Guide de la Costa Brava Espagne : Arts et culture

Architecture
La Sagrada Família.
La Sagrada Família.

La Costa Brava et la région de Pyrénées de Gérone abritent un patrimoine très riche qu'il est un peu osé de résumer. Voici toutefois les grandes lignes de ce qu'une visite dans cette région vous permettra de découvrir :

Sites mégalithiques et villages ibères. La région comprend de nombreuses routes mégalithiques. Avec certains vestiges particulièrement emblématiques, comme le dolmen de la Creu d'en Cobertella, l'un des plus grands de Catalogne, à proximité de Castelló d'Empúries ou celui de la Cova d'en Daina, à Sant Antoni de Calonge. On pourra également visiter la reconstruction du village néolithique de la Draga sur les bords du lac de Banyoles. Concernant les sites ibères, on visitera avec intérêt Ullastret, village ibérique du IVe siècle, aux environs de Pals. Tout comme celui situé à Palafrugell, à proximité du phare de Sant Sebastià. Ou encore le Castellum Fractum de Sant Julià de Ramis, non loin de Gérone.

Patrimoine grec et romain. Deux lieux incontournables pour le découvrir dans l'Alt Empordà : la citadelle de Roses, abritant les vestiges d'une colonie grecque de Rhodes et ceux d'une ville romaine et le site d'Empúries, à proximité de l'Escala. Plus au Sud, à Tossa de Mar, c'est la villa romaine des ametllers qui témoigne de l'héritage romain. Dans les terres, à Caldes de Malavella, on découvrira avec étonnement les vestiges d'imposants thermes romains.

Art roman. L'Alt Empordà vous permettra de découvrir cinq joyaux : le monastère bénédictin de Sant Pere de Rodes, situé sur la montagne de Verdera et dominant la côte ; le monastère bénédictin de Sant Quirze de Colera, immergé dans le Parc naturel de l'Albera ; le cloître de Sant Domènec, à Peralada ; le monastère bénédictin de Sant Miquel de Fluvià, près de Sant Pere Pescador et le très beau monastère de Santa Maria de Vilabertran, abritant un superbe cloître roman des XIIe et XIIIe siècles. Dans l'intérieur des terres, on trouvera de nombreux villages médiévaux comme Sant Llorenç de la Muga, aux murailles particulièrement bien conservées. Dans le Baix Empordà, c'est le château-palais de La Bisbal d'Empordà, bel ensemble des XIe et XIIe siècles qui vaut le détour, puisque c'est l'un des plus significatifs du style roman civil en Catalogne. Dans la région intérieure de la Province de Gérone, le patrimoine architectural (églises, chapelles, monastères et cathédrales) est quasi uniquement de style roman, avec comme pièces-maîtresses la somptueuse cathédrale de Gérone ou encore le portail du monastère de Ripoll.

L'architecture militaire. Elle s'appréciera notamment avec la visite de la puissante forteresse militaire de Roses dont la construction a débuté au XVIe siècle, sur ordre de Charles Quint, afin de repousser les attaques des pirates et des corsaires. Mais aussi par celle du Castell Sant Ferran, à Figueres, qui au XVIIIe siècle a représenté le nec plus ultra de ce qui se faisait dans ce domaine. Dans le Baix Empordà, c'est le château de Calonge, fondé au VIIIe siècle par les comtes de Gérone qui incarnera cette même volonté défensive. En s'enfonçant un peu plus dans les terres, on pourra visiter à Arbúcies, l'imposant château de Montsoriu ou encore la forteresse d'Hostalric.

