La montagne Celaque est le point culminant du Honduras, à 2 849 m d'altitude. Le sommet est couvert d'une dense forêt nuageuse et abrite une importante population de quetzals, l'oiseau emblématique du Guatemala. Le mot celaque signifie en lenca " boîte d'eau ", en référence aux onze rivières trouvant leur source sur les flancs de la montagne. Nous vous conseillons de passer deux ou trois jours dans le parc à arpenter les différents sentiers pour observer la flore et la faune (avec beaucoup de chance, il est possible d'observer des jaguars). Il est également possible de faire des balades de quelques heures autour du centre de visiteurs et d'apprécier tout de même pleinement l'environnement, même si la forêt sempervirente se trouve davantage sur les hauteurs. Quelques indications sur le temps de marche entre les différents points de repère : le centre de visiteurs se trouve à environ 30 min de l'entrée. Ensuite, il n'est pas si facile de trouver son chemin (la carte du centre de visiteurs est quelque peu aléatoire). Ne suivez pas les marques jaunes, en tout cas ! Il faut franchir deux fois la rivière. Compter 1h15 de marche du centre jusqu'à une aire de repos située à 1 800 m d'altitude (marques bleues et rouges), puis 1h45 plus tard, vous parviendrez à la fameuse " bicoque " de Don Tomás. Après 1h30 supplémentaire, on parvient au deuxième campement : cette partie, en pente ardue, est la plus délicate. Un cours d'eau potable est le bienvenu. Il vous reste alors environ 2 heures de marche pour gagner le sommet, la dernière demi-heure étant assez difficile également. N'espérez pas une vue à 360 degrés depuis le sommet, la cime étant couverte de végétation. En réalité, l'ascension vaut davantage pour les paysages traversés que pour le sommet lui-même.

À noter : de nombreux voyageurs pensent que le seul intérêt du parc est de pouvoir gagner le sommet (Cerro de las Minas). Cependant, bien d'autres balades y sont envisageables. Un petit détour vers une jolie cascade, par exemple. Grimper tout en haut implique au moins deux jours de randonnée et même à un rythme soutenu, il n'est pas conseillé de faire l'aller-retour en une seule journée : vos genoux risquent de vous faire souffrir pendant un moment. Nous avons pu gagner le Cerro de las Minas et redescendre au campement Don Tomás le soir même, avant de revenir le lendemain vers le village de Gracias. Un conseil toutefois : camper à El Naranjo permet une réelle approche du milieu ambiant et les quetzals (la faune en général) sont surtout visibles au petit matin, très tôt.

Adresses Futées du PARQUE NACIONAL CELAQUE

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage au PARQUE NACIONAL CELAQUE

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos du PARQUE NACIONAL CELAQUE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR

Guide NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR

NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR 2017

15.95 €
2017-05-17
576 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !