DINANT

Portes de l'Ardenne ! Namur est à moins de 30 kilomètres, Liège à 72 kilomètres et Bruxelles à environ 90 kilomètres. Et pourtant, quel dépaysement ! Surnommée " Fille de Meuse ", la ville natale d'Adolphe Sax - inventeur du saxophone dont on fête le 200e anniversaire de naissance - est véritablement coincée entre le fleuve et les rochers, lui conférant un visage particulièrement pittoresque. Petite ville de 12 000 habitants seulement, elle regroupe 12 villages sous la même entité communale.

Dinant ne connaissait autrefois aucune route dans la vallée. Toutes les communications se faisaient de et vers le plateau qui la surplombe. Le seul mode de déplacement le long du fleuve était le bateau. Le très célèbre rocher Bayard s'avançant jusqu'à l'eau barrait alors complètement la rive et une léproserie était installée de l'autre côté, accessible uniquement par les embarcations venant de Dinant.

Aujourd'hui, Dinant s'est tournée vers le tourisme. Bien plus qu'une halte pour citadins rentrant de week-end, la ville - et la région - assument pleinement leur rôle d'accueil de touristes de courts ou de longs séjours. Des greeters sont depuis peu à la disposition de ceux-ci. Outre la nature omniprésente, des grottes et cavernes offrant un incroyable bond dans le temps, on trouve dans la région un concentré de majestueux châteaux et de jardins paysagers, des abbayes de renom, des musées éclectiques, des brasseries produisant de savoureuses bières artisanales (Caracole, Gauloise, Saxo...). Côté terroir, outre celles-ci, le meilleur souvenir à emporter est probablement la délicieuse " couque de Dinant ". Dure sous la dent mais douce en bouche...

Le cuivre dinantais

Si la ville et sa région constituent aujourd'hui un pôle touristique de tout premier plan, leur histoire reste également riche en rebondissements. La situation se stabilisera au 11e siècle, par décision de l'empereur germanique Henri IV -dont Liège est un territoire vassal-, de la mise sous contrôle quasi totale de Dinant de l'évêque de Liège. Il s'ensuit une période de prospérité économique, entrecoupée de heurts avec la ville de Bouvignes la namuroise, sur la rive opposée, qui possède d'importants gisements de derle, la terre blanche utilisée par les dinandiers pour former leur moules liés au travail du cuivre, alors la principale source de revenus de la cité dinantaise. Très active et peuplée, la ville comptait sans doute plus d'habitants qu'aujourd'hui. Mais lorsqu'au 15e siècle, Charles le Téméraire mit Dinant à sac, ses habitants fuirent -temporairement- la région pour aller s'établir en Flandre où ils continuèrent leurs activités.

Les deux guerres

Dinant fut particulièrement touchée par les deux guerres mondiales. Lors de la Grande Guerre, car elle se trouvait sur l'axe principal de l'invasion de l'armée impériale allemande. Suspectant des francs-tireurs parmi la population dinandaise, les Allemands ont fusillé quelque 674 hommes, femmes et enfants à la date du 23 août 1914. Et plus d'un millier d'habitations furent incendiées.

Après cette guerre, la reconstruction de nombreux bâtiments fut par ailleurs confiée à l'architecte Frankinet.

Enfin, lors de la Deuxième Guerre mondiale et la bataille de France, devant la menace de l'arrivée imminente des Allemands, le pont qui traverse la Meuse en face de la Collégiale Notre-Dame de Dinant saute le 12 mai 1940. Pendant les combats, l'artillerie allemande tire notamment sur la citadelle de Dinant et en 1944, la ville est à nouveau bombardée et en partie incendiée.

Aux environs

Bouvignes

Ancienne ville de bord de Meuse, rivale historique de Dinant située juste en face, Bouvignes est rattachée à cette dernière depuis 1965. Lieu d'importance stratégique (les deux villes appartenant l'une au Comté de Namur et l'autre à la Principauté de Liège), Bouvignes a aujourd'hui l'apparence d'un petit hameau paisible, où ses petites ruelles convergent vers la place publique. Au coin de celle-ci, la splendide Maison espagnole abrite désormais la Maison du Patrimoine médiéval Mosan. Bouvignes fut le théâtre d'une bataille opposant Français et Allemands, le 12 mai 1940.

La vallée de la Molignée

Charmante petite vallée encaissée plongeant vers la rive gauche de la Meuse, la vallée de la Molignée doit évidemment son nom à la rivière qui y coule. L'endroit et ses environs immédiats sont particulièrement riches en curiosités renommées (Abbaye de Maredsous, ruines du Château de Montaigle, villages de Falaën ou de Maredret, draisines...). Sur la rive droite du fleuve, la vallée du Bocq est un peu l'équivalent de la précédente. Le Bocq traverse notamment la commune d'Yvoir à Spontin. Il a donné son nom à la Brasserie du Bocq, située à Purnode.

Les lieux incontournables d'Haute-Meuse Dinantaise

Photos d'Haute-Meuse Dinantaise

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-03-28
576 pages

Nos bons plans séjours

  • La Havane : Hôtel Maxi Club Memories Varadero 4*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 989 TTC/pers.
    J'en profite
  • Djerba : Hôtel Fiesta Beach 4*

    Djerba vous promet un séjour synonyme de douceur, de dépaysement et de tranquillité. Houmt Souk, la capitale administrative de l'île vous charmera par...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 429 TTC/pers.
    J'en profite
  • Djerba : Hôtel Dar Djerba Zahra 3*

    Djerba vous promet un séjour synonyme de douceur, de dépaysement et de tranquillité. Houmt Souk, la capitale administrative de l'île vous charmera par...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 329 TTC/pers.
    J'en profite

Reportages & actualités d'Haute-Meuse Dinantaise

Ailleurs sur le web
Avis