Modernisme. Il sera notamment présent dans deux lieux de la Costa Brava. A Figueres, où l'on appréciera la patte de Josep Azemar i Pont, architecte figuerense à qui l'on doit notamment, la Casa Cusí ou la Casa Puig-Soler mais aussi en parcourant la promenade du chemin de ronde de S'Agaró, véritable manifeste architectural de la bourgeoisie catalane du début du XXe siècle, marquée par la figure de l'architecte Rafael Masó. Toujours dans le Baix Empordà, c'est à Sant Feliu de Guíxols, que la bourgeoisie enrichie dans l'industrie du liège a laissé sa marque dans les maisons moderniste de la plage de Sant Pol ou du Passeig de Mar. Dans la comarque de la Selva, le cimetière de Lloret de Mar a compté sur la participation d'architectes de renom, comme Puig i Cadalfach. Hormis ces témoignages de la bourgeoisie industrieuse de la Costa Brava, notamment dans l'industrie du liège, la côte présente aussi une déclinaison particulière de ce modernisme, l'architecture Indiana, née des fortunes faites à Cuba. On la retrouva notamment à Cadaquès, Begur, Palafrugell, Tossa de Mar et Lloret de Mar. Pour ce qui est de la zone des Pyrénées de Gérone, plusieurs promenades disposent d'un bon nombre de demeures modernistes : le centre-ville d'Olot enregistre quelques belles pièces, mais c'est certainement le passage Maristany de Camprodon et la Rambla des Recolons de Caldes de Malavella qui comptent les plus impressionnantes résidences.

Artisanat

L'artisanat n'est pas la première activité du littoral mais des incursions vers l'intérieur peuvent vous le faire découvrir. En voici quelques exemples :

La dentelle aux fuseaux. Sa ville de référence est Arboç, petite ville au sud de la province de Tarragona. Si la fabrication, qui remonte au XVIIIe siècle, a connu des moments de décadence et de splendeur, la dextérité des dentellières est restée intacte et les a rendu célèbres. En poussant la visite jusqu'à Tarragona, dans le sud de la Catalogne, on pourra visiter le musée de la Dentelle qui permet de mieux comprendre ce métier traditionnel. D'autres villes, comme Arenys de Munt et Arenys de Mar, ont également joué un rôle important dans son maintien et sa diffusion. A Arenys de Mar, un musée est également dédié à cette technique et expose des travaux réalisés. A noter que le point d'Arenys est différent puisque on y utilise le lin ou le coton au lieu de la soie pour les autres.

La vannerie. Avec quatre techniques : la vannerie de montagne, celle de la côte, la technique du palmier et la vannerie d'osier tressée. Noter sa foire annuelle qui se tient à Salt, dans la province de Girona.

La poterie. Distinction entre poterie noire ou rouge, selon la technique de cuisson. La poterie rouge s'étend maintenant sur tout le territoire catalan et particulièrement à Tortosa, quand la poterie noire est toujours fabriquée dans des villes comme Quart, Verdù ou La Bisbal d'Empordà. C'est cette dernière qui est la plus connue pour ses célèbres carreaux de faïence de deux couleurs, séparées en diagonale.

Les conserves et les salaisons. Les plus connues sont celles de l'Escala.

L'herboristerie. Ici, elle est nommée ethnobotanique, pour mettre l'accent sur les relations entre les hommes et leur environnement. C'est souvent le résultat d'une transmission orale, de père en fils, des anciens remèdes concoctés à partir de plantes.

Que ramener de son voyage ?

Vous ne pourrez ni faire des réserves de paella pour toute l'année ni rapporter des suquets. A défaut de transporter une vraie paella, vous pourrez vous offrir une grande poêle à paella, histoire de faire partager à vos amis vos talents de chef, et y adjoindre un service de ramequins qui vous permettront de servir " votre " crème catalane, sans oublier le chalumeau pour la caraméliser ! Côté shopping, la plupart des marques de vêtements, Zara, Bimba y Lola, Mango, Massimo Dutti ou Desigual, affichent des prix entre 20 et 30 % moins élevés qu'en France. Vous en profiterez aussi pour rapporter des espadrilles, dont le fameux modèle porté par Gala Dali, que l'on trouve à Cadaqués mais aussi à Barcelone. Une visite dans cette ville passe par le magasin Vinçon : objets pour la cuisine ou la salle de bains, gadgets rigolo... il est quasiment impossible d'en ressortir sans acheter ne serait-ce qu'une bricole.

Panier gourmand

Sans rapporter les plats, ne renoncez pas aux saveurs, comme les anchois de l'Escala, en conserves mais délicieux, comme le sont aussi les calamars dans leur encre, les almejas (palourdes) ou les boquerones (anchois marinés), peu chers (environ 3 à 4 € la boîte) et faciles à transporter. La charcuterie pourra aussi faire partie du voyage : chorizos, jambons ibériques, botifarres (boudins noirs), llonganissa (saucisse), blanquets (boudin blanc) que vous pourrez trouver dans les grands marchés, comme à la Boquería de Barcelone. Et, bien sûr, du turrón ! C'est sa patrie, il serait dommage de le zapper !

