Guide d'Anvers : Idées de séjour

Un week-end à Bruges

A Bruges, évitez tant que possible la belle saison (3 millions de visiteurs par an, dont la majorité en juillet et août), vous profiterez ainsi d'une ville plus chaleureuse et accueillante.

Le vendredi soir, louez un vélo, que vous soyez venu en bus, en train ou en voiture : la douceur de vivre de Bruges prendra ainsi tout son sens. Un premier tour de ville vous permettra de découvrir les fameux canaux, la place principale du marché avec le beffroi, celle de l'hôtel de ville et la cathédrale Saint-Sang, et de flâner parmi les amoureux qui sont venus s'échanger un baiser autour du très romantique lac d'amour, non loin du béguinage et de ses grands arbres... Le soir, Bruges ressemble plus à un paisible petit village qu'à une grande métropole en pleine effervescence nocturne.

Le samedi, commencez la journée en gravissant les 366 marches du beffroi jusqu'au 5e étage : une superbe vue s'offre à vous, sans compter la trésorerie et autres vestiges de la tour qui sont accessibles aux différents étages. L'après-midi, faites une mini croisière sur les canaux pour admirer les ponts et les nombreuses maisons qui baignent dans l'eau. Le soir, dégustez des moules-frites dans un restaurant typique ou offrez-vous un bon resto ! Bruges a en effet un panel de très bonnes adresses lorsqu'il s'agit de gastronomie.

Le dimanche, visitez l'ancien hôpital Saint-Jean et l'église Notre-Dame, construite aux XIVe et XVe siècles en gothique scaldien. L'après-midi, de nombreux musées permettent d'approfondir ses connaissances sur le pays et la ville : citons pêle-mêle les musées Gruuthuse, Groeninge (attention fermé jusqu'en 2019), de l'Hôpital et Memling... Si vous avez plus de temps (ou comme autre idée week-end), optez pour une journée sur la côte belge, les dunes et les grandes plages de sable d'Ostende ou de Knokke qui vous feront voyager à la Belle Epoque.

Un week-end à Anvers

A la fois un grand port, une vaste vieille ville riche en monuments historiques et une ville vivante de jour comme de nuit, Anvers a de quoi séduire un large public.

Le vendredi soir, aux bords de l'Escaut, venez rejoindre les amoureux qui viennent se balader sur fond de navires prêts à appareiller. Le front de mer est un lieu de promenade un peu mélancolique, jalonné de façades à l'architecture contemporaine, souvent évocatrice du monde maritime. Ne manquez pas la Maison du Port (Siberiastraat 2) ! Rendez-vous ensuite dans un des cafés ou restaurants branchés du sud (Het Zuid), le nouveau coeur culturel d'Anvers. Les oiseaux de nuit pourront prolonger la soirée dans une des discothèques qui crachent de la house music et accueillent des DJ's internationaux.

Le samedi matin, déambulez dans les ruelles de la vieille ville, bordées d'innombrables trésors architecturaux. Admirez l'immense cathédrale de style gothique et sa flèche (123 m, la plus haute de Belgique) où sont exposés actuellement les retables originaux des grands maîtres de la peinture flamande, et la Grand Place, entourée des majestueuses maisons de guildes avec leurs façades à redans et leurs statues dorées. L'après-midi, visitez la maison de Rubens le MAS, musée de référence anversois ethnographique, anthropologique et maritime ou le musée Plantin-Moretus, dédié à l'imprimerie, ou alors le nouveau musée du Diamant DIVA.

Le dimanche, rendez-vous au musée des Beaux-Arts, ou au MAS ou au Fomu, le musée de la photographie, si vous n'en avez pas eu l'occasion la veille. Avant de reprendre votre train, vous pourrez visiter le quartier des diamantaires, avec ses vitrines scintillantes, ou encore vous promener autour dans le quartier de Zurenborg, avec ses façades Art nouveau.

Un week-end à Gand

Si on dit que Bruges est la plus belle ville de Belgique, elle est aussi très (voire trop) touristique, contrairement à sa rivale, la ville de Gand.

Le vendredi soir, déambulez dans la ville, rendue magique par les illuminations de ses bâtiments. C'est au long de la Graslei que les points de vue sont les plus beaux. Profitez-en pour faire une pause dans l'un des cafés-bars environnants et goûter la Gruut, seule bière traditionnelle de la ville de Gand.

Le samedi, commencez par une visite du centre-ville qui possède un patrimoine architectural étonnant et regorge de vieux monuments comme la cathédrale Saint-Bavon, le musée de la ville STAM où se trouve le retable de L'Agneau mystique des frères Van Eyck (XVe siècle) visible mais en cours de rénovation, la Halle aux draps et le beffroi, l'hôtel de ville, le quai aux herbes, le château des Comtes du Xe siècle qui propose un audioguide très amusant pour conter ce pan de l'histoire très précoce de la ville... L'après-midi, promenez-vous dans le quartier médiéval du Patershol et dînez dans l'Oudburg. Le soir, contrairement aux nuits calmes et tranquilles de Bruges, celles de Gand sont animées par la population étudiante et vous trouverez de nombreux bars où croiser des fêtards.

