En octobre 2010, Hanoi a célébré son millénaire. La capitale vietnamienne est une ville singulière, riche d'un legs architectural exceptionnel, fruit de l'accumulation des siècles et d'héritages multiples qui composent une mosaïque urbaine unique en Asie. Hanoi s'est d'abord construite dans un rapport étroit aux villages du delta du fleuve Rouge et cette coexistence originale des univers villageois et urbains demeure encore aujourd'hui un élément constitutif de l'identité de la capitale. Ville vietnamienne, ville coloniale française, ville socialiste, métropole internationale depuis l'ouverture économique instaurée avec le Doi moi [Renouveau] en 1986, Hanoi est tout cela à la fois : les pagodes et les vestiges de l'antique citadelle côtoient les façades Art déco des maisons coloniales, les frontons des édifices d'inspiration soviétique et depuis peu, les tours de verre, qui disent l'aspiration à la modernité. Hanoi, c'est aussi un rapport particulier à la nature, même s'il est aujourd'hui menacé par la pression de l'urbanisation : des dizaines de lacs constellent la capitale, reliés par de grandes avenues ombragées d'arbres qui invitent à la promenade. En 2013, la capitale vietnamienne compte 6,5 millions d'habitants. La moitié de la population n'a pas trente ans et constitue un bain de jouvence pour la cité millénaire. Le spectacle du tourbillon de motocyclistes est une image forte pour celui qui vient de poser ses bagages et s'apprête à partir à la découverte de la ville. Hanoi est également réputée pour sa gastronomie et le pho, une soupe dont la réputation a fait le tour du monde.

Les provinces limitrophes de la capitale offrent des opportunités d'excursion qui permettent de découvrir un patrimoine historique et culturel d'une très grande richesse : temples, pagodes, villages de métier... La baie d'Along, enfin, lieu imaginaire qui condense les rêves de générations d'écrivains puis de cinéastes, devient aux yeux du visiteur un fabuleux paysage maritime.

Bon voyage !

La rédaction

Remerciements. Nous tenons à remercier Vietnamvoyages.com. Leur site regorge de propositions qui permettent de découvrir le pays avec des budgets tout à fait raisonnables.

Avertissement

L'alphabet vietnamien résulte d'une adaptation au vietnamien de l'alphabet latin. Il comporte 29 signes, soit, par rapport à l'alphabet standard de 26 signes, 4 signes en moins (f, j, w, z) et 7 signes en plus, qui consistent, sur le plan graphique, en l'adjonction d'une marque supplémentaire (signe diacritique). A ces signes s'ajoutent, pour 12 voyelles, le marquage spécifique de 5 des 6 tons (chaque syllabe doit être prononcée sur un ton déterminé), soient 60 signes supplémentaires. On obtient donc 89 signes, et puisque ces signes existent en minuscules et en majuscules, on atteint le chiffre de 178. Pour des raisons de simplification typographique, de cohérence et d'homogénéité, nous avons choisi dans ce guide destiné à un public non spécialiste, d'omettre tous les signes diacritiques et les marques de ton, notamment dans l'usage des toponymes. Dans la pratique, l'arbitraire est de rigueur. Les publications en langues étrangères ou les publications vietnamiennes à l'usage des étrangers choisissent parfois de conserver certains signes diacritiques. Un nom de lieu peut donc être orthographié différemment selon qu'il figure sur un document à l'usage d'un public anglophone, francophone, un prospectus touristique, le site Internet d'un hôtel ou d'une agence de voyage, dans un roman, etc. On s'habitue facilement à cette diversité...

À voir / À faire à la BAIE D'ALONG

Préparer son voyage à la BAIE D'ALONG

Photos de la BAIE D'ALONG

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Découvrir la BAIE D'ALONG

Les plus de Hanoi

À savoir

Bienvenue à Hanoi, cité de caractère. Et comme pour tous les caractères, certains traits sont moins plaisants ou demandent à être apprivoisés. Mentionnons :

La circulation routière qui nécessite une vigilance de tous les instants.

L'extraordinaire densité de la population qui relativise les notions d'intimité.

Le climat lorsqu'il impose une pluie qui dure.

La pollution atmosphérique et sonore, rançon d'un développement accéléré.

Une destination sûre

Dans un contexte international et régional troublé, le Viêt Nam est certainement l'un des pays les plus sûrs du monde. On peut se promener à Hanoi en toute quiétude et à toute heure du jour et de la nuit.