Cinéma

La côte garde un souvenir ému et peut-être nostalgique du temps où le tournage de films américains, comme Pandora, d'Albert Lewin, en 1950, permettait de voir débarquer des stars d'Hollywood qui contribuaient ainsi à sa renommée. Comme le symbolisent notamment les figures d'Elisabeth Taylor et surtout d'Ava Gardner à qui la ville de Tossa, reconnaissante, a dressé une statue face à la mer. Si cette époque est un peu révolue, la région n'en offre par moins des décors à la fois somptueux et différents qui ont inspiré des films comme Le Parfum, de Tom Tykwer, pour le château de Requesens dans la sierra de l'Albera ou L'Age d'or de Luis Buñuel, pour le Cap de Creus. Dans le Baix Empordà, le chemin de ronde de S'Agaró a quant à lui servi de lieu de tournage pour Mr Arkadin, d'Orson Welles mais aussi pour Mar Adentro d'Alejandro Amenábar, en 2004. Et très récemment, c'est Monells dont la visite s'est vue boostée par sa présence dans le film 8 apellidos catalanes, l'un des grands succès du box-office espagnol.

Danse

Sardane et jota seront au menu de vos étés si vous optez pour le littoral catalan. Mais la danse classique pourra aussi y figurer puisqu'elle est au programme de nombreux festivals, particulièrement en été. A titre d'exemple, elle sera intégrée au festival de Peralada, à celui de la Porta Ferrada, de Sant Feliu de Guíxols et au festival d'été de Barcelone, le Grec.

Littérature

Deux écrivains ont marqué tout particulièrement la Costa Brava et quelques étapes de ce circuit vous permettront de mieux les connaître.

Josep Pla. Né en 1897 à Palafrugell, cet écrivain et journaliste catalan est l'un des grands de la littérature catalane contemporaine. Avec une palette narrative très large, incluant reportages sur de nombreux villages, chroniques journalistiques et romans, il a joué un rôle essentiel dans la modernisation de la langue catalane et la diffusion des traditions locales. A Palafrugell, la fondation qui lui est dédiée contribue à faire connaître son oeuvre ainsi que les lieux de la commune qui ont été particulièrement significatifs : maison natale, promenades des bords de mer ou cimetière de Llofriu, où il est mort et enterré en 1981. Au sommet du village de Pals, vous pourrez admirer la plaine de l'Empordà depuis un mirador portant son nom.

Mercè Rodoreda. Née à Barcelone en 1908, elle est considérée comme l'une des plus importantes représentantes de la littérature catalane du XXe siècle. Exilée une partie de sa vie, en France et en Suisse, c'est à Romanyà de la Selva, dans le Baix Empordà qu'elle achèvera sa vie et sera enterrée en 1983. Les paysages de cette région tiendront une place constante dans les oeuvres de la dernière étape de sa vie. Et elle y achèvera aussi son oeuvre la plus ambitieuse, Mirall trencat, miroir brisé. Si vous y passez, un itinéraire littéraire vous permettra de suivre in situ quelques-uns des passages essentiels de ses livres.

Médias locaux
ADN
TVE
Musique

Des habaneras aux mélodies flamenca des mineurs en passant par le classique, le jazz ou les fanfares municipales, parcourir ce littoral sera l'occasion d'un voyage au travers d'une multiplicité de sons. C'est d'abord une terre où sont nés de nombreux musiciens. On citera par exemple Pau Casals, un violoncelliste catalan de grande renommée, dont la mémoire est commémorée sur la Costa Brava à El Vendrell, dans son ancienne maison devenue musée, et à qui l'on doit l'hymne à la paix de l'Onu.

Côté chansons, le nom de Manu Chao est bien connu des Français, mais ils pourront découvrir ceux du catalan Juan Manuel Serrat, figure emblématique avec le valencien Raimon, de la Nova Canço (nouvelle chanson) des années 1960.

