dieux de l'Olympe ont fait à cette partie du monde. Et c'est autour ou sur des sites grandioses que des joyaux humains se sont épanouis comme sur l'île de Capri, au pied du Vésuve, ou dans la vallée d'Itria, dans les Pouilles.

Un art de vivre sans pareil

Si la Dolce Vita est née à Rome, ce n'est pas sans raison. Bien plus, l'Italie du Sud continue encore de nos jours à s'accrocher à un rythme de vie qui ne va pas toujours sans heurts ou difficultés face au stress du monde moderne et urbanisé.

Ici, l'heure de la sieste peut encore continuer à réguler les horaires d'ouverture et de fermeture des magasins. L'emphase et le plaisir de discuter le disputent à cette langueur. Et que dire des plaisirs de la table ! L'Italie a connu ses premières glaces et ses premières pizzas à Naples. La cuisine méditerranéenne à base d'huile d'olive invite le chaland à un peu de quiétude, voire à un petit somme, lorsqu'il s'accompagne des vins rouges puissants des Pouilles.

L’histoire antique en héritage

Les joyaux de l'Antiquité se trouvent d'abord dans le Mezzogiorno. Le Latium est une terre de prédilection pour ceux qui voudraient découvrir la civilisation étrusque. Rome, ses alentours et ceux de Naples, conservent les ruines et les trésors parmi les plus exceptionnels qu'on puisse voir concernant la Rome antique : Ostia Antica, la villa Adriana, les forums romains, le mont Palatin, le Colisée, Herculanum et Pompéi, pour ne citer que quelques-uns des plus connus. Près de Salerno, dans le Cilento, il y a également un site très important, Paestum, où se trouvent trois temples et un musée.

Le Mezzogiorno chrétien

Rome est la capitale du catholicisme et son influence s'est faite ressentir sur l'ensemble de la péninsule, notamment dans le royaume de Naples qui était vassal du pape. L'Italie est terre chrétienne et le sud de la péninsule a vu notamment s'épanouir le baroque, dont Rome et Naples sont des exemples merveilleux, mais aussi Lecce, la Florence des Pouilles.

Reportages & actualités de l'Italie du Sud

Avis