La population est très accueillante et ravie d'entrer en contact avec des visiteurs étrangers, quelle que soit leur nationalité. Concernant la santé, la capitale a fait la preuve qu'elle était dotée des structures nécessaires pour faire face aux situations d'urgence.

Un patrimoine historique et culturel d'une richesse exceptionnelle

En octobre 2010, Hanoi, la capitale vietnamienne, a célébré son millénaire. Des fouilles archéologiques ont récemment révélé des témoignages historiques inestimables, avec des milliers d'objets en céramique et en métal et des traces d'ouvrages architecturaux répartis sur plusieurs strates qui permettent de remonter jusqu'au VIIe siècle. Le 1er août 2010, l'Unesco a inscrit l'ancienne citadelle de Thang Long, édifiée par la dynastie des Ly au XIe siècle, sur la liste du patrimoine mondial.

Le charme d'une ville

Hanoi est une ville à taille humaine. On y marche avec plaisir sous la voûte d'arbres qui rivalisent avec les monuments, autour des nombreux lacs qui créent l'espace d'un quartier et invitent à la contemplation.

Métamorphoses

"Pourquoi le créateur bouleverse-t-il ainsi la scène humaine ?

Que d'étoiles enfuies, de saisons de brume révolues ?

L'âme des herbes d'automne hante les allées où passaient les palanquins,

Sur les murs des anciens palais s'attardent les rayons du soir.

Les pierres bravent encore les mois et les années.

Mais l'eau frissonne de tristesses et s'émeut de ces changements

Dans le miroir des siècles, présent et passé se reflètent

Le spectacle, ô combien, me déchire le coeur !"

Ces quelques vers légués par une poétesse qui vécut à Thang Long (Hanoi) au XVIIIe siècle disent la nostalgie du temps qui passe. La capitale vietnamienne traverse aujourd'hui une phase de métamorphoses accélérées. C'est une ville en chantier où il suffit d'une nuit de travaux pour engloutir des maisons centenaires. Les temps s'y superposent, s'enfuient et ressurgissent, captivant le visiteur.

Mythologies

La baie d'Along (Ha-Long) a servi de décor grandiose au film de R. Wargnier, Indochine, avec Catherine Deneuve. Surnommée la 8e merveille du monde, la baie est inscrite sur la liste du patrimoine mondial établie par l'Unesco. Les milliers d'îlots karstiques qui émergent dans le golfe du Tonkin composent un paysage maritime exceptionnel.

Une cuisine savoureuse

La cuisine vietnamienne se distingue par sa finesse, sa légèreté, sa diversité et son souci de l'équilibre. Elle utilise une grande variété d'herbes aromatiques dont la saveur nous est parfois inconnue. Les ingrédients les plus modestes se marient avec imagination et révèlent de surprenants bouquets pour les papilles. La gastronomie au Viêt Nam est un art que chaque foyer, quelle que soit sa condition, s'attache à cultiver. Les rues de Hanoi ont leurs spécialités, dont certaines sont déjà mondialement appréciées, tel le pho, cette soupe dont le parfum subtil embaume certaines ruelles du Vieux quartier. Mais si la capitale cultive son patrimoine culinaire, elle est aussi ouverte à toutes les influences, celles qui sont originaires du Viêt Nam où chaque région est fière de son héritage gastronomique et celles qui viennent de plus loin, portées par des chefs imaginatifs qui revisitent la tradition.

Un artisanat ancestral

Ferblantiers, bronziers, nielleurs, potiers, porcelainiers, ébénistes, sculpteurs, imprimeurs, tisserands, vanniers, cordiers, laqueurs, spécialistes de l'écaille, de la corne ou de l'ivoire, tous ces métiers d'artisanat sont encore bien vivants au coeur de Hanoi ou dans les villages de métier des provinces périphériques. Les artisans vietnamiens utilisent un savoir-faire transmis depuis des générations, mais qu'ils savent aussi mettre au goût du jour, revivifiant la tradition pour offrir des créations pleines d'imagination et de raffinement.

VIETNAM

Guide VIETNAM

VIETNAM 2018

Ce vieux pays est riche d'une très longue histoire dont nous pouvons admirer aujourd'hui les vestiges : citadelles interdites, temples, pagodes, ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
13.95 €
648 pages
À découvrir sur le Petit Futé
Ailleurs sur le web
Avis