BRASSERIE CARACOLE

Brasserie artisanale et micro-brasserie |

L'avis du Petit Futé sur BRASSERIE CARACOLE

Plaque millesim 2018

Caracole, Troublette, Saxo, Nostradamus... chacune en version "classique" et "bio". Et aussi : Saxo Gold, Fameuse 1765

Lorsque François Tonglet et Jean-Pierre Debras commencent à brasser en 1990 dans une remise du vieux Namur, ils baptisent tout de suite leur bière du nom du gastéropode (Caracole = escargot en patois local). L'atelier devient bien vite trop exigu et en 1994, ils sortent le premier brassin dans leurs nouveaux locaux, l'ancienne brasserie Lamotte (rien à voir avec la défunte Pilsor Lamot) à Falmignoul, à deux pas des rochers de Freyr bien connus des passionnés d'escalade.

Créée au 18ème siècle par la famille Moussoux, elle avait été reprise par les Lamotte après la mort du dernier Moussoux dans un accident de chasse en 1929. Mais quarante ans plus tard, les derniers propriétaires abandonnent et les cuves de Falmignoul se reposeront jusqu'à l'arrivée des jeunes brasseurs namurois. A côté de la "classique" Caracole ambrée (7,5% alc. vol., brassée actuellement avec du houblon 100% namurois), la gamme s'est vite enrichie d'une version brune (7,5%) qui fut leur première brassée à Namur, d'une blanche appelée Troublette (5,5%), d'une Saxo blonde (7,5%) en hommage à l'inventeur du saxophone Adolphe Sax, originaire de Dinant, et d'une forte Nostradamus brune de 9%. Leurs bières existent aussi en version bio. La Saxo Gold, plus ambrée et plus amère que la Saxo classique, devait être un one-shot pour les fêtes de fin d'année mais est finalement destinée à être refaite.
De même, la Fameuse 1765 (référence à l'année de fondation de la brasserie Moussoux) intègre désormais la gamme. Brassée avec du houblon de Nouvelle-Zélande, elle existe aussi dans une version gluten free.

Pour faire face à la demande, surtout américaine, François Tonglet - aujourd'hui seul aux commandes - fait brasser une partie de ses bières chez un confrère. Il travaille en famille avec ses fils et beau-frère.
Caracole a racheté la société BGV Forestine (productrice de la bière Forestine, notamment) et continue a brasser certaines de leurs bières en modifiant quelque peu les recettes.
Ajoutons à cela des bières à façon, comme la Tournée Beaurinoise et une plus récente La Hic houblonnée à cru et produite pour une coopérative issue du mouvement... Laïc. (« Je suis le seul brasseur à faire des bières pas catholiques » dit François Tonglet).

Côté emballage, La Caracole s'est spécialisée dans l'étiquetage autocollant personnalisé avec matériel adapté... y compris la composition complète. Amateurs de bières « à étiquette », à vous de jouer ! Enfin, suite au constat d'un bilan écologique controversé sur le lavage, les bouteilles sont désormais non-consignées. La brasserie Caracole produit annuellement deux mille cinq cents hectolitres.

BRASSERIE CARACOLE
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur BRASSERIE CARACOLE

Taverne ouverte le week-end pour déguster sur place. Visites sur rendez-vous à partir de 25 personnes. Renseignements sur le site internet.

Message du propriétaire de BRASSERIE CARACOLE

Musée vivant de la bière artisanale par excellence, nous brassons encore à l'ancienne, dans des anciennes cuves en cuivre, chauffées au feu de bois. En plus de nos "classiques" (la Caracole, la Saxo, la Nostradamus et la Troublette), nous proposons une gamme bio, fruitée, originale (Forestinne).

Véritable brasserie belge artisanale et pittoresque. Magasin, dégustations dans notre taverne et vis

Point d'intérêt touristique et culturel incontournable, nous accueillons tous les week-ends, dans notre taverne, les personnes souhaitant découvrir nos produits et y faire une visite guidée.
La Brasserie Caracole fut créée en 1765. Lors d'une violente tempête de 1939, la grande cheminée se brisa sur les bâtiments côté rue, complètement détruits. Monsieur Lamotte exploita alors la brasserie jusqu'en 1971, avant que deux Namurois la remise en route, François Tonglet, ancien gérant d'une cave à bières en Wallonie, et Jean-Pierre Debras, qui la rebaptisèrent "Brasserie Caracole". Fière du cap des 250 ans, François Tonglet, le brasseur aujourd'hui, a créé la Bonde 1765.


Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Choix
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !