Guide de Liège : Cocorico, ils sont Liègeois

Nicolas Ancion

Né le 23 mai 1971, Nicolas Ancion a étudié la philosophie romane à l'Université de Liège. C'est à vingt-quatre ans qu'il publie son premier roman déconcertant et attrayant, " Ciel bleu trop bleu ". Depuis, le romancier liégeois poursuit une carrière brillante et a publié d'autres romans pour les adultes et pour les jeunes. Il a remporté plusieurs Prix littéraires et la plupart de ses livres sont disponibles au format pratique et au prix démocratique des Editions Pocket. L'écrivain est un grand voyageur. Il vit à Montréal, à Madrid, à Liège bien sûr, puis en France du côté de Carcassonne. C'est dans un petit village de l'Aude qu'il consacre aujourd'hui tout son temps à l'écriture. Son roman "L'homme qui valait 35 milliards" a été porté à la scène en 2012 et à l'écran en 2016.

Didier Boclinville
Comédien et humoriste, vous verrez souvent Didier arborer son chapeau dans les lieux principalement liégeois. Il le porte depuis ses débuts en 1990 et lui rappelle qu'il a commencé dans les restaurants de la cité ardente. Une école stricte que celle-là, qui renforce une envie d'aller vers le public. Ce public qu'il aime faire rire, il l'a gagné à force de persévérance. Des " one man show ", des duos, des pièces de théâtre, tout est bon pour que la représentation devienne un échange chaleureux qui fait de lui un homme heureux.

Etienne Bouillon

Dans les années 90, Etienne Bouillon, distillateur passionné rêvait de créer son propre whisky. Avec le concours de Christian Polis et Pierre Roberti, il produit un premier fût du précieux breuvage. Le Belgian Single Malt Whisky, The Belgian Owl est ainsi né un 24 octobre de l'année 2004. La création de ce fabuleux Whisky belge a très vite ému la presse, les médias et la population. Il faut dire que le Belgian Malt Whisky est créé à base d'orge cultivée en Province de Liège. Les 804 premières bouteilles furent vendues à une vitesse grand V. Jim Murray, dans la Whisky Bible 2004, insiste déjà sur la qualité du produit wallon. Rapidement, ce fameux Whisky belge est devenu disponible chez les revendeurs spécialisés. Depuis, Etienne Bouillon ne cesse de récolter des louanges, des médailles d'or, des " Award " et autres prix prestigieux.

David Goffin

Né en 1990, il entame à peine sa vie. Et pourtant, voilà plus de vingt ans qu'il fréquente les courts de tennis ! Liégeois de souche, il découvrit la petite balle jaune grâce à son père, Michel, aujourd'hui entraîneur au tennis-club de Barchon. Sa " carrière " démarra dès ses huit ans, lorsqu'il intégra l'académie de Sergi Bruguera. Il fit ses véritables débuts en tournoi international à l'âge de quinze ans et poursuivit son ascension de façon régulière jusqu'à intégrer le tableau ATP (tennismen professionnels) en 2011. Premier quart de finale d'un tournoi ATP en 2012, tableau principal de Roland Garros la même année, progression de 45 places au classement mondial, Jeux Olympiques, coupe Davis... 2012 fut l'année de l'éclosion professionnelle, lui permettant d'atteindre une 42ème position. 2013 lui permit de confirmer ses excellentes dispositions. Quant à 2014, ce fut réellement l'année de la progression et de la reconnaissance par ses pairs : deux séries de 25 et 16 victoires consécutives, une 22ème place mondiale (octobre 2014) et des éloges de la part, notamment, de Roger Federer... En 2015, il permet à la Belgique de se qualifier pour les quarts de finale de la coupe Davis. Il pointe actuellement (2017) au Top 10 du tennis mondial... Il y a pire comme situation pour celui qui est la coqueluche du public et assume son statut de porte-drapeau du tennis belge.