Tout au long de la Costa Brava, nombre de festivals et de manifestations mettent la musique à l'honneur. Dans des genres différents, on se rendra par exemple au Sonar de Barcelone, en juin, pour écouter la crème des DJ ou on assistera au festival acoustique de Figueras, près du musée Dali. Au cours des fêtes d'été, on dansera au rythme des sardanes, des jotas et des fanfares municipales, sans oublier les nombreux concerts proposés par les églises. Voyage sonore en perspective.

Peinture et arts graphiques

Sur ce littoral, plusieurs grands noms ont marqué la peinture contemporaine. Visiter ces régions sera l'occasion de les connaître un peu mieux.

Juan Miró. Peintre et sculpteur, il a laissé une empreinte indélébile sur Barcelone. Et la fondation qu'il a créée à Montjuïc, ou bien encore les oeuvres urbaines réalisées pour la ville (sculptures et mosaïques du parc Miró et de la Rambla) sont autant de témoignages de son amour et de sa fidélité envers sa ville natale. Admirateur du modernisme de Gaudí et de l'art primitif catalan, il a développé un style très personnel et poétique. L'usage des couleurs primaires et des représentations symboliques sont des éléments récurrents de son art. Redevenez un enfant et laissez-vous emporter dans l'univers de Miró, où la lune, les oiseaux, la nuit et la femme composent une invitation au rêve...

Salvador Dalí. Excentrique, bouffon, génie et provocateur. Les qualificatifs ne manquent pas pour tenter de définir la personnalité du peintre surréaliste. Qu'il ait été fou de chocolat Lanvin ou de sa muse Gala, Dalí a laissé une oeuvre très abondante qui peut être découverte en partie dans le Théâtre-Musée qu'il a créé à Figueres, sa ville natale, dans la Casa museu Salvador Dalí de la baie de Portlligat à Cadaqués et dans le Castell-Museu de Púbol. Visions ironiques ou hallucinatoires de la réalité, ses oeuvres sont nées de la technique d'investigation de l'irrationnel par le délire, appelée " méthode paranoïaque-critique ". Grand animateur du surréalisme, il a fait de sa vie et de son oeuvre un objet de marketing.

Antoni Tàpies. Il a été l'un des plus grands peintres espagnols contemporains, influencé notamment par les mouvements dadaïste et surréaliste, et l'on peut admirer une partie de son oeuvre dans la fondation qui porte son nom à Barcelone. Une ancienne maison moderniste de Mantaner i Simon qu'il a lui-même métamorphosée et qui est aujourd'hui le siège de la Fondation Tàpies, dédiée à l'étude de l'art moderne mais aussi musée et bibliothèque. Ses marques de fabrique sont l'abstraction et l'utilisation sur ses toiles de matériaux comme les végétaux, les débris de pierre ou de terre, voire des pièces de mobilier. Il a qualifié ses oeuvres de " champs de batailles où les blessures se multiplient à l'infini ". Passer à Barcelone implique obligatoirement une visite à sa fondation.

Traditions

La Patum de Berga. Chaque année, durant la Fête-Dieu, cette fête populaire se tient à Berga, au nord de Barcelone. Née au XIVe siècle, elle a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2008. Son origine est à rechercher dans les réjouissances et les processions qui accompagnaient la célébration de la Fête-Dieu au Moyen Age. Durant cette fête, qui se déroule entre la fin du mois de mai et la fin du mois de juin, des représentations théâtrales et des défilés d'effigies animent les rues. Différents éléments donnent le coup d'envoi des réjouissances : une réunion extraordinaire du conseil municipal, la sortie du Tabal, gros tambour emblématique qui préside aux festivités, et des Quatre Fuets. Les jours suivants, la fête se déroule entre pasacalles et spectacles à partir des différentes figures caractéristiques de la fête - géants, cabezudos (nains à grosse tête), aigles, guites (mules rueuses), plens (diables de feu) - où prédominent le feu et les danses. La fête commence véritablement le jeudi de la Fête-Dieu où, à midi, se déroule la Patum d'apparat. Le saut des plens est l'apothéose de la fête. Il s'agit d'une orgie infernale dans laquelle des diables de feu sautent au rythme de la musique. Le lendemain se tient la Patum des enfants.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un train
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Organiser son voyage sur la Costa Brava Espagne

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de la Costa Brava Espagne

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 4 personnes dans la Marne !

Un séjour exceptionnel pour 4 personnes dans la Marne, en Champagne avec l'Agence de Développement Touristique de la Marne .