Guide de l'Ile d'Elbe : Idées de séjour

Il est facilement possible de faire le tour en voiture de l'île d'Elbe en une (grande) journée, mais cela n'a pas vraiment de sens. Pour profiter et savourer un tant soit peu de la richesse de l'île, prévoyez une semaine, voire un week-end prolongé.

Certes, on peut venir sur l'île uniquement pour ses belles plages, mais la soif de voyager et de découvertes l'emporte souvent. Cap sur nos idées de séjours !

L'île d'Elbe en trois jours

Jour 1 : Portoferraio. Une journée à la découverte de la capitale insulaire : sa culture, son art et son histoire (musée national de la Villa dei Mulini, forteresses des Médicis, musée archéologique de la Linguella, église de la Misericordia - Théâtre des Vigilanti), ses plages blanches (Le Ghiaie, Capo Bianco, Sansone), et ses délices culinaires (Ristorante Pepe Nero, Enoteca della Fortezza).

Suggestion d'hébergement : B&B Porto Sole (www.elbaportosole.com).

Jour 2 : Costa del Sole et Monte Capanne. Sur le versant ouest de l'île, la route côtière panoramique relie les plages à de beaux villages médiévaux. De Portoferraio, vous pouvez facilement rejoindre les plages et les villages de La Biodola, Procchio, Marciana Marina, Poggio, Marciana, Cotone et Sant'Andrea, Chiessi, Pomonte, Seccheto, Fetovaia, Cavoli, Marina di Campo. Ne passez pas outre les carrières de granit et les charmants bourgs de San Piero et Sant'Ilario. Toute la Costa del Sole, de Marciana à Marina di Campo, offre des possibilités pour la randonnée et les activités de plein air.

Et pour les plus courageux : la télécabine jusqu'au sommet du Monte Capanne.

Jour 3 : cap sur le versant oriental. De Marina di Campo, poursuivre vers Lacona (sur la route, pour les intéressés, sachez qu'il y a la première et seule plage nudiste de l'Elbe, Gli Acquarilli). Tout au long de votre route, le paysage se transforme ; du granit sur la côte ouest aux paysages typiquement miniers du versant est, un véritable " eldorado " pour les passionnés de géologie.

Continuer jusqu'à Capoliveri, en direction du mont Calamita où plusieurs criques du golfe Stella méritent de piquer une tête : Zuccale, Stecchi, Madonna delle Grazie, Morcone, Pareti et Innamorata.

Ne manquez pas le charmant centre historique de Capoliveri, ainsi que le Parc minier du mont Calamita, dont le pittoresque tranche avec les souffrances passées de l'extraction minière.

Côté activités : de beaux itinéraires de trekking, une savoureuse escale à la Tenuta delle Ripalte, des parcours spectaculaires en VTT (Bike Park), et de nombreuses plages, telles que Cannello, Francesche, Remaiolo, Stagnone et Calanova.

Suggestion : Porto Azzurro représente une base optimale pour visiter la région est de l'île.

L'île d'Elbe en une semaine

Pour une vraie découverte de l'île d'Elbe, une semaine représente la durée idéale. Côté hébergement, si vous choisissez un logement central (Portoferraio ou Capoliveri par exemple), il sera facile et rapide de se rendre n'importe où dans la journée, l'accessibilité étant un des points forts de l'île. Sinon, il peut être astucieux de dormir une partie du séjour sur le versant occidental et une autre sur la partie orientale afin de minimiser les déplacements.

Jour 1 : arrivée et nuit à Portoferraio. Généralement, les ferries accostent à Portoferraio dans l'après-midi. Après l'installation dans votre hébergement, vous pouvez commencer le séjour par un bain de soleil sur la plage Le Ghiaie, visiter la résidence officielle de Napoléon, et le soir, profiter d'une promenade au coeur de la vieille ville.

Jour 2 : Marciana Marina. Dans la matinée, vous pouvez rejoindre les célèbres plages blanches de Padulella, Capo Bianco et, moins accessible mais splendide, Sansone. Ou bien profiter de la plage delle Viste, juste en dessous de la Palazzina dei Mulini, où il y a un restaurant assez recherché et panoramique : Le Viste.

Après le déjeuner, départ de Portoferraio en direction de Marciana Marina. Sur la route, la plage de La Biodola mérite le détour, avec son sable fin et sa promenade jusqu'aux plages de Forno et Scaglieri.