Pascal Mohy

Django d'or " Jeune Talent " en 2007, Pascal Mohy, originaire d'Alleur, est l'un des meilleurs musiciens belges actuels. Brillant pianiste, c'est le moins que l'on puisse dire, il fascine son auditoire par la précision que l'on retrouve dans sa façon de jouer. C'est clairement époustouflant de l'écouter et de l'entendre au piano. Il a le grand talent de jouer de manière classique et moderne à la fois. Il interprète merveilleusement bien les morceaux classiques de jazz et ses compositions personnelles sont égales à son image. Un peu nonchalant, un rien romantique et toujours souriant, le pianiste peut-être aussi empli de joie, discret et vif. Pascal Mohy est aussi l'un des pianistes attitrés de Mélanie Di Biasio... autre artiste wallonne à l'aura internationale.

Jean Galler

Né en février 1965, Jean Galler est prédisposé à travailler dans le chocolat. Lors de ses études à l'Ecole d'Hotellierie de Liège, il travaille comme apprenti dans la pâtisserie fondée par son grand-père. A seulement seize ans, Jean Galler est distingué Meilleur Apprenti de Belgique, et part poursuive ses études à Bâle (Suisse). Il effectue ensuite un stage chez Gaston Lenôtre à Paris en 1975. A vingt-un ans, Jean Galler est passionné de chocolat, et s'est donc tout naturellement qu'il ouvre sa première chocolaterie à Vaux-sous-Chèvremont, en compagnie de son père. Ensuite, les succès s'enchainent : En 1994, le chocolatier devient Fournisseur de la Cour de Belgique, et est élu l'année suivante Manager de l'Année par Trend-Tendance. Il collabore également avec Philippe Geluk pour la création des "Langues de Chat". Aujourd'hui, la chocolaterie Galler s'est largement développée, avec douze boutiques en Belgique, deux en France, deux en Arabie Saoudite, deux au Luxembourg et une au Liban. Une belle réussite pour ce passionné de chocolat.

Patrick Alen

Patrick Alen, alias Francis Joskin, est né le 25 novembre 1967 à Rocourt. Nombreuses sont ses casquettes : du producteur à l'animateur, du comédien (théâtre et télévision) à l'auteur, de musicien, compositeur à chanteur et même réalisateur de film ou encore directeur d'un centre culturel, c'est un vrai artiste pluridisciplinaire. Il crée les " Gauff'au Suc' " dans les années 1990 où il incarne Francis Joskin, le guitariste du groupe humoristique liégeois. En 2006 " Les Gauff' " perdent leur suc' et Patrick en devient le chanteur. Il est à l'affiche de pièces de théâtre, réalise quatre courts-métrages dont le dernier, 13.12.11. Depuis 2008, il produit avec sa société Alien Production Tu l'as pas volée !, une série de sketchs aux accents liégeois où il incarne Jean-Marie, le pilier de comptoir. Isabelle Hauben et Renaud Rutten sont également de la partie.

Pierre Kroll

Caricaturiste incontournable en Belgique, Pierre Kroll est né en 1958 au Congo. Architecte et licencié en Sciences de l'environnement tout d'abord, il devient, dès 1985 environ, dessinateur indépendant. Il est aujourd'hui le dessinateur attitré du quotidien belge Le Soir et de l'hebdomadaire Ciné-Télé-Revue. Il est chroniqueur et dessine en direct en télévision tous les dimanches dans Les Décodeurs sur La Une, débats politiques, revue de l'actualité, etc. On retrouve également nombre de ses dessins dans Télémoustique, Courrier International, Libération, etc. Prix de l'humour vache en France en 1986. Premier prix du Press Cartoon of Belgium 2006, 2009 et 2012. Il est aussi de l'émission " Un Samedi d'Enfer " tous les samedis matin en radio sur la Première. Depuis 1995, il publie au minimum un recueil de dessins chaque année aux éditions Renaissance du Livre. Le dernier s'appelle Ça ira mieux après-demain. Kroll, un poil hyperactif sans doute, est aussi le héros de son propre one-man-show Pierre Kroll en Scène.

Les Filles à Papa

Lancée en 2009 par Carol et Sarah Piron, la marque Filles à Papa a ses racines à Liège. Les soeurs sont rapidement rejointes à la création par Gregory Derkenne, photographe de mode qui, au-delà de son sens de l'image, précise le ton de la griffe. Ce duo devenu trio a d'emblée compris que la mode et le style est une question d'identité. Filles à Papa c'est donc une attitude, un esprit -volontiers frondeur- et une ligne de vêtements où le mot " contemporain " déploie tous ses paradoxes et toute son acuité. Post-moderne pourrait-on même ajouter, tant cette célébration de la jeune fille moderne renvoie au cynisme de notre époque.