Le dimanche, faites un tour au marché aux fleurs du Kouter, pour déguster quelques huîtres accompagnées d'un verre de vin blanc. L'après-midi, rendez-vous au musée des Beaux-Arts (MSK) ou au musée municipal d'Art contemporain (SMAK), situés au sud de la ville dans un parc vert. Si la marche à pied du week-end vous a fatigué, prenez le tramway pour vous y rendre. Passer par la rue Nederkouter, jalonnée de nouveaux coffee shop et boutiques branchées.

Une semaine en Flandre

Jours 1 et 2. Anvers. Dans la plus grande ville de Flandre, les musées et monuments historiques sont légion. Vous pourrez aussi profiter des nombreux restaurants et de la vie nocturne, très animée.

Jour 3. Si vous en avez le temps, poussez jusqu'à Malines, une belle ville, à dimension humaine, qui abrite de nombreux monuments dignes d'intérêt.

Jour 3 bis. Visitez Gand, la belle Flamande. Nulle part ailleurs en Belgique vous ne verrez autant de bâtiments historiques et somptueux rassemblés en un même lieu. L'idéal est d'y passer au moins une soirée afin de profiter des superbes illuminations de la ville.

Jours 4 et 5. Découvrez Bruges, la Venise du Nord. Comptez deux jours au minimum pour vous imprégner de sa douceur de vivre.

Jour 6. Ostende. Allez passer une journée sur la côte belge. En plus de posséder une plage magnifique (9 km de sable !) et une jolie promenade, Ostende est une vraie ville en bord de mer, avec un centre animé et un certain nombre de curiosités, parmi lesquelles l'excellent musée d'Art moderne et la maison et l'atelier du peintre James Ensor.

Jour 7. Ypres. Cette ville martyre, rasée pendant la Première Guerre mondiale, a été minutieusement reconstruite. Passez par la Grand Place, admirez la cathédrale Saint-Martin puis visitez le musée In Flanders Fields, qui vous fera revivre les événements de la Première Guerre mondiale. Vous pouvez ensuite vous rendre dans un des estaminets typiques des environs, avant de retraverser la frontière française toute proche...

La Flandre à vélo

La Flandre est un paradis pour les cyclistes. Les endroits où louer des vélos ou des VTT sont nombreux et un réseau de pistes cyclables couvre l'ensemble du territoire flamand : les LF-routes.

Plusieurs sites Internet vous permettent de créer votre propre itinéraire dans la Flandre entière. Ils vous suffit alors de suivre les knoopunten (chiffres verts sur petits panneaux blancs) et le tour est joué !

Le site Internet : www.fietsnet.be

Nez au vent et mains sur le guidon : de Gand à Bruges !

Traverser un bout de Flandre à vélo et profiter des beautés de la nature et de plusieurs grandes villes belges... Qui dit mieux ? Le parcours à vélo est en très grande majorité sur pistes cyclables et il est adapté aux cyclistes du dimanche et aux enfants. L'itinéraire implique environ 5 heures de vélo (comprenant 1 heure de pause pour une sieste dans les champs par exemple).

Un conseil

Inscrivez les numéros à suivre sur un papier et que vous glisserez dans une petite pochette en plastique facilement accessible. Il arrive que les chiffres se succèdent très rapidement.

Jour 1 : arrivée à Gand et visite de la ville. Location d'un vélo chez Max Mobiel (+32 9 242 80 49) à la gare Gent-Sint-Pieters, par exemple.

Jour 2 : 44,8 km, Gand (Gent) - Bruges. Commencez par trouver le numéro 4 (près de l'arrêt de bus Gent Bijloke, non loin du petit pont), puis suivez : 50-51-54-53-29-14-18-2-81-87-94-97 (pour les 26,5 premiers kilomètres). Ensuite et enfin, 98-62-96-66-59-88-76-56-71-82-69-5-98.

Jour 3 : visite de Bruges et retour en train vers Gand. Le billet pour chaque vélo coûte 5 € et il vous faudra l'ajouter à votre billet personnel (14,30 € le trajet vers Bruxelles par exemple). Pour les - de 26 ans, pensez au billet Go Pass 1 à 6 €.

Bruxelles-Alost-Gand-Bruges

Si vous n'en avez pas assez, rajoutez 2 jours de vélo pour faire un petit " Bruxelles-Alost-Gand-Bruges " avec un retour en train.

Jour 1 : 35 km, Bruxelles - Alost (Aalst). Départ de la station de tram Heysel. Profitez-en pour admirer l'Atomium puis rendez-vous à Wemmel, sur Hammesehoek. Suivez la route jusqu'à apercevoir le premier numéro de votre itinéraire : le 51 (en vert sur fond blanc). La suite complète : 51-4-12-9-3-2-50-46-38-36-34. Arrivé à Alost, profitez-en pour prendre un verre sur la très belle Grand Place. Bars et restaurants en tout genre y sont installés.

Jour 2 : 40,5 km, Alost (Aalst) - Gand (Gent). Le lendemain, la reprise se fait au 34 et les numéros complémentaires sont : 28-26-25-18-15-11-12-53-47-43-42-41-37. Pour la seconde moitié (derniers 20 kilomètres) : 34-66-22-12-7-5-4. Profitez de la fin de la journée pour visiter l'un ou l'autre point d'intérêt de Gand.

Jour 3 : 44,8 km, Gand (Gent) - Bruges (voir ci-dessus) puis retour en train.

Pour vérifier votre itinéraire ou en inventer un à votre convenance voici un site Internet pratique : www.fietsnet.be

Adresses Futées d'Anvers

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis