Ensevelie sous le sable, c'est l'une des cités pré-incas les plus impressionnantes du Pérou. En langue muchik, parlée sur la côte avant l'arrivée des Incas, Chan Chan signifie " où il y avait du soleil ". La capitale de l'Empire chimú, " Tierra de la Luna ", qui rayonna du IXe au XVe siècle, après avoir supplanté le royaume mochica (IVe au IXe siècle), a été inscrite par l'UNESCO sur la Liste du patrimoine culturel de l'humanité en 1986. La cité de terre la plus étendue du monde avait une superficie de 14 km² sur lesquels se dressaient pas moins de vingt-huit palais où vivaient environ 100 000 personnes. De cette grandiose ville, seuls restent aujourd'hui des murs d'adobe que les orages continuent d'éroder. Des palais de Chaiwac, Uhle, Laberinto, Gran Chimú, Squier, Velarde, Bandalier et Tschudi, seul ce dernier a été restauré. L'état général de la ville donne une idée de la brutalité avec laquelle s'est effondré le colosse aux pieds d'argile sous les coups des Incas. Tschudi est un ensemble monumental ébouriffant : on circule entre les murs de brique dont certains culminent à 13 m, on débouche sur d'immenses espaces, les patios. Les murailles sont chargées de bas-reliefs représentant de manière répétitive et envoûtante des poissons, des oiseaux, des animaux fantastiques, peut-être des écureuils ? Les formes les plus étranges sont des alvéoles, superposées comme les rayons d'une ruche, et les sièges des dirigeants. On erre ensuite dans les vestiges hantés par les gallinazos (petits vautours d'Amérique au plumage noir) et l'écho de la mer, sous le soleil brûlant atténué par le vent violent.

Les lieux incontournables de CHAN CHAN

Organiser son voyage à CHAN CHAN

Photos de CHAN CHAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2017-11-22
552 pages
Avis