En fin d'après-midi, arrivée dans le romantique bourg de Marciana Marina. La petite plage de la Fenicia est conseillée pour une baignade avant le dîner (beaux couchers de soleil).

Dans la soirée, profitez d'une escapade à Marciana : visite de la forteresse Pisane et pour les plus téméraires, la télécabine qui vous hisse jusqu'au sommet du Monte Capanne.

Jour 3 : côte ouest. Visite de la côte ouest de l'île, de Marciana Marina à Marina di Campo. Sur la route, se trouve la source Napoléon avec de l'eau toujours fraîche et délicieuse, le funiculaire jusqu'au sommet du mont Capanne et les plages de Sant'Andrea et Cotoncello, célèbres pour leurs lisses falaises de granit qui plongent dans la mer.

Chiessi et Pomonte : belles criques et petits villages où le temps semble s'être arrêté.
Fetovaia, Seccheto et Cavoli : les plages de sable fin les plus célèbres de l'île.
D'innombrables possibilités de trekking (notamment la " Via delle Essenze " et les jardins botaniques, un projet intéressant de récupération des plantes originales de l'île d'Elbe), excursions en bateau et visites des villages le long du parcours.
La soirée peut être passée à Marina di Campo, ou pour plus d'autenticité, à Sant'Ilario et San Piero, petits bourgs typiques.

Jour 4 : Capoliveri. Sur la route de Marina di Campo à Capoliveri, ne manquez pas la grande plage de Lacona avec sa belle forêt de pins et ses dunes de sable, ainsi que les diverses criques accessibles à pied et la plage de Norsi.

La commune de Capoliveri offre également plusieurs plages : del Lido, ample et fréquentée ; Felciaio, cachée mais très particulière ; Barabarca et Zuccale ; Madonna delle Grazie ; Peducelli ; Morcone ; Pareti ; Innamorata, avec de nombreuses criques difficiles à trouver mais très agréables.
Dans la soirée, visite du centre historique de Capoliveri. Il est recommandé de choisir un hébergement sur la côte sud afin de profiter de la vue sur les îles et du coucher de soleil.

Jour 5 : Monte Calamita et Porto Azzurro. Journée de visite sur le promontoire du mont Calamita : mines de fer, criques cachées, dégustation de vin à la Tenuta delle Ripalte, trekking, excursions à vélo ou à cheval.

Dans la soirée, visite du centre historique de Porto Azzurro.

Jour 6 : Rio nell'Elba et Rio Marina. Promenade à Porto Azzurro sur la plage et autour du fort Longone. Si vous avez le temps, direction les plages de Barbarossa et Terra Nera (très particulière pour son lac en bord de mer). Puis prendre la route vers Rio nell'Elba, qui offre de beaux parcours de trekking et une gastronomie appréciée. Enfin, Rio Marina organise une visite des mines à bord d'un petit train.

Séjours thématiques
Profiter des plus belles plages de l'île d'Elbe

Les fameuses plages blanches : à Portoferraio, proche du centre, se trouve la première des célèbres plages blanches, Le Ghiaie. A seulement quelques mètres vers l'ouest (10 minutes en bateau à pédales ou 15 minutes à pied), les plages de Padulella et Capo Bianco se rejoignent facilement, tout comme Capo Bianco et Sansone. Ces plages sont équipées avec bars, restaurants, locations de bateaux, transats et parasols. Les promenades sur les falaises blanches surplombant la mer offrent un splendide décor.

Les plages de sable fin : toujours sur le versant nord, installez-vous tranquillement à la Biodola, station balnéaire chic et courue, où contempler des couchers de soleil de rêve. De belles balades faciles vers Forno, Scaglieri, Viticcio et Enfola peuvent s'ajouter au programme de la journée.

En 40 minutes de voiture, vous pouvez rejoindre la côte sud et partir à la découverte de Cavoli, Seccheto et Fetovaia, les trois plages les plus célèbres de l'île d'Elbe.

Les plages de granit : à l'extrême nord-ouest de l'île, la localité de Sant'Andrea offre un cadre unique. Les rochers lisses en granit - le fameux granit de l'Elbe - ressemblent à des dos de baleines émergeant de l'eau et créent des jeux de couleurs incroyables. A faire absolument, les promenades le long de la côte à la recherche des monstres de pierre. L'apéritif au coucher du soleil avec vue au loin sur Capraia et la Corse fait également partie des incontournables.