Christophe Pauly

Posé, discret, toujours à l'écoute des clients, ouvert à la critique " qui fait se poser les bonnes questions et permet d'avancer ", perfectionniste, Christophe Pauly a choisi sa voie. Sans hésitation, celle de l'excellence des produits. Du plus simple au plus sophistiqué, orchestré avec le même naturel sincère, en compositions gourmandes - mot que le chef aime dans ce qu'il représente de vrai plaisir à déguster et à découvrir. La découverte, la rencontre d'univers différents, le bonheur d'une bonne table, le partage, la passion liée au métier... autant d'atouts que Christophe Pauly apprécie au quotidien depuis son entrée en cuisine - un peu par hasard à la faveur d'un travail d'étudiant. Depuis 2003, c'est dans le décor épuré d'une belle maison en pierres au coeur de la campagne condruzienne que Christophe Pauly distille une cuisine alliant liberté et tradition dans un esprit de terroir contemporain.

Arabelle Meirlaen

Etoilée Michelin depuis 2010, Chef de l'année du guide Gault & Millau en 2014, Arabelle Meirlaen et Pierre Thirifays ont fondé le restaurant Li Cwerneu à Huy en 1999. Au fil du temps, le style d'Arabelle se précise, se nourrit d'influences tant dans le monde de la modernité que de celui des traditions, en s'intéressant, par exemple, aux vertus thérapeutiques du monde végétal. Elle développe ainsi un style contemporain et soigné qui par la suite deviendra une " véritable maison de poupée pour laborantin gourmand ". Depuis 2013, l'établissement a trouvé un écrin au milieu des plantes sauvages, des fruits et des légumes dans la campagne de Marchin. Il a aussi changé de nom, devenant Arabelle Meirlaen, tout simplement. La signature s'affirme ; elle se veut une gastronomie moderne et saine, à l'écoute de ce que nous dit notre organisme. Pas étonnant dès lors que son acte de foi soit " Ma cuisine, je l'imagine comme la vie : belle, goûteuse, croustillante, pleine d'amour et d'émotions ".

Frédéric Salpetier

Le papa de Frédéric était directeur d'école hôtelière et après avoir travaillé en Suisse, à Bruxelles avec Mattagne, au Scholteshof d'Hasselt avec Roger Souveyrens, rien d'étonnant à ce que Frédéric Salpetier devienne un chef reconnu de notre belle région. C'est à l'Héliport, repris en 2002, qu'il apporte une première étoile pour ce restaurant longtemps considéré comme le meilleur de Liège. Aujourd'hui il officie à l'écart du centre-ville à l'Héliport Brasserie qu'il créait en avril 2013 au sein du Château de Colonster. Il avait perdu son étoile en déménageant, mais il l'a réobtenu à Colonster pour sa cuisine de brasserie de haut vol et abordable.

Bruno Venanzi

Bruno Venanzi est né à Liège en 1970. Il est licencié en histoire de l'ULg et en économie de la Vrije Universiteit d'Amsterdam. En 2003, Bruno Venanzi fonde avec Bruno Vanderschueren SA Lampiris. Celle-ci est active dans le secteur du gaz et de l'électricité, spécialisée dans l'énergie verte. En novembre 2014, Bruno Venanzi est nommé vice-président du Standard de Liège et il en devient le président en juin 2015. Après un long passage à vide et une plongée dans l'anonymat du classement, le Standard de Bruno Venanzi reconquiert le titre de Champion de Belgique de football... vingt-cinq ans après son dernier sacre ! Bon d'accord, c'est du football-fiction car cela gronde plus souvent qu'à son tour dans les travées de Sclessin depuis son arrivée. Mais il ne fait nul doute qu'ils gagneront à nouveau le titre suprême sous sa présidence : les grandes équipes ne meurent jamais... ou presque !

Adresses Futées de Liège

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis