Guide de l'Ile d'Elbe : Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. Selon une longue tradition en Italie, le fait de s'asseoir à table est un premier motif de facturation : en général, 2 € par " couvert et pain " (pane e coperto) et par personne. Les menus affichés à l'extérieur en portent généralement la mention. Les restaurants italiens se sont alignés sur l'Europe et les tarifs sont le plus souvent nets. Il n'est pas d'usage de laisser un pourboire, et il faut savoir que si le service est parfois indiqué sur le menu (de 10 à 15 %), il sera alors automatiquement inclus dans la facture.

Marchandage. A moins que le produit ne soit abîmé, il n'est pas conseillé de marchander. En revanche, il est possible de le faire sur les marchés. En ce qui concerne les nuits d'hôtel, dès que le séjour s'étend sur plus de trois nuits, il est généralement possible d'obtenir une réduction de 15 à 20 % minimum pour les nuits suivantes. N'hésitez pas à demander s'il y a une réduction pour ce genre de cas au moment d'entamer la réservation, histoire de bien lancer la négociation.

Taxes. Les prix affichés dans les commerces, les restaurants ou les hôtels prennent en compte, dans la grande majorité des cas, les taxes. La taxe de séjour est toutefois chargée à part et payable en espèces (de 1 à 4 €/jour/personne selon le standing de l'établissement).

Adresses Futées de l'Ile d'Elbe

Où ?
Quoi ?
Avis