Les plages sauvages : la région du Monte Calamita offre des plages complètement isolées de l'urbanisation, authentiques petits paradis de nature et de calme. Toute la pointe sud-est, fermée à la circulation, est uniquement accessible à pied ou à vélo. Le long de la Costa dei Gabbiani, vous trouverez les plages de Cannello et Francesche, juste à côté des installations minières. Stagnone et Istria sont également vivement recommandées. Tranquillité et dépaysement garantis ! Pour terminer la journée en beauté, direction Calanova, véritable joyau de la côte orientale de l'île, pour un apéritif sur la plage.

Un trek pour découvrir toutes les merveilles de l'île d'Elbe

Le superbe sentier de randonnée GTE (Grande Traversata Elbana) traverse l'île d'est en ouest et permet de découvrir des paysages variés, à l'affût de nouvelles senteurs et couleurs méditerranéennes, loin du bruit et de l'agitation. Les reliefs qui forment l'épine dorsale de l'île offrent des points de vue magnifiques. L'Elbe à votre rythme...

Etape 1 - " Les sommets de l'est " : Cavo - Porto Azzurro (7 heures). A partir de Cavo, sur la pointe nord-est, cette première étape permet de faire connaissance avec le maquis parfumé de l'île et comprend une succession de montées et descentes. Un vaste panorama s'offre à la vue du promeneur : à l'est, sur les mines de fer de Rio nell'Elba et Rio Marina, à l'ouest, sur Portoferraio.

Le sommet de la journée : Cima del Monte, qui, en dépit de ses 516 mètres d'altitude, exige beaucoup d'énergie avant de pouvoir profiter de la vue sur Porto Azzurro, point d'arrivée.

Etape 2 - " Les bois de Napoléon " : San Martino - Marina di Campo (6 heures). Départ de San Martino, depuis la résidence de campagne de l'Empereur en exil, d'où partent des sentiers à travers une épaisse forêt de pins, jusqu'à Monte San Martino, le coeur de l'île. De là, continuer vers le sud jusqu'à la plage de sable de Marina di Campo, avec la mer en toile de fond et un panorama qui s'étire de Capoliveri, Lacona aux îles du sud de l'archipel toscan.

Etape 3 - " Le sommet de granit " : San Piero - Poggio (7 heures). Le Monte Capanne ! Vous allez découvrir un vrai terrain de jeu pour les amoureux de la montagne... mais au milieu de la mer. A partir du village des travailleurs de granit, San Piero, le chemin traverse d'anciennes carrières qui parlent d'un passé de tailleurs de pierre et carriers, sous l'oeil vigilant des mouflons. Le paysage, fait de roches lisses en granit, est couvert d'une végétation basse et parfumée, laissant le regard se porter relativement loin.

Au sommet du Monte Capanne, le point culminant de l'île (1 019 mètres) : une merveilleuse terrasse panoramique sur la Corse, Capraia, Pianosa, Montecristo et Giglio. Puis, il est temps d'entamer la descente en direction de Poggio, sous les bois de chênes et de châtaigniers.

Etape 4 - " La via del Troppolo " : Marciana - Pomonte. Dernier jour de marche le long de l'ancienne voie de communication sur la côte ouest de l'île. Départ du centre de Marciana, le plus haut village elbois, vers la croupe du Monte Giove, couvert de châtaigniers. La belle route pavée en granit mène notamment à l'ermitage de la Madonna del Monte.

De là, continuer à travers l'épais sous-bois de bruyère et d'arbousiers, jusqu'à Troppolo, où commence la descente vers Pomonte, et la fin d'un voyage de 4 jours qui a couvert une distance de près de 60 km et environ 26 heures d'excursions.

Les plus beaux sites archéologiques et patrimoniaux de l'île d'Elbe

Portoferraio. La " capitale " de l'île d'Elbe attire aujourd'hui de nombreux Français car son histoire fut intimement liée à la présence française. Ce fut notamment grâce à la présence de l'empereur Napoléon Bonaparte, aussi brève fut-elle (1814-1815), que la ville gagna en importance économique et commerciale, et se modernisa de manière significative. Sachez également que, parmi les soldats français, le général Léopold Hugo (père de Victor Hugo) a longtemps séjourné à Portoferraio, dans une maison sur la Via del Buongusto, aujourd'hui Via Garibaldi.

A quelques pas du port, dans le centre-ville historique, vous pouvez facilement rejoindre la villa romaine de la Linguella et le musée archéologique, qui conserve les plus importantes découvertes issues de fouilles terrestres et sous-marines, et qui témoignent de l'importance de l'île dans l'Antiquité.

A travers les rues caractéristiques de la ville antique, vous pouvez visiter les forteresses et les remparts érigés sous la volonté de Cosme Ier de Médicis pour défendre la ville. Le complexe des forteresses médicéennes comprend le Forte Stella, le Forte Falcone et la résidence de représentation de Napoléon.

A quelques kilomètres du centre de Portoferraio, se trouve la Villa Romana delle Grotte, l'un des vestiges archéologiques les plus importants de l'époque romaine sur l'île. De son promontoire, vous profiterez d'une belle vue sur tout le port de Portoferraio. A proximité, les vestiges d'une petite villa romaine rustique ont également été mis au jour : une cave à vin, destiné à la table d'illustres personnages, est visible.

Capoliveri et Lacona. Près de la Piazza Matteotti, à Capoliveri, le Musée de la Mer propose aux visiteurs de retracer l'histoire du Polluce, bateau qui sombra en 1841 au large de l'île d'Elbe, et surtout de découvrir son trésor.

Depuis le parking de la plage dell'Innamorata, un sentier mène à la vecchia via del ferro, le premier site minier avec des preuves d'archéologie minière. Ce parcours pédestre, facile et panoramique, vous permet de sillonner toute la côte du mont Calamita surplombant la mer Tyrrhénienne et ses îles. Vous croiserez probablement des forteresses étrusques, nombreuses sur les hauteurs de l'Elbe. Ces forteresses, résultat de la militarisation du territoire elbois à partir de la période étrusque, servaient de protection car le fer était une ressource convoitée, et de nombreux peuples ambitionnaient le contrôle des mines.

Monte Capanne. Le mont Capanne offre plusieurs itinéraires, de longueurs et de difficultés variables. A San Piero, vous pouvez visiter le MUM, un musée minéralogique qui abrite de superbes collections de minéraux et de pierres précieuses. Depuis San Piero, ne manquez pas le sentier qui suit les anciennes voies du granit, où se nichent des colonnes de granit que les Romains, et plus tard les Pisans, ont extrait dans cette zone, ainsi que le site énigmatique des Sassi Ritti, le " Stonehenge " de l'île d'Elbe.

De Marciana Alta, après avoir visité la zecca et la forteresse pisane, vous pouvez suivre différents itinéraires qui traversent le massif granitique du Capanne, et qui mènent à des sites historiques comme Serra Ventosa, l'ermitage de San Cerbone, ou encore le sanctuaire Madonna del Monte.

Porto Azzurro. La promenade appelée " Carmignani " suit un itinéraire panoramique qui contourne l'ancien fort San Giacomo et conduit aux plages de Barbarossa et Terranera, célèbres pour les raids des pirates barbaresques et pour le travail du fer, minerai d'importance sur la côte est de l'île. Le parcours peut se prolonger jusqu'au sanctuaire de Monserrato, célèbre lieu de pèlerinage aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Rio nell'Elba. Une autre idée de balade se profile : elle commence depuis la place principale vers le musée archéologique du district minier. Poursuivez ensuite dans la direction de l'ancienne Rio nell'Elba, Grassera, l'une des plus anciennes implantations elboises détruite par les pirates turcs. Tout proche se dresse l'antique lavoir, témoignage de la présence passée de nombreux moulins à eau. En continuant, nous atteignons l'ermitage de Santa Caterina, un lieu suspendu entre passé et présent, doté de son jardin botanique, où toutes les anciennes plantes autochtones cultivées par les moines sont encore conservées. Pour les plus vaillants, le parcours peut se prolonger jusqu'à la forteresse del Giove et le célèbre château de Volterraio.

Rio Marina. Outre le musée minéralogique, ne manquez surtout pas la mine à ciel ouvert et son ambiance lunaire. Un itinéraire conseillé est celui qui traverse les mines, l'amphithéâtre, le petit lac rouge (laghetto delle Conche) et qui rejoint Cavo, où se trouvent les vestiges d'une villa romaine et le mausolée de l'éminente famille Tonietti, propriétaire de plusieurs mines sur l'île d'Elbe.

Adresses Futées de l'Ile d'Elbe

Où ?
Quoi ?